Festival Emmaüs, source d’alternatives

PrintFriendly and PDF

Public 2014 (2)L’accueil est l’essence même d’une communauté Emmaüs, le dessein pour lequel elle a été créée. Le Ramassage , la Recyclerie sont les moyens mis en place pour permettre au Village Emmaüs Lescar-Pau d’autofinancer son projet. Par effet induit, cette indépendance financière offre une large liberté : celle de défendre l’accueil inconditionnel, celle d’avoir une parole politique forte, celle de combattre les causes de la misère. Il est né de la richesse des rencontres et des échanges. Aujourd’hui, plus que jamais, fort d’une totale indépendance financière. Emmaüs Lescar-Pau affiche une singularité propre : être un village alternatif qui prend appui sur une Economie Sociale Solidaire Collective axée autour de l’Homme . Qu’il soit en difficulté matérielle et morale ou qu’il désire donner du sens à sa vie, tout Homme peut être accueilli au Village Emmaüs Lescar-Pau.

A la veille de l’ouverture de la 8è édition du Festival d’Emmaüs-Lescar-Pau, Enbata.info a posé  quelques questions sur le Festival et le Village à Germain Sarhy, fondateur du Village.

Public 2014Le Village d’Emmaus-Lescar-Pau organise pour la 8è année consécutive un Festival de musiques (pop-rock internationale, chanson française, etc.) éclectiques. C’est une de vos originalités.

 

Le Village Emmaüs-Lescar-Pau touche grâce à ce Festival un public qui en grande partie ne connaît pas le Village. C’est pour faire connaître les activités du Village que le Festival ne se limite pas à être une  succession de groupes sur la scène, mais donne l’occasion de participer à différentes conférences (cette année sur le climat) et de découvrir le fonctionnement du Village. Ici on ne vient pas consommer de la musique  mais expérimenter des alternatives qui nous renforcent pour sortir du consumérisme qui nous pousse à une forme de soumission et d’inutilité.

DSC_7088Vous insistez sur le terme « Village » Emmaüs…

Notre propre choix de s’appeler « Village Emmaus«   a pour but de souligner que tous les villageois s’organisent pour mettre en place des politiques alternatives. Ici, on se mobilise contre les causes créant la précarité et l’exclusion. On pense et construit le village à partir de pratiques alternatives dans l’agriculture, dans la construction (l’éco-construction), la culture, etc. Les villageois se reconstruisent aussi par cette pratique. Qui était exclu re-fait sa vie dans la dignité à Emmaüs Lescar-Pau, en n’étant pas en marge, mais en faisant partie de la société. La personne et le village sont des acteurs économiques, sociaux, culturels. Le Festivalier peut découvrir ainsi qu’à l’instar du village qu’il vient de découvrir, un engagement politique pour un autre monde et un autre société peut avoir des réalisations pratiques.

DSC_3737Cette année le Festival se présente comme un « amuse-bouche à la conférence sur les changements climatiques qui s’ouvrira à Paris en novembre« . On entend souvent que le Changement climatique n’est pas la préoccupation majeure des gens et surtout des plus démunis. Or pour Emmaüs Lescar-Pau cela fait longtemps que la lutte contre le changement climatique est une priorité. Comment expliquez-vous cela ?

Réchauffement de la planète montre qu’on ne respecte pas la nature via une activité industrielle productiviste et de spéculation qui développe précarité et exclusion ! Comment les milliardaires peuvent se regarder dans la glace ? Leur fortune vient de l’exclusion ou du non respect de l’humain, de l’exploitation de la terre-mère nourricière ou du dérèglement écologique.  Tant qu’on n’est pas dans un politique du respect de la nature et de l’humain… on ne prend pas conscience qu’on détruit l’équilibre naturel et climatique. Au Village Emmaüs on  lutte contre toutes les causes de misère et de précarité ! Le bouleversement climatique avec ses conséquences sont une cause de la précarité actuelle et à venir. Tout geste aussi minime qu’il soit comme l’appui et la pratique de l’agriculture paysanne est un geste politique qui nous rend acteur de la lutte contre le changement climatique, qui nous responsabilise en tant que citoyen.

DSC_2444Le Festival est donc une porte ouverte sur le Village  ?

Le Village Emmaüs-Lescar-Pau reçoit de la visite de jeunes du monde entier. Le Village leur permet de vivre dans un lieu qui a une âme, où on trouve du sens et de la profondeur en devenant acteur. Le Festival donne à sa manière un avant-goût de ce qu’est le Village via ses débats, échanges, concerts, rencontres, etc.  Vous aussi, venez découvrir le fonctionnement du village en profitant du Festival ! Découvrir le fonctionnement de notre Village, c’est pour ces jeunes et tous les visiteurs un invitation à s’impliquer dans la vie associative, syndicale et professionnelle pour poursuivre le combat de l’Abbé Pierre.

Un commentaire

  1. Paula Serraller
    Publié le 29/07/2015 à 11:22 | Permalien

    Ne serait-il mieux de dire « toute personne… » au lieu de « tout Homme peut être accueilli au Village Emmaüs Lescar-Pau ».
    En tant que femme, je ne me sens pas invitée a y aller par ce discours.
    Ni trop concernée par ceci d’ailleurs « appui sur une Economie Sociale Solidaire Collective axée autour de l’Homme »… pour quoi pas de la personne ou de l’être humain?

    Ce sont des petites remarques, mais importantes pour un projet qui se veut source d’alternatives.

    Merci!