La colère !

Celle qui m’a saisie, à l’Assemblée
générale du Conseil des élues,
quand j’ai eu conscience du
piège qui nous était tendu par un quarteron
d’élus socialistes* et qui visait à
mettre à mal le processus engagé dans
cette instance depuis plusieurs mois.
Faisant fi du travail produit par des dizaines
de personnes au cours de dizaines
d’ateliers, réunissant l’ensemble
de la société civile et de très nombreux
élu-es, nous assistions à une manoeuvre
de dernière minute qui consistait
à vider de son sens le texte
proposé au vote.
Cette contribution aux Etats généraux
de la démocratie territoriale, explique la
réflexion engagée pour donner une suite
institutionnelle au «pays» Pays
Basque. Dans sa conclusion, «le
Conseil des élus invite le Sénat (…) à
examiner l’hypothèse d’une Collectivité
territoriale pour le Pays Basque».
Examiner l’hypothèse… Imaginez l’audace!
On sollicite ces hautes instances
pour que, dans un moment de folie
créative, elles se penchent sur l’avenir
de notre territoire.
La démarche du Conseil des élus étant
bien en phase avec les paroles d’un
certain François Hollande, qui a affirmé
lors de son discours d’investiture :
«Je crois à la démocratie locale et j’entends
la revivifier par un acte de décentralisation
susceptible de donner des
libertés nouvelles pour le développement
de nos territoires»…
Or, ce jeudi noir, des élu-es socialistes
ont apposé leur veto à ce simple souhait.
N’ayant jamais participé aux
groupes de travail, pour l’écrasante
majorité d’entre eux, ils sont venus
avec une suffisance surprenante nous
indiquer le peu d’intérêt qu’ils accordaient
à nos élucubrations.
A 19h15, ils déposaient un amendement
surprise, qui supprimait dans le
dispositif final toute référence à la Collectivité
territoriale, au bénéfice de «invite
le Sénat à examiner l’hypothèse
d’une expérimentation». Appréciez la
formulation: elle n’a strictement aucun
sens!
Mais au surplus, nous finissions par
comprendre que le texte était par
ailleurs suffisamment modifié pour interdire
toute possibilité de collectivité
territoriale!
Cela s’appelle un piège et je ne trouve
pas de mots pour qualifier cette attitude
dans une enceinte où la démocratie
participative a pris tout son sens depuis
presque deux décennies!
Au nom de l’obtention d’un consensus,
nous étions conviés à un hara-kiri général
en adoptant une rédaction contraire
à ce que nous avions porté
collectivement jusque-là et totalement
opposée à l’avis rendu par le Conseil
de développement!
L’Assemblée a voté le texte initial à la
très grande majorité des membres présents
dont Frédérique Espagnac, Sylviane
Alaux, et François Maitia dont il
faut saluer la courageuse position.
Quant aux neuf socialistes, ne participant
pas au vote, ils démontrent ainsi
qu’ils sont totalement hors jeu!
*Capdevielle, Etcheto, Bergé, Favraud, Martin,
Aragon, Villeneuve.
Espilondo et Mondorge n’ont pas participé
au vote et n’ont pas soutenu l’amendement.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).