Enbata


Aberastasunak goiti, desberdintasunak ere…

Hego Euskal Herri mailan, 2016an gertatutakoaren ondorio nagusia honako hau da: beste urte batez errentaren banaketa aintzineko urteetakoa baino ezberdinagoa da. Enplegua sortu eta langabezia murriztu da; baina, sortu den aberastasuna (BPG) subprime krisia hasi zen urtekoa (2008koa) baino %3,9 altuagoa izan bada ere, langabezia maila orduan zena baino askoz handiagoa da eta ez da enplegu nahikorik sortu.

Izatez, enpleguaren kalitatea guztiz prekarioa da eta manera bortitzean diskriminatzen dira emazteak, gazteak eta 55 urtetik gorakoak. Gai hauei buruz xehetasun gehiago atxemaiten ahal dira Manu Robles-Arangiz Fundazioak argitaratu berri duen Egoeraren Azterketa 133an. (...)


Martxoaren 25ean mobiliza gaitezen

Gobernamendu sozialistak bere erantzunkizunak hartu behar ditu, larriki eri diren presoak askatuz, eta zigorra bukatu duten presoak askatuz. Egoera urgente baita, martxoaren 25-an Xistor Haranburu, Jakes Esnal , Ion eta Unai Paroten 27 urte presondegia kari Bagoaz-ek antolatzen duen manifestazioaren leloa berregokitzea erabaki du. Eri diren presoen askatasuna eta zigorra bukatu duten presoen askatasuna aldarrikatuko da. Manifestazio honek gobernamendu sozialistaren erantzukizuna karrikaratzeko erabiliko dugu.

Espero da mezua entzuna izanen dela eta besteak beste Oier Gomez osasun egoera oso larrian den presoa askatua izanen dela. (...)


Le désarmement au service du processus de paix

Le Forum de Bakebidea sur la question du désarmement a offert à un public de citoyen-ne-s et d'élu-e-s de tous bords, venu en nombre les 17 et 18 mars à Biarritz, un espace de réflexion et d’échanges autour de cette étape clé de ce type de processus et des perspectives concernant le rôle de la société civile pour faire avancer le processus de paix.

Les Artisans de la Paix et de nombreux élus de tous bords du Pays Basque appellent à un rassemblement d'une ampleur inédite le samedi 8 avril pour permettre de restituer l’ensemble de l’arsenal d’ETA.


Euskokart : dernière ligne droite !

Il ne reste plus que quelques jours pour atteindre l'objectif des 30 000€ qui permettra à la fusée de l'Euko numérique de se lancer dans les meilleures conditions. Jusqu'au 18 mars minuit, chaque geste compte pour réussir ensemble : contribuez sur euskokart.org, faites passer le message autour de vous.

Le dimanche 19 mars dès 10h00 du matin, l'Eusko Eguna, la première édition de la journée de l’Eusko, à la Maison des Associations de Glain à Bayonne, sera l’occasion de célébrer tous ensemble le lancement de l’Euskokart.(...)


Le second Conseil communautaire Pays Basque

Jean René Etchegaray, élu le 23 janvier 2017 à la tête de la Communauté d’Agglomération Pays Basque, réunissait le second Conseil communautaire le samedi 4 février à la faculté de Bayonne.

Séance chargée, avec une vingtaine de points à l’ordre du jour dont l’élection des membres du Conseil permanent et la prise de compétences “langue et culture basques”. (...)


Ez adiorik Koko

Koko a été un de ces militants exemplaires sans lesquels notre journal n’aurait pas eu l’écho qui est le sien et les idées abertzale le rayonnement qui leur vaut d’être aujourd’hui partagées par beaucoup de monde. La cérémonie d’adieu du vendredi 24 au crématorium de Biarritz, a été le reflet de la vie de Koko, de l’affection et de l’admiration que ses très nombreux amis lui portaient : chants profonds d’Oldarra avec qui Koko aimait tant chanter, témoignages de Zigor, Gabi Mouesca, Julen Madariaga, Mikel Epalza, du bâtonnier des avocats de Bayonne, aurresku d’un ancien d’Oldarra, ferveur des chants basques repris en choeur par l’assistance. Emouvante communion autour de Pantxika, de Jakes et de tous les proches.

Nous publions quelques-uns des très nombreux témoignages qui nous ont été adressés en hommage à Koko. Entre autres ceux de Claire Frossard (CDDHPB), Mikel Epalza, Maite Maniort et Maider Hennebutte, Gilles Perrault, Filipe Bidart, Añamari Grenié...


Korrika Kulturala, euskararen mundua zabaltzeko

20. Korrika hastear da. Milaka eta milaka herritarrek berriz ere, Euskal Herriko bazter guzietara zabalduko dute, ozen, euskararen aldeko aldarria. Eta hori horrela izan dadin, denen laguntza behar du AEK-k.

Otsailaren 9an Korrika Kulturala Gasteizen hasi da kontzertu, antzerki, bertso eta dantza lagun. Sakelakoetarako aplikazioan kontsulta daitezke 20. Korrikaren karietarat eginen den kultur emanaldien zikolaren data guziak. (...)


Avec Koko, Enbata perd l’un de ses pionniers

Avec Koko, Enbata perd l'un de ses pionniers et un compagnon de route de 50 ans. Les abertzale de notre génération se souviennent des nombreux articles qu'il écrivait dès le début de la parution du journal. Articles charpentés, structurants, empreints du souci permanent de pédagogie pour populariser la vision abertzale. Ses écrits sont autant de racines grâce auxquelles l'abertzalisme s'est peu à peu agrippé à cette terre alors ingrate.

Différents témoignages sont accessibles dans cette Newsletter et dans celui de la semaine prochaine. Ez adiorik Koko, gogoan zaitugu. (...)


Interview de David Pla, porte-parole d’ETA

Le quotidien Gara a publié ce dimanche 19 février une interview en euskara du porte-parole de l'organisation ETA, David Pla, actuellement incarcéré à Paris(*). Celui qui est délégué d'ETA en charge de la résolution du conflit analyse la situation de ces derniers mois, notamment après les évènements de Louhossoa, le débat mené au sein du collectif des prisonniers politiques basques et au sein de la gauche abertzale. David Pla y annonce qu'un processus de réflexion ouvert à tous les militants d'ETA va s'ouvrir à partir de ce printemps.

Nous avons traduit en français quelques passages particulièrement significatifs sur la position de l'organisation armée relative au démantèlement de son arsenal et au processus de paix en général.