EditoFR

Anachronique

1 Commentaire
Rémi Rivière - L'Édito du mensuel Enbata - Et l’orchestre du Titanic continue à jouer… Cette fois, cela n’a pas le charme de musiciens consciencieux qui vont couler en tambour et trompette, ni même d’un hymne à la vie qui repeindrait la peur en beauté. Nous sommes en novembre 2021, dans le récit haletant d’un livre d’histoire qui s’écrit à toute vitesse, entre un rapport du GIEC qui nous coince en flagrant délit de sabotage et une COP26 qui met en scène la partition du naufrage...
La LGV est un anachronisme stupéfiant, qui ne résonne au présent que pour nous parler de cette COP26, de lobbies puissants qui contiennent les décideurs, de logiciels que les briscards de la politique sont incapables de mettre à jour. (...)

HAnIzanen

Hiru aste eskasetan… badago zer egin

Ainize Butron - Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Hiru aste eskas ditugu azaroaren 20ko manifestaldirako. Herritarren ongi izatea bazterrera utzi eta sal-erostearen erreinuan murgildu gaituen sistemari lehentasuna ematen dion etxebizitzaren merkatu basatiari herri gisa erantzuteko parada ematen digun hitzordu nagusia izango da hori.
Milaka lagun izan behar dugu karrikan, ozen eta argiki adierazteko ez gaudela prest gure herria desitxuratzen uzteko, ez gaudela prest espekulazioaren legea deus erran gabe pairatzen segitzeko. Guztiok bizitoki duin bat izateko eskubidea daukagula aldarrikapenaren haritik, bi etxe edo gehiago izateak lehenesten duen sistema horri behin behinean ezetz borobil bat emateko bidea irekitzen diogu manifestaldi horrekin…(...)
A Urrugne en 2009, mobilisation contre le projet de LGV.

La LGV contre le droit de vivre et de se loger au pays

Txetx Etcheverry - La LGV permettrait de désenclaver le Pays Basque ? Quel sens cela peut-il avoir à l'heure où l'attractivité de ce pays menace la possibilité pour sa population de continuer à y habiter.
L'opposition à une voie nouvelle LGV est un motif supplémentaire de participer à la grande manifestation du 20 novembre pour le droit de vivre et de se loger au pays. (...)
BatailleRail

La nouvelle bataille du rail !

Martine Bisauta - Et c’est reparti, comme en 90, en 2002… Comme si on s’ennuyait en Aquitaine sans la perspective de ces lignes à grande vitesse qui n’ont d’autres objectifs que de balafrer nos espaces de vie, en y projetant de douloureuses saignées ! On croyait l’affaire close mais le serpent du fer ressurgit et nous allons encore devoir nous confronter aux mêmes arguments totalement dépassés, nous insurger devant ce grand projet inutile, dévastateur pour nos espaces, criminel pour nos écosystèmes, ravageur pour nos finances, obsolète pour nos modes de vie !
Contestable il y a 30 ans. 20 ans voire 10 ans, ce projet est aujourd’hui totalement surréaliste! (...)
Abdelkader

Abdelkader a semé l’Algérie

1 Commentaire
Jean-Louis Davant - Epuisé par 15 années de combats incessants pour l’indépendance de l’Algérie, finalement pris en tenailles entre l’armée française et celle du sultan du Maroc avec les restes de sa troupe, l’ultime carré de ses fidèles et sa famille, le 21 décembre 1847 Abdelkader réunit pour la dernière fois son conseil...
“Je n’ignorais pas quelle serait l’issue plus ou moins tardive de la lutte... La conscience apaisée, je sais que le temps à l’échelle de l’histoire d’un peuple ne peut être que celui du rétablissement de la justice.” (...)
GAB

Une histoire de mecs

Jean-Marc Abadie - Bayonne a son jambon fabriqué ailleurs, son chocolat importé d’ailleurs, son club de rugby professionnel non exporté ailleurs, ses deux rivières que l’on ne retrouve pas ailleurs, ses fêtes que nul n’égale ailleurs et sa cathédrale et son évêque intégriste Aillet.
L’ex Lapurdum —rendons grâce aux Romains d’avoir construit les fortifications au début de notre ère— recèle aussi en elle d’autres spécificités. (...)
40ans

40 ans sans guillotine

Anne-Marie Bordes - La France fut le dernier Etat européen à abolir la peine de mort, au prix d’un débat houleux, mené par Robert Badinter à l’Assemblée Nationale et suivi d’un vote, le 18 septembre 1981.
Cette mesure emblématique a néanmoins pour corollaire une réclusion à perpétuité qui peut être rallongée jusqu’à la mort. (...)
Ikurrina

Nostalgiaz

Aitor Servier - Gaur egun engaiatzen den gazte abertzale batentzat zer balio du iraganeko borrokeri so egotea gaurko eta gerorako jokabideak marrazteko?
Iragana kopiatzeak gaurko gazteria nekez lagunduko du burujabetza eta aldaketa sozialerako bideak idekitzen. Akats larria iruditzen zait, indar harremana estatuaren aldekoagoa zen garaietako diskurtso, iruditeria eta praktika militanteak ez gaurkotzea edo mimetismo hutsez berreskuratu nahi izatea. (...)
Ecoféminisme

Ecologie et féminisme

Martine Bisauta - C’est en 1972, sous la plume de Françoise d’Eaubonne, que l’on trouve la contraction de l’écologie et du féminisme dans le terme “écoféminisme”. Dans un livre, Le féminisme, elle développe l’idée que les femmes comme la nature sont victimes de la domination masculine et que la révolution écologique ne saurait faire l’économie d’une révolution féministe… Selon elle la matrice idéologique qui permet la domination des hommes sur les femmes est la même que celle qui conduit à la domination des hommes sur la nature.
Ce pouvoir destructeur s’inscrit, pour elle, dans l’émergence de cette société de surconsommation, d’agriculture industrielle, de déshumanisation, et de façon parallèle dans le pouvoir exercé sur le corps des femmes par un patriarcat omnipotent. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video