Enbata


1 million d’eusko, un cap majeur

L’Eusko a lancé et gagné un défi collectif : arriver au million d’eusko en circulation le jour d’Alternatiba, dimanche 7 octobre. Il s’agissait de montrer en ce jour symbolique que les alternatives peuvent changer d’échelle.

Belle occasion de conclure une année riche en moments décisifs pour l’Eusko, nous dit Dante Sanjurjo, le directeur de l’association Euskal Moneta. (...)


Alternatiba Itzuliarekin EHn gaindi

3 eta 4 tokiko txirrindulekin 4 hilabeteko itzulia egin ondoren, 5 800 kilometroz eta 200 etapaz, Alternatiba Itzulia helduko da Baionara larunbatean, urriaren 6an.

Alternatiba Itzulia Euskal Herrian gaindi topatzeko parada ukanen dugu, asteazkena, urriaren 3tik, larunbata, urriaren 6a arte. Ez huts egin jarraian zehaztuak diren besteak beste Maule, Ainiza, Ezpeleta, Bera, Donostia eta Biarritzeko hitzorduak. (...)


ENARGIA: %100 berriztagarri den zuen argindar hornitzailea Ipar Euskal Herrian

I-ENER, 450 akziodun kondatzen dituen energia ekoizle sozietateak %100 berriztagarria den argindarra eta SCIC (Société coopérative d’Intérêt Collectif) (*) forma ukanen duen egitura baten bidez bere aktibitatea bultzatuko duen ENARGIA (www.enargia.eus) izeneko tokiko argindar hornitzaile bat sortuko du.

Hiru astez soilik, 400 familia baino gehiagok jakinarazi dute argindar hornitzaile berriarekin engaiatzeko prest zirela. Urriaren 6 eta 7ko,Alternatiba 2018kari, 1000 engaiamendu lortzeko helburua finkatu dute proiektu eramaileek. (...)


Le Pays Basque vers sa souveraineté énergétique

Une ambitieuse initiative, pour doter l'Iparralde d’une structure de fourniture d’électricité exclusivement renouvelable, prend son envol.

Enargia marquera le grand rendez-vous Alternatiba des 6 et 7 octobre à Bayonne. (...)


On y vit, on y agit !

Face à l’aggravation du dérèglement climatique, les engagements pris par les États du monde entier à la COP21 sont dramatiquement insuffisants. En nous promettant un réchauffement climatique supérieur à 3°C, ils nous conduisent vers une catastrophe planétaire dans les décennies qui viennent, et menacent d’ores et déjà les populations les plus vulnérables.

Pourtant, selon la dynamique Alternatiba, tout n’est pas perdu ! Le dernier rapport du GIEC mentionne que 50 à 70 % des leviers d’action se situent au niveau local. Ainsi chaque élu-e local-e, chaque citoyenne et chaque citoyen, peut s’emparer de ce problème, apporter des solutions efficaces, réplicables et faciles à mettre en œuvre au niveau de son territoire. C'est ce que permettra de montrer Alternatiba 2018, le village des alternatives qui aura lieu les 6 et 7 octobre prochain à Bayonne. (...)


Déjà 10% des mairies soutiennent l’Eusko

15 communes où résident 30% de la population d'Iparralde adhèrent à l'Eusko et ont donc déjà pris une délibération (voir le modèle en fin d'article) qui promeut l'eusko auprès des habitants de la commune et qui facilite l'utilisation de cette monnaie locale par l' acceptation de l’Eusko comme instrument de paiement dans certaines activités municipales.

Toutes ces communes participent à la mise en circulation d’eusko, et au maintien au Pays Basque d’une plus grande partie de la richesse créée sur notre territoire. (...)


Bestak, aldarrikapenak eta alternatibak

Aurtengo Baionako Bestetan ere euskaraz eta euskotan arizaiteko, elkartasun giro herrikoi eta parekidearen gozatzeko… hainbat parada ukanen ditugu.

Hara zonbait gune eta xehetasun lagungarrri…(...)


Esker 1000

Rockarekiko deskonexioa eman dela asko hedatu da azken urte hauetan. Ikus-entzunezko ikasketetan ari diren Arrasateko unibertsitateko ikasle talde batek, hori hala ote den frogatu nahi izan du rockaren belaunaldi guztietako ilustreen testigantzak hartuz, ESKER 1000 deitu dokumental honetan. Duda horretatik abiatuz, euskal rocka eta musika estiloaren bilakaeran arakatu dute, besteak beste; beti ere, testuinguru soziopolitikoa ardatzean jarriz.

Ari beretik, Euskal irratiek sustaturik, Esker 1000 proiektuan buru belarri ari dira 1000 musikari biltzeko helburuarekin 11 euskal rock kantu mitiko eskeintzeko kontzertu berezi batean. (...)


14 juillet : 200 personnes marchent vers le Centre de rétention pour migrant.e.s d’Hendaye

Plus de 200 personnes ont participé à la marche de solidarité avec les migrant.e.s organisée par Bizi ces 13 et 14 juillet de Bayonne à Hendaye. Un bâton témoin transmis d’étape en étape contenait un message de Cédric Herrou, qui a été lu devant le Centre de rétention administrative d’Hendaye, dénonçant l’enfermement des innocents et le renoncement aux valeurs d’humanité et de fraternité. Les marcheurs.ses ont dénoncé le projet de loi Asile-Immigration débattu en ce moment au parlement.

Bizi continuera à cibler les Centres de rétention pour migrant.e.s, symboles d’une politique de répression et de détention, et appelle au contraire à renforcer ici et maintenant l’accueil et la solidarité des migrant.e.s. Ce même 14 juillet, répondant à l’appel lancé à Bayonne le 1er Mai dernier, des marches similaires ont eu lieu vers les Centres de rétention de Vincennes, Sète et Perpignan. (...)