Nouvelles idées et compétences au service de Seaska

PrintFriendly and PDF

SeaskarenLagunak

La Loi Falloux aidant, le Préfet et le Sous-Préfet contestent de plus en plus les différentes formes de mise à disposition de terrains et de bâtisses par les communes en faveur des ikastola. Compte tenu de l’accumulation de ces nouvelles difficultés, d’anciens élèves et parents d’élèves des Ikastola, et des personnes soutenant l’enseignement immersif de Seaska ont mis en place une association «Seaskaren Lagunak» qui animera différents moyens d’aider Seaska. L’Assemblée Générale constitutive du 18 janvier dernier ouvre la porte à de nouvelles pistes encourageantes.

35 personnes se sont réunies à l’appel d’anciens élèves des Ikastola pour participer à l’Assemblée Générale constitutive de l’association Seaskaren Lagunak.

Tout comme les associations Herri Urrats, Seaskaren Egoitza et Integrazio Batzordea, Seaskaren Lagunak aura un lien particulier avec la fédération Seaska. Une collaboration étroite entre les deux entités permettra à Seaska de bénéficier d’une nouvelle source de levées de fonds.  Ainsi, un appel à don classique à destination des habitants du Pays Basque sera aussi renforcé par un appel plus innovant type « crowdfunding » (ou finance participative) destiné à la diaspora basque que compte animer Seaskaren Lagunak.

L’assemblée générale constitutive de Seaskaren Lagunak a élu un conseil d’administration de 10 membres qui a désigné parmi les administrateurs un premier bureau composé de Patxi Bergara (Président), Eki Solorzano (Vice-Président), Kepa Mouesca (Trésorier) et Maia Larronde de Ajuriaguerra (Secrétaire). Une centaine de personnes recevront le compte rendu de la première assemblée.

La nouvelle association s’organisera dans les différents bassins de vie d’Iparralde pour y décliner les campagnes de l’association et pour faire remonter aussi les projets locaux vers le Conseil d’Administration.

L’aide à apporter à Seaska pouvant prendre différentes formes, en plus des campagnes de financement, Seaskaren Lagunak veut aussi mettre en place des groupes de travail par compétences (la menuiserie, tout ce qui touche aux talos, etc.) afin de pouvoir être une source de « mobilisation de coups de mains complémentaires » au service de Seaska.

Un site internet sera mis en place par un ancien élève d’Ikastola et bientôt Seaskaren Lagunak pourra utiliser cet espace pour donner des nouvelles de ses projets et aider Seaska dans la pérennisation de sa mission.

En attendant, plus d’informations par mail ([email protected]) ou sur Facebook (www.facebook.com/seaskarenlagunak)