Interview


Continuer à s’impliquer

A la veille de la mise en place de l’EPCI Pays Basque, Alain Iriart, maire abertzale de Saint-Pierred’Irube et conseiller départemental, témoigne, pour Enbata, du bilan préparatoire et des perspectives de la première institution d’Iparralde.

Sur les 233 titulaires de l’assemblée plénière, qui se réunira le 23 janvier pour élire son président et ses organes de gestion, 39 sont abertzale dont 5 PNV. Ils seront sûrement au coeur de la concrétisation de notre revendication territoriale.


Herri elkargoa aterabide iturri

Amikuzeko Erreken Lagunak Elkarteko kidea den Olivier Gauyacq-ek, Batera-ren "Herri Elkargo bakarraren" aldeko ekitaldian, Donibane Garazin Ingurumenaren eskumena ordezkatu du.

Hara haren elkarteari buruz egin elkarrizeta, eta Herri Elkargo bakar baten sortzeak ekar litzazken onurak erreken babestearen arloan.


Otsoa artzain

Jon Etcheverry- Ainchart - Enbata du 25 novembre 1971 affichait sur sa Une: “Le pilleur de cimetières”, racontant comment trois stèles discoïdales (en fait quatre) avaient abouti depuis peu à la sous-préfecture de Bayonne après leur prélèvement aux cimetières de Mongelos et de Lantabat (St Etienne). Un encart en euskara ne faisait pas davantage dans la dentelle : “otsoa artzain”.

Le journal épinglait le sous-préfet Heim qui détournait ainsi de leur utilisation première et dans un but purement décoratif les quatre monuments, alors même que, un an avant, le préfet et l’évêque avaient écrit aux maires et aux curés pour leur demander de préserver ce patrimoine si particulier et original (l’initiative provenait de l’association Amaia ou oeuvrait déjà Mikel Duvert).


Notre culture nous fait “autre”

L'association Lauburu est née, il y a 40 ans, de l'idée que l'homme n'est pas seulement un être économique. C’est la culture qui nous construit et nous différencie les uns des autres. Sans la culture, nous ne serions que de l'eau et un peu de fer, a dit quelqu’un. Créée à l'initiative d'Aita Marcel Etchehandy, Mikel Duvert, Jon Etcheverry-Ainchart, Claude Labat et quelques autres, Lauburu se donnait comme objectif de récupérer et faire connaître des aspects de la culture patrimoniale basque qui cédaient le pas devant l'uniformisme destructeur des nouveaux codes imposés par la société de consommation. Ainsi, l'association s'attachait au recensement et à la préservation des stèles discoïdales et des croix abandonnées ou en grand danger de vol ou destruction dans les cimetières d'Iparralde. 40 ans plus tard, où en est Lauburu?

Enbata a interrogé Jon Etcheverry- Ainchart, cheville ouvrière de l'association.


Pourquoi l’errejent ne serait-elle pas une femme ?

Jean-Marc Abadie interviewe Pantxika Urruty qui sera l’errejent de la Pastorale Bayonnaise Katalina de Erauso.

"Des centaines de personnes ont découvert pour la première fois une pastorale en juin 2014 à Bayonne. Depuis, beaucoup d'entre elles ont aussi assisté en 2014 ou en 2015 à des pastorales en Soule. Et à coup sûr, ce sera le cas encore cette année avec celle de Pitrau à Tardets."


Tradition, piège à convictions ?

Ce vendredi 3 juin 19h00 à l'Amphi A de faculté de Bayonne l’Institut Culturel Basque propose d’engager un débat ouvert sur les enjeux de la tradition et de la création en Pays Basque auquel le mouvement culturel basque fait face aujourd’hui. Cinq spécialistes de ces questions viendront partager leurs analyses et ouvriront un échange public.

Les Basques seraient-ils prisonniers des traditions dont ils se revendiquent ? Une tradition est-elle un enfermement ou un moteur de création ? Est-elle une chance pour un monde en partage ou un frein à l’innovation culturelle ? La patrimonialisation est-elle un gage de préservation ou un frein à l’audace artistique ? En guise d'avant-goût, Enbata.info pose deux questions à Anne-Christine Taylor, ethnologue, musée du Quai Branly, Paris.


Ohidura, sorkuntza arrakastatsu baten geroa ?

Ekainaren 3an, ostiralarekin, Baionako Unibertsitatean, arratseko 19:00etarik goiti Euskal Kultur Erakundeak antolatzen duen “Tradizioa, egia hutsa ote da ? Sorkuntzaren erronkak Euskal Herrian” hitzaldian parte hartzen du, beste hainbat hizlarirekin, Bordaleko zientzia politika institutoan CNRS-eko ikertzailea den Xabier Itçainak.

Aintzin jasta gisa tradizioari, ohiturari eta sorkuntzari buruzko Enbata.info-ren bizpahiru galderei erantzunak ekartzen dizkio jarraian.


« Nos océans et vies versus leurs profits »

Surfrider Foundation Europe appelle au rassemblement du Mercredi 6 Avril, 17h30 à Pau. « Malgré les accords de la COP21 signés par 195 pays et l’Europe, les compagnies pétrolières font comme si cette planète n’était pas aussi la nôtre. Nos océans ne sont pas leurs produits et leurs profits ne valent pas nos vies ».

Stéphane Latxague de Surfrider Foundation Europe répond aux questions d'Enbata.info sur les enjeux locaux et globaux liés aux Océans.


Borroka molde ezberdinak, berdintasunaren alde

Stéphanie Carré PAF "Pour une Alternative Féministe" elkarteko militanteak aurkezten digu alternatiba feministaren alde daramaten lan ildo eta egiteko molde berria.

Aurten ere PAF elkarteak gogoeta eta formakuntza parada ezin hobea eskaintzen digu martxoaren 31tik apirilaren 2ra iraganen den «Emazteak irudiaren prismatik» gai nagusia ukanen duen Unibertsitate Popularraren bidez.