000_j77zd

Désarmant

6 Commentaires
Rémi Rivière - « Imbroglio » ressasse la presse française, en évoquant l’arrestation, vendredi soir, de cinq personnes en présence d’un stock d’armes de l’ETA. C’en est presque réjouissant. Non que cette unanimité traduise la complexité d’une affaire, fort simple au demeurant, mais plutôt qu’elle permette de mesurer une complication inattendue dans l’esprit de journalistes toujours enclins à une rassurante simplification.
Sur le bandeau d’iTÉLÉ, au delà des 38 caractères nécessaires à l’annonce de « 5 membres de l’ETA arrêtés à Louhossoa », tout devient imbroglio. Les faits se posent pourtant de manière limpide.

DSC_6189-WEB

Le déclic ?

Jakes Abeberri - Parce qu’ils voulaient rompre l’odieux immobilisme pudiquement baptisé « processus de paix », que cinq de nos amis, dont plusieurs rédacteurs réguliers d’Enbata, ont été interpellés par la police française à Louhossoa, dans la nuit de vendredi à Samedi dernier, 16 décembre.
Selon une correspondance entre eux et ETA, rendue publique après cette arrestation, l’organisation armée « déléguait à la société civile la responsabilité politique du désarmement ».
Nicola Sturgeon, présidente du SNP et premier ministre du gouvernement autonome d’Ecosse.

Sous l’emprise du référendum

David Lannes - Les premières élections du Parlement écossais depuis le référendum d’indépendance de 2014 ont eu lieu le 5 mai dernier. Dans son numéro précédent, Enbata avait posé le cadre institutionnel et politique dans lequel ce scrutin s'est tenu.
Voici une analyse des résultats d'une élection qui s'est déroulée sous l'emprise du référendum sur l'indépendance.
Chypre

Chypre à l’épreuve de l’eau

David Lannes - Chypre n’a peut-être jamais été aussi proche de la réunification depuis 1974 et l’occupation par la Turquie de la partie nord de l’île. Elle avait loupé le coche en 2004 lorsque les Chypriotes grecs avaient refusé par referendum un plan proposé par l’ONU.
Voici les raisons du rapprochement en cours.
DSC05415

Alternatibak, Baionatik Bilbora… Garazin gaindi

Enbata - Joan den asteburuan, 3 500 pertsona Alternatiba-Garazin.
Lekukoa pasatua izan da Urriaren 24an iraganen den Alternatiba Bilbori.
Jose Maria Arizmendiarrieta Madariaga (Markina-Xemein, Bizkaia, 1915eko apirilaren 22a - Arrasate, Gipuzkoa, 1976ko azaroaren 29a) Mondragon Corporacion Cooperativa kooperatibaren sortzailea da. Arrasateko San Joan Bataiatzailearen parrokiako apaiz laguntzaile izan zen 25 urtez.

Arizmendiarrieta (1915/1976) eta Simone Weil (1909/1943)

Courrier des Lecteurs - Beñat Castorene - Jose Maria Arizmendiarrietaren sortzearen ehungarren urteurrenaren karietara, Simone Weil filosofoaren lanaren kontzeptzioak eta Don Jose Mariarena Arrasaten aipagai izan dira berriki.
Nekez aurki dezakegu Arizmendiarrieta eta Simone Weil baino pertsona diferenteagorik, bai jatorriz, bai ibilbidez, bainan hauteman behar dugu bien filosofian lanak bazaukala kokagune bat zentrala.
EuskalGazteriaAitzina2

Errepresioa baztertu, konponbidean sartu

Enbata - 600 bat pertsonek manifestatu dute Baionako karriketan joan den larunbatean "Euskal gazteria aitzina, konponbidea orain!" lema pean.
Urtarrilaren 27ko atxiloketen ondorioz indartuz joan da mobilizazioa, EH Bai, Aitzina! eta Lurra eta Etxebizitza kolektiboak deitu larunbateko manifestaldia hainbat eragilek sustengatu dutelarik.
Les Jeunes socialistes, Jeunes démocrates, Aitzina, ELB gazte, Ernai, EHZ, IA, Euskaldun Gazteria iront aussi à la manifestaion du 14 juin

Droits de l’Homme, Résolution, Paix : manif et fête populaire le 14 juin

Enbata - Le collectif “J’y vais ! / Ni ere banoa” composé de 23 acteurs sociaux, politiques et syndicaux qui s’engagent à mener une dynamique de réflexion et de mobilisation autour des conséquences du conflit au Pays Basque appelle tous les citoyens du Pays Basque ainsi que tous les acteurs politiques, syndicaux et sociaux à participer une manifestation le samedi 14 Juin à 16h00 démarrant à Lauga et dont le mot d’ordre sera Droits de l’Homme, Résolution, Paix.
"Ni ere banoa! J'y vais!" espère que cette journée sera une journée d’échanges et de rencontres autour de la paix et des pas effectués par les prisonniers-ères et les exilé-e-s politiques. Afin de favoriser ces échanges, divers animations et concerts seront organisés avec et la possibilité de boire un verre et de se restaurer.
Valls450

Poison d’avril

1 Commentaire
Enbata - Le très droitier et particulièrement jacobin Manuel Valls a été nommé premier ministre. Un mauvais coup pour le peuple de gauche qui n'est pas près de voir le gouvernement PS mener une politique au service des plus démunis.
Une mauvaise nouvelle pour le Pays Basque nord dont les dossiers chauds (statut institutionnel) avaient été transférés aux bons soins des services du premier ministre.