Des racines et des ailes

PrintFriendly and PDF
Txetx Etcheverry
Txetx Etcheverry
Animateur de la Fondation Manu Robles-Arangiz en Pays Basque nord, impliqué dans différentes alternatives sociales et écologiques locales et dynamiques de construction nationale basque.
D'autres articles

DSC05415Des racines et des ailes, Sustraiak eta hegalak : tel est le nom de la feuille de route que Bizi vient d’adopter pour la période 2016-2020, après un processus de réflexion et débat collectif qui aura duré sept mois. Il dresse le bilan des sept premières années d’existence de l’association, analyse la situation actuelle au niveau international et local, et fixe un certain nombre de priorités de travail et d’objectifs pour les 4 années à venir(*).  L’association fait un appel à don ou à prêt . En effet, Bizi recherche des locaux et bâtiments divers, et des terrains pour y installer un centre de formation permanente, ainsi que divers projets de transition sociale et écologique.

Depuis sa création en juin 2009, Bizi a vu le nombre de ses adhérent-e-s multiplié par 20 et dépasse aujourd’hui les 400 membres. Son travail est le fruit de plus de 120 bénévoles travaillant régulièrement dans ses groupes locaux ou commissions thématiques, ses ateliers de travail, actions ou chantiers divers. Près de 200 autres membres donnent des coups de main plus occasionnels ou ont des participations très ponctuelles, lors des grandes mobilisations ou évènements ; le reste des adhérents se contentant d’un soutien financier, particulièrement bienvenu pour un mouvement au budget annuel des plus limités.

Née sur le BAB et ses environs immédiats, l’association a vu son implantation géographique s’élargir peu à peu à l’ensemble d’Iparralde, avec des groupes locaux en sud Labourd, en Basse-Navarre et en Soule.

Bizi a réussi à faire travailler ensemble et en son sein les abertzale et les non abertzale, ce qui est un acquis précieux à ses yeux.

Beaucoup de jeunes s’y sont formés et une équipe de 40 militant-e-s, dont une majorité entré-e-s au cours des 3 ou 4 dernières années, a été mise en place pour animer et coordonner le travail et la vie de Bizi!.

Rôle de laboratoire

En Iparralde, Bizi n’a pas chômé ces sept premières années, oeuvrant sur plusieurs terrains à la fois, tous liés aux enjeux climatiques, aux divers défis de la transition sociale et écologique. Des actions coups de poings aux dossiers étoffés de diagnostic ou de propositions en passant par l’impulsion d’alternatives concrètes, le travail local a été permanent et explique le développement constant de l’association.

L’influence de Bizi a dépassé très nettement le cadre purement local, et son travail a eu un vrai effet de laboratoire, d’expérimentation puis d’entraînement et d’essaimage : campagne Alpha Coal, actions pollutaxe, faucheurs de chaises contre l’évasion fiscale, réutilisation dans de nombreux endroits de la boîte à outils municipale climat-énergie, reproduction ailleurs de son étude locale sur les emplois climatiques, participation à la création du mouvement ANV-COP21.

Il y a bien sûr également eu le lancement de la dynamique Alternatiba (qui vient de recevoir, aux côtés de l’indienne Vandana Shiva, le prix Danielle Mitterrand de la Fondation France Libertés) qui a essaimé partout jusqu’à Haïti et à Dakar (environ 120 Alternatiba au total).

Jouissant d’une réputation d’efficacité et de sens de l’organisation, exportant une image du Pays Basque fortement liée à la non-violence, la solidarité internationale et la transition écologique ; Bizi joue de fait un rôle d’ambassadeur d’Euskal Herria auprès de milieux de plus en plus amples et divers.

Manif pour less emplois climatiques +á BayonneBizi et Euskal Herria

Le Pays Basque et sa souveraineté réelle (énergétique, alimentaire, économique, citoyenne et culturelle) sont des éléments centraux de la nouvelle feuille de route de Bizi.

L’association travaillera à définir un projet de territoire en transition ayant comme perspective l’Euskal Herria burujabe, pour permettre une société soutenable, relocalisée, gérable par la population qui y vit, solidaire des autres territoires et des autres continents.

Bizi n’exclut plus d’être également présent en Pays Basque Sud.

Au Nord, elle entend mener, entre autres, un travail de veille et d’aiguillon, de propositions et d’interpellation de la future Agglo Pays Basque, afin qu’elle démontre dans les faits et les politiques concrètes une ambition et une détermination à la hauteur des enjeux actuels, en matière de transition énergétique et écologique, et de lutte contre le changement climatique.

Bizi veut intervenir plus régulièrement sur des questions comme le processus de paix, le sort des prisonnier-e-s politiques basques, la normalisation de l’euskara etc. L’association a créé un poste de responsable Euskara au sein de son équipe de coordination et d’animation. Ses objectifs sont clairement définis : développer et normaliser l’usage de l’euskara dans Bizi, impulsion de nouvelles activités et espaces de communication en euskara dans Bizi, impulser une politique d’initiation et d’apprentissage de l’euskara…

Le Pays Basque et sa souveraineté réelle
(énergétique, alimentaire, économique,
citoyenne et culturelle)
sont des éléments centraux
de la nouvelle feuille de route de Bizi!

De nos racines nous puisons notre force

Cette double articulation entre le local et le mondial, entre “les racines et les ailes” a fortement modelé le projet et le travail de Bizi jusqu’à aujourd’hui, et continuera longtemps à le faire. Ce qu’exprime avec poésie une citation de la militante écologiste africaine Wangari Muta Maathai, prix Nobel de la paix, qui ouvre le chapitre concernant les priorités de travail de Bizi pour les 4 années à venir : “Chaque arbre est le symbole vivant de la paix et de l’espoir. Avec ses racines profondément ancrées dans la terre et ses branches qui s’élancent vers le ciel, il nous dit que pour aspirer à aller toujours plus haut, nous aussi nous devons être bien enracinés au sol car, aussi haut que nous nous élancions, c’est toujours de nos racines que nous puisons notre force.

(*) Le texte « Des racines et des ailes (FR), Sustraiak eta hegalak (EUS) » est disponible au local de Bizi et sur ses différents stands, en vente au prix de 2 eusko.

 

Appel à don ou à prêt

Bizi recherche des locaux et bâtiments divers, et des terrains pour y installer un centre de formation permanente, ainsi que divers projets de transition sociale et écologique.

Contact : [email protected] / 05 59 25 65 52.

D’autre part, la plus grande partie du budget de Bizi provient de cotisations de ses adhérent-e-s et des dons divers.

Ceux-ci ouvrent le droit à une déduction d’impôt de 66%.

N’hésitez donc pas à renforcer le travail de l’association en adressant un chèque à l’ordre de Bizi à l’adresse suivante : Bizi, 20, rue des Cordeliers 64100 Bayonne.

B+®n+®vole Bizi