OrainPresoak

« Lorsque l’Etat porte atteinte aux droits humains, c’est avec la majorité de la population qu’il a un problème »

Tribune Libre - BAKE BIDEA - 80 000 personnes manifestent à Bayonne et Bilbao pour la paix en Pays Basque, pour interpeler Emmanuel Macron et Pedro Sanchez, sous les messages : « Ne faisons pas bégayer l’histoire » «Maintenant les prisonnier.e.s», «Orain Presoak».
Une nouvelle étape doit s’ouvrir, il n’y a pas de processus de paix durable avec des prisonnier.e.s en prison. Tous les mécanismes de résolution de conflit à travers le monde ont permis la libération des prisonnier.e.s par la mise en place de procédures innovantes. C’est dans ce sens qu’une forme de justice transitionnelle doit se mettre en place pour le Pays Basque, qui veillera à garantir le droit de toutes les victimes à la justice, à la vérité, aux réparations et aux garanties de non-répétition. (...)

Lorentxa

Argi da nortzuk diren bake prozesuaren kontrako etsaiak

Enbata - Prokuradoreak Lorentxa Beyrie-ren baldintzapeko askatasunari helegitea aurkeztu izana onartezinatzat jotzen du EH Bai-ek. Bakearen aldeko mobilizazio desberdinek duten garrantzia azpimarratzen du.
Izenpetze biltze bat abiatu du frantses Errepublikako Lehendakariari igorria izan dadin. (...)
Solidarité

Solidarité migrants, eux c’est nous !

Bizi! - La décision de la Cour d'Appel concernant le jeune guinéen Moriba Koivogi scolarisé au lycée Cassin de Bayonne sera rendue ce mercredi 13 février. Cette affaire aura été marquée par l'acharnement et les procédés déloyaux mis en œuvre par le Départe-ment 64 pour tenter de convaincre la justice que Moriba n'est ni orphelin, ni mineur.
Craignant que d'autres mineurs non accompagnés soient également victimes des procédés déloyaux et nombreux dysfonctionnements que cette affaire a révélés, Bizi! appelle à un rassemblement ce jeudi 14 février à 18h30 devant l'Hôtel du Départe-ment 64 à Bayonne (4, Allée des Platanes). (...)
EspoirPaix

L’espoir alimente la paix (1/2)

Txetx Etcheverry - Premières réflexions sur la situation des presos rédigées le 25 février dernier pour l'édition papier d'Enbata du mois de mars.
L'attitude actuelle du ministère de la justice française va dans le bon sens et contribue aux dynamiques d’apaisement au Pays Basque. Celle du parquet laisse dubitatif. Alors qu'un nombre croissant de juges semble, dans ses conclusions et décisions, avoir acté le changement de contexte induit par le désarmement du 8 avril.
PrentsaAgiria1007Hautetsi

Bakea Euskal Herrian: abenduaren 9an, orain presoak!

Enbata - Bakegileen mobilizazio ezberdinak direla eta, justizia ministerioarekin lan eremu bat idekia izan da, bakearen eta presoen alde 10 000 Euskal Herritar Parisen mobilizatzeko prestatzen ari dira, 40 erakunde eta 100 frantses pertsonalitatetik goitik bai eta ere Iparraldeko 1007 hautetsik sustengatzen dute abenduaren 9ko elkarretaratzea, Pariseko Kontseiluak ahobatez onartu du Euskal Herriko bake prozesua sustatzen duen mozioa. Gauzak mugitzen dira!
Hortarako, denek indartu dezagun bake bidean urrats berri baten emaiteko den abenduaren 9ko mobilizazio berri hau, presoei aplikatzen zaizkien salbuespenezko neurrien bukaera lortu dadin. (...)
Futbol7

Futbol 7, elkartasunaren 14. edizioa

Enbata - Urtero bezala, maiatza bukaeran Hendaiako Futbol 7 Txapelketa ospatzen da. Aurtengoa 14. edizioa da eta maiatzaren 27an iraganen da, larunbatez, Ondarraitz estadioan.
Hau futbol txapelketa xinple bat baino gehiago da, helburu politikoa duen ekimena da, euskal preso eta iheslari politikoei sostengua ematea. (...)
AskatasunGosez

Panier solidaire des 7 provinces

Enbata - Pour les personnes qui reviennent de prison ou d’exil, afin que leur retour au pays se fasse dans des conditions dignes, il faut travailler plusieurs axes : santé, logement, lien social, argent, travail, démarches administratives, démarches juridiques… Le projet "Askatasun gosez" a pour but de trouver des sources de financement pour constituer un fond de soutien pour que de retour au pays les exilé-e-s ou prisonniers-ères puissent être libres.
Mis en place pour la première fois en 2016 en Iparralde, cette année aussi l'initiative Askatasun gosez a choisi de distribuer des paniers de 14 produits des 7 provinces. 14 pépites produites dans notre pays, à manger, à boire et à savourer en échange d’une contribution solidaire de 50 euros. Commandez votre panier avant le 1er juin. (...)
Affiche Def 21

Solidarité migrants-etorkinekin

Communiqué de Presse - Solidarité migrants-etorkinekin kolektiboak, Majid, Calais-ko «basa oihanetik» pasa den migratzailea ; Jean Sébastien Mora, erreportaria, Mediapart eta Le Monde diplomatique-ko parte hartzailea ; eta François Guénnoc, haren errola eta funtzinamenduagatik ohiz kanpokoa den « Auberge des migrants à Calais » elkartearen arduraduna errezebituko ditu azaroaren 18an, ostiralarekin, Uztaritzen, gaueko 7etan.
Herritar gisa eta nola ez gizaki gisa, ezinbestekoa zaigu gai horiek berriz gureganatzea, ezagutza ezak eta elikatzen duen bestearenganako herrak ez dezaten gaina har. Zeren ez gaitezela tronpa, Calais-ko basa oihanaren desegitea aterabide faltsu bat da : Calais Bretainia Handiko hiri hurbilena geldituko da, tunelaren eta itsas-ontzien abiapuntua. Herbesteratuek segituko dute leku hortan bateratzen. Elkarrekin, segi dezagun beraz elkartasunezkoa den haurnasketa zuzen eta demokratiko bat eraikitzen.
Etxerat

« La dispersion viole les droits essentiels »

Communiqué de Presse - Etxerat, l'association des familles et amis de prisonniers, exilés et déportés politiques basques a publié un rapport en fin d'année dernière sur la politique pénitentiaire actuelle et ses conséquences. Ce rapport a été évoqué en ce début d'année avec un grand nombre d'acteurs politiques, sociaux, institutionnels du Pays Basque.
Etxerat sollicitera de nouvelles réunions après la présentation du rapport sur les droits des prisonniers politiques basques et de leurs familles par un groupe d’eurodéputés à Bruxelles. En effet l'association invite chacun à mener la réflexion qu’exige ce rapport et en appelle à la responsabilité politique et sociale de tous.