Le pouvoir de choisir

PrintFriendly and PDF

Lurrama2016Les organisateurs de Lurrama ont toutes les raisons d’être comblés par l’édition 2016. Globalement le nombre de visiteurs a augmenté par rapport à 2015, aussi bien en journée qu’en soirée, et la fréquentation dépasse les 20 000 personnes. L’édition 2016 a été particulièrement riche avec des animations multiples et des débats de qualité autour de la thématique «Quelle agriculture dans mon panier ?» qui a intéressé un grand nombre de visiteurs, des repas particulièrement prisés, une ambiance très chaleureuse. Enbata.info reproduit le discours de clôture du Repas des Chefs 2016 d’Iñaki Berhocoirigoin, Président de Lurrama.

Eguerdi on deneri. Untsa zizte?

Ongi da Lurrama. Jendea bada, untsa jaten da, denbora goxoa pasatzen da. Bada tripa eta izpiritua asetzeko manera. Bainan 3 egun du irauten bakarrik Lurramak.
Aurten, Lurrama giro hori urte guzian iraunarazteko, errezeta liburu bikaina prestatu dugu: LURRAMA nere sukaldean du titulua. Hastapenetik fidela zauzkigun 25 sukaldari haundiek asmaturik, Euskal Herriko 25 mozkin egiazkoekin egin 25 errezeta bilduak dira liburu huntan. Noski 25 eurotan salgai da. Hemen izaiteaz balia zaizte liburua erosteko.
Liburu hau ostokatzen nuelarik, pentsaketa ari nintzan, berdin, 26 garren errezeta bat falta zela. Errezeta bat, egunero erabil litaikena. Zuen baimenarekin, nere errezeta proposatu nahi nizueke…

Hasteko, hartu zuen zarea eta parti mozkin bila. Bideetan zehar zireztela, gustukoak dituzuen 3-4 etxaldeetarik fruitu batzu bil izazue. Hor, zer etxalde edo mozkin hautatzen den kasu egin behar da!

Etxaldeak itsuraz berdintsuak izanik ere, tronpakorrak dira. Ez dira denak ongarri. Batzu, berdin frango sailetan, kaltegarriak dira ere.

Egin ahala, laborantxa iraunkor eta herrikoian engaiatuak diren etxaldeak hauta itzazue. Izari ttipi edo ertainekoak dira gustukoenak. Freskoak eta biziak dira, gazteria bada. Fermuak dira, autonomia bada. Usain ona dute, kabalak kanpoan ibiltzen dira. Ez da konzentrazionerik sendi. Koloretsuak dira, ainiztasuna bada. kimu aintz dituzte, proiektu eta idei ugari froga.

Ahatik, bidenar, etxalde batzu trenpu txarrean direla ohartzen bazirezte, lagundu itzazue. Haizoblian edo haizetik babesean eman, edo piket bat finka atxikitzeko, ahulener ere konposta kotsia hedatzen ahal zaie, xertatzen ahal dira ere, puska gazteak jin dizten.

Kurri ibiltzeko astirik ez baduzue, akomeatu zaizte, nahi bezala, fruitu onak erosteko! Ororen buru erreski ezaugarriak dira, nahiz espezia ainitz izan. Bio espeziak, Aop espeziak, Idoki motak, Herriko motak, lekuko barietateak, etabar.Eta etxalde eta fruitu txarrak? Edo ez gustukoak? Utz beren gisa! Aroaren arabera ontzen ahal dira. Gaur biltzeko on ez dena, berdin bihar on izanen da.

Etxeratu eta, dena platera batean ezar.

Platera fina izaiteko, delikatua, diseri erraza, zuen platera besteetarik desberdina izan dadin, bereizia, gogoan atxikitzen dena izaiteko, ondoko gehigarriak segurtatu behar dituzue :
- Lokaltasun zalitra bat gehitu, egin ahala pakete ontzi guttirekin.
- Sasointasun kulleratra bat ezar.
- Freskotasun miko bat arinki bota.
- Prezio ongarri eta jasangarri puska bat hurtarazi.
- Sozial harreman altxagarriak, nehurtu gabe eman.
Hori guzia, sukaldatze gustuz eta jakitatez lotu eta jaka labean! 220 °C, 2 orenez…

Errezeta hori jastatu ondoan, segur izan zizte, ez duzuela bestela sukaldatzen ahalko gehiago.

Bonjour à tous et bon appétit !

Cette année, à l’occasion de cette 11 édition de Lurrama, salon de l’agriculture paysanne, nous avons voulu mettre l’accent sur les conséquences des choix que nous faisions au moment de composer notre panier alimentaire.

Car, le seul pouvoir et le vrai pouvoir que nous avons dans le système alimentaire mondialisé, financiarisé et opaque actuel, est bien celui de choisir. Choisir de cautionner un modèle d’organisation qui nous mène au mur, à la modification irréversible de notre planète, ou bien de choisir de renforcer et de développer d’autres modèles plus intelligents, plus démocratiques et plus durables pour transmettre toujours cette fameuse planète, en bon état, aux générations futures.

Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire. Et même si l’on veut, tout n’est pas toujours en place pour pouvoir assouvir nos envies de manger local, bio, sain, fermier, de qualité, etc.

Mais, prenons bien conscience du pouvoir que nous avons. C’est déjà une première victoire.

Durant ces 3 jours, nous avons bien vu que d’autres alternatives, des solutions existent. Ne les marginalisons pas ! Encourageons-les ! Renforçons-les ! Changeons nos modes de consommations et faisons qu’ils deviennent à la mode. Une mode qui ne soit pas éphémère, mais bien irréversible. A notre tour de nourrir une agriculture paysanne et durable qui nous nourrit !

Comme à l’occasion de l’inauguration de vendredi, je remercie, au nom de Lurrama tout les participants à cette nouvelle édition :
- Perico Legasse, parrain de cette édition 2016 qui nous a fait vibrer par ces envolées verbales.
- Tous les financeurs, publics comme privés. je ne peux pas tous les énumérer, la liste est trop longue. Leurs logos sont affichés dans le hall d’entrée.
- La vingtaine de chef qui joue le jeu, depuis la première année, de la plus jolie assiette du dimanche midi.

Je profite de cette tribune pour faire la publicité du livre de recette, la cuisine de Lurrama, que nous éditons cette année avec Elkar. C’est un guide pour changer nos habitudes. Il est en vente au prix de 25 euros, pour 178 pages. Soit 14 centimes la page, la couverture étant offerte. Profitez-en !
- Sans oublier, mais ce n’est pas possible de les oublier, tous les bénévoles qui permettent la réussite de Lurrama. Txaloak haier !
- Je lance, au nom de Lurrama, un clin d’œil à Jean Marie Mailharo, qui nous a quitté il y a une dizaine de jours.
En 2005, alors que EHLG passait une longue et forte zone de turbulence, Jean Marie, avec d’autres figures bayonnaises, avait constitué le premier conseil d’administration de Lurrama, pour légitimer et appuyer auprès du maire de Bayonne de l’époque, la jeune initiative populaire Lurrama. Milesker hiri ere.
- Bukatzeko, milesker aussi à Maryse Cachenaut qui a assuré la présidence de Lurrama pendant 7 ans. J’espère qu’elle restera encore longtemps membre du Conseil d’administration, pour nous faire profiter de son point de vue éclairé et expérimenté.
Txaloak beretzat.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video