Unibertsitatea
Focus

“Etudier au pays pour travailler au pays”

2 Commentaires
Tribune Libre - ENBATAk 60 urte - Jean-Roch GUIRESSE - Il y a 60 ans … Le BEPC ouvrait la voie aux concours de recrutement d’entreprises publiques et administrations (Postes, Impôts, SNCF, …) ainsi qu’à l’Ecole normale d’instituteurs. Environ 30% d’une tranche d’âge poursuivait jusqu’au bac, qui ouvrait à d’autres concours de recrutement ainsi qu’à l’Université (de plein droit) et aux classes prépas. Les jeunes basques de France allaient, pour la plupart, faire leur droit, leur médecine, leur licence de math ou de langue, à Bordeaux, Toulouse et Paris.
En 60 années, de profonds changements se sont opérés. A Bordeaux et Toulouse, à l’UPPA (13 000 étudiants aujourd’hui sur 5 Campus) et aussi au Sud : Université de Navarre (créée en 1952, 15 000 étudiants, à Pampelune, Saint-Sébastien, Madrid, Barcelone, New-York), Université Publique de Navarre (1987, 10 000 étudiants), Université du Pays Basque UPV/EHU (50 000 étudiants sur 3 Campus), Deusto (12 000 étudiants à Bilbao, Saint-Sébastien), Université de Mondragon/MU (1997, 6 000 étudiants). Des changements sont apparus en termes de répartition des compétences entre l’Etat, les Collectivités territoriales (Lois de décentralisation), les autres opérateurs historiques (Eglise, CCIs, plus rarement des entrepreneurs). (...)

Décolonisations du sang et des larmesUne
Focus

Décolonisations, du sang et des larmes

Ellande Duny-Pétré - Si vous avez raté cette double émission diffusée début octobre par France 2, vous pouvez la revoir à la demande sur le site de cette chaîne de télévision, jusqu’au 5 décembre. Ce chapitre de l’histoire de l’État français est largement ignoré du grand public, volontairement oublié et bien peu enseigné, malgré les efforts récents de plusieurs historiens.
Ces deux émissions télévisées rencontreront un singulier écho auprès du public abertzale, non seulement parce certains d’entre nous se souviennent ou ont participé à ces évènements, mais aussi parce que les questions de la mémoire et du récit sont posées. Le vaincu a du mal à parler, il lui est très difficile de transmettre le passé, tant est pesant le poids du mépris qui s’abat sur ceux qui se soulèvent et perdent la partie. (...)
Mobilizazioa
Focus

Mobilizazioak eta indar harremana erakitzeak balio du

Tribune Libre - EUSKAL KONFEDERAZIOA - Urriaren 15eko Biltzar Nagusiaren ondotik Euskararen Erakunde Publikoko ordezkariek jakinarazi dute frantses gobernuak Hiriburuko Baste-Quiéta eskola publikoan murgiltze gela bat idekitzea onartzen zuela, zenbait hilabetetako blokatze egoerari bukaera emanez. Erabaki horrek atea idekitzen die beste eskola batzuen eskaereri eta horrela murgiltzeak segitzen ahalko du garatzen.
Garaipen horrek erakusten digu iraganean frogatu ahal izan genuen bezala mobilizazioak eta indar harremana erakitzeak balio dutela! Hala ere, deitoratzen dugu beste behin hein horretaraino mobilizatu behar izatea frantses Estatuak gurasoen eta erakasleen borontatea onartu eta EEPren baitan eragile guziek eraman elkarlana gauza dezan. Gurasoak, irakasleak, Iparraldeko hautetsiak eta frantses Estatuko ordezkariak deitzen ditugu elkarlanean segi dezaten, urtez urte gero eta murgiltze gela gehiago idekitzeko, eredu horren eskaintza orokortu arte. (...)
GA-UNEL
Focus

Terrorisme et antiterrorisme, GAL, raison et déraison d’État

Ellande Duny-Pétré - Une série de travaux trop peu diffusés sont désormais accessibles via internet. Sur des thèmes qui nous sont chers, le regard de plusieurs universitaires offre une approche sérieuse du conflit basque et de la répression dont il fait l’objet.
Revue de détail. (...)
ALDA
Focus

Naissance d’Alda, mouvement pour défendre les milieux populaires

Enbata - Défendre les droits et les besoins des milieux et des quartiers populaires, leur redonner du pouvoir et faire entendre leurs voix : voici les objectifs que se donne cette nouvelle organisation basque.
48 personnes ont ainsi adopté les statuts de l’association, approuvé à l’unanimité une Charte fondatrice et élu son premier Conseil d’administration de neuf membres dont deux co-président.e.s. L’Assemblée générale a également mis en place ses premiers axes de travail concret. (...)
MurgiltzeEredua
Focus

1.000 lagun inguruk osatu dute katea Baionan euskarazko murgiltze ereduaren alde

Tribune Libre - Jone Markuleta (Argia.eus-etik) - Euskaraz ikastea eta irakastea eskubide bat dela aldarrikatuz 1.000 lagun inguru elkartu dira Baionan.
Antolakuntzak adierazi du ondorengo egunetan mobilizazio gehiago egongo direla. (...)
© Bertrand Lanneau / Eusko
Focus

38 674 eusko donnés aux associations du Pays Basque !

Enbata - Plus de 38 000 € ont été distribués (en eusko bien sûr) ce samedi à Saint-Palais à 55 associations du Pays Basque, lors d’Eusko Elkarteen Eguna, la journée des associations de l'Eusko. C’est un nouveau record, après les 29 066 eusko distribués en 2019 !
Les bénéfices de l'utilisation de la monnaie locale du Pays Basque ne s'arrêtent pas au seul soutien à la vie associative. Chaque euro dépensé en eusko, c’est un euro qui va rester sur le territoire et irriguer l’économie locale, tout en développant les circuits courts. Les professionnels du réseau ont également des défis à relever pour faire vivre la langue basque et pour préserver l’environnement. Utiliser l'eusko pour ses achats du quotidien, c'est comme réparer plutôt que jeter, trier ses déchets, ou encore économiser l'énergie : un acte citoyen, simple et à la portée de tous, pour un Pays Basque plus écologique, euskaldun et solidaire. (...)
EuskozHobe
Focus

Eusko Elkarteen Eguna: Bagoaz!

Enbata - Urriaren 10ean, larunbatarekin, Donapaleun, Euskoak 30.000 eusko baino gehiago banatuko ditu 60 bat elkarteri, Eusko Elkarteen Eguna kari. Besta ederra izanen da, ekoizle merkatua eta elkarteen herrixka izanen dira!
Euskoa sortu zenetik, “Euskoaren %3” dohaintza Ipar Euskal Herriko elkarteentzat zinezko diru iturria da. Sistema horri esker, Eusko kide diren elkarteek beren babesleek (elkartea hautatu duten eusko kideak) urte batez Euskoz egindako erosketen %3aren pareko dohaintza ukaiten dute. 2013tik 100 000 eusko baino gehiago banatuak izan dira! (...)
KanakUne
Focus

Les Kanaks face au second référendum d’indépendance

Enbata - Le non à l’indépendance est arrivé de justesse en tête du référendum organisé en Nouvelle-Calédonie, dimanche 4 octobre, selon les résultats provisoires communiqués par le Haut-Commissariat de la République à Nouméa sur la base de l’intégralité des bureaux de vote. Le non récolte 53,26 % des voix face au oui (46,74 %).
Au-delà de son verdict, ce scrutin est également marqué par une forte participation, qui s’élève à 85,64 %. Près de 181 000 électeurs de cet archipel français, colonisé en 1853, étaient appelés aux urnes pour dire s’ils souhaitaient ou non « que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ». Un troisième scrutin pourrait encore théoriquement se tenir d’ici à 2022. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video