AbertzaleakAitzina

+26,7%

Ellande Duny-Pétré - L’Édito du mensuel Enbata - Les abertzale progressent en pourcentage et en voix aux élections législatives des 12 et 19 juin, un type de scrutin ingrat pour nous, tant il est écrasé par les débats franco-français. Notre courant parvient à gérer intelligemment le second tour, son apport décisif fait bouger une carte politique réputée inamovible.
La forte abstention (48,7%) n’a pas atteint l’électorat abertzale qui a progressé de 3383 voix, soit de 26,7% par rapport au scrutin de 2017. Dans la 6e circonscription (Côte sud) et surtout la 5e (Bayonne-nord du Labourd) réputée la plus difficile, notre progression est encore plus forte (près de 64%). Avec quasiment 9% de suffrages, nous dépassons largement la fameuse barre symbolique des 5%, en-deça de laquelle une force politique peine à exister. (...)

EH

Euskal Herria bai ala ez?

3 Commentaires
Peio Etcheverry - Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Asumitu behar dugu, ez baldin bada errexa ere, betidanik euskal herritarren artean, euskaldunen artean, eta behar bada bereziki abertzaleen artean, harrotasun pixka bat agertzen dugula noiztenka. Batzuetan, kanpotik ohartarazten digute, berdin harroputzak girela edo bederen gutaz aski harro girela euskaldunak. Entzuten da abertzaleen artean, auto-antolakuntzan gaitasunak ditugula, gauzak gure gain hartzeko errexki ari girela edo proiektu batzuk sortzeko tenorean, ideia bikainak ditugula.
Ez gira sartuko joan diren hauteskundeen bilan edo analisian; argi da abertzaletasun politikoa aitzinatzen dela Ipar Euskal Herrian, boz kopuruetan, ehunekoetan gora ari dira gure emaitzak jakinez legebiltzarreko bozak ez direla usaian hauteskunde errexenak, bereziki aurtengo testuinguruan. Baina gustu gazi gozoa uzten digute aldi berean emaitza horiek, baita azken denboretan iragan diren gertakari batzuek ere. (...)
GoseaBurujabetza1

Gosea edo burujabetza

Nicolas Goñi - Historia azeleratzen ari zaigun azken hilabete horietan, krisi globalak nahaspilatzen dira (gerra, erregai fosilen menpekotasuna, klima aldaketa, elikadura gabeziak, errefuxiatuak), gure hauskortasunak gordinki erakutsiz, eta desglobalizazioaren bidegurutzean neurritasuna eta elkartasuna nahitaezkoak direla ulertaraziz.
Ez da aterabiderik izanen elikadura eta energia xahutzen jarraitzen bada, kontsumo maila jeisten ez bada, aberatsetatik hasiz. Ez da aterabiderik izanen ere denei bizi baldintza duinak ez badizkiegu bermatzen, behartsuenetatik hasiz. (...)
Goyhenetche1

Gure historiaz

Jean-Louis Davant - Euskal Herriak historia bat badu, euskaldunek gure historia badugu. Biak bat ote dira? Ez beti. Usu eta maiz Euskal Herriko / euskal lurreko zati batzuk, “probintzia” zenbait, arrotz erresumen peko egon dira, horien historia jasan behar ukan dute. Halere horko euskaldunak hein handi batean beren gisa bizi ziren.
Baina historia ofiziala, gaineko historia, hots agertzen den hura, nagusi arrotzena da, historia irabazleek eta boterea hartu dutenek izkiriatzen baitute. Politikara mugatzen da gutiz gehienetan. (...)
Agriculteurs

L’agriculture, une affaire d’agriculteurs ?

1 Commentaire
Patrick Dagorret - C’est la question que je me pose souvent. Suite à la création d’une Zone d’Aménagement Différé (ZAD) sur une superficie de 12 ha par le conseil municipal d’Irissarry, mon village a été scindé en deux. Avec d’un côté les soutiens au maire, persuadés qu’il fallait zader ces terres agricoles afin de penser à loger nos futures générations ; et d’un autre, des villageois inquiets des conséquences d’un tel zonage sur l’activité agricole, mais aussi de voir qu’on allait encore artificialiser de la terre nourricière, sans créer un débat alternatif...
Continuons à réfléchir pour des fermes nombreuses, à taille humaine, afin de garantir la qualité, le tout au service de notre santé et celle de notre environnement. (...)
Gernika

A Gernika, enfin un “geste” de l’Espagne

1 Commentaire
Anne-Marie Bordes - Après que le président ukrainien Volodymyr Zelenski ait évoqué le bombardement de Gernika devant les parlementaires espagnols, pour évoquer la situation de son pays, le gouvernement espagnol a dénoncé, pour la première fois, ce massacre contre des populations civiles.
On ne remerciera jamais assez le journaliste sud-africain, George Steer d’avoir relaté pour The Times et The New York Times le martyre subi par Gernika. Son premier reportage daté du 27 avril 1937, publié le lendemain, eut un retentissement considérable, d’autant qu’il évoquait l’implication nazie et franquiste dans l’attaque aérienne. Il y expliquait notamment que l’essentiel de la ville “n’était pas devenu un amas de cendres” comme les Insurgés tentèrent de le faire croire, mais “un amas de débris” imputables aux bombardements. C’est d’abord grâce à lui que la vérité de Gernika, victime de la “guerre moderne” dont il fut un témoin direct, allait être établie en dépit des mensonges officiels éhontés. (...)
Girondin-Jacobin

Le roi rempile

Jean-Louis Davant - Le président Macron va donc rempiler, non sans mal. Un moment, le vent du boulet l’a décoiffé, presque découronné. Lui a-t-il écorné le logiciel jupitérien ? C’est peu probable.
Qu’attendre de son second mandat ? A l’intérieur de la République, rien de bien nouveau à mon avis, et tant mieux si je me trompe. On l’avait d’abord pris pour un girondin, décentralisateur et transversal ; il s’est montré jacobin, champion de la verticalité olympienne, dans une Ve République déclinante mais dopée. (...)
BagaraBagoaz

Bagara-Bagoaz!

Argitxu Dufau - Culture participative, organisation des nouveaux secteurs précaires, lutte contre les politiques migratoires ou contre le racisme, à la veille de sa première Assemblée générale en Pays Basque Nord, les 16 et 17 juin prochains, le syndicat LAB déploie de nouveaux chantiers.
Voici le détail de ces enjeux. (...)
ArtisansJusticde

Justice ou vengeance d’Etat ?

Anaiz Funosas - Au lendemain du désarmement de l’ETA, Louis Joinet s’exprimait dans le quotidien Libération sur le rôle majeur qu’avaient à jouer les juges d’application de peine dans le processus de Paix au Pays Basque. Il est vrai que le Tribunal d’Application de peine (TAPAT) a radicalement évolué sur son positionnement ces dix dernières années.
Un nouveau gouvernement a été désigné le 20 mai, un gouvernement qui en apparence, semble indiquer la volonté du Président de la République de s’inscrire dans une continuité d'action, même Ministre de la Justice et même Ministre de l'intérieur. Nous n’accepterons pas que le processus de paix reste dans une impasse, que le Président de la République reste dans l’indifférence, dans le silence et le mépris. Dans le contexte des décisions concernant les demandes de libération conditionnelle de Jakes Esnal et de Jon Parot, il sera important que nous nous mobilisions le 11 juin dans les rues de Bayonne face au mépris de Paris et à l’aveuglement de la logique antiterroriste. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video