Euskaraldia
Opinion

Euskaraldia

Jakes Bortayrou - Inkesta soziolinguiztikek diote euskal hiztunen kopurua goitituz ari dela. Euskararen erabilpena haatik ez da biziki hazten, guziz gizarte harremanetan eta eguneroko harathonatetan.
Euskararen erabilpena bultzatzeko sortzen ari diren hainbat herri ekimen direla medio jarraian ikusiko dugu euskararentzat zertako apartekoa izanen den 2018 urtea. (...)

Artisans
Opinion

11 000 personnes manifestent à Paris pour la Paix en Pays Basque !

Communiqué de Presse - ARTISANS DE LA PAIX - L’objectif initial des organisateurs de réunir 5 000 personnes à Paris pour demander la fin du régime d’exception qui affecte les prisonniers basques et leurs familles, a été largement dépassé. Ce sont finalement 11 000 personnes qui ont manifesté ce samedi 9 décembre à Paris à l’appel des Artisans de la Paix et de Bake Bidea (« Le chemin de la paix »), pour demander au gouvernement français de contribuer à son tour au processus de paix en Pays Basque, après l’épisode marquant du désarmement total de l’organisation E.T.A. en début d’année.
Une banderole « Paix en Pays Basque : maintenant les prisonnier.e.s ! », portée par la totalité des parlementaires du Pays Basque, le président du Biltzar (Assemblée regroupant la totalité des municipalités) des maires du Pays Basque et la délégation menant depuis juillet dernier les discussions avec le ministère de la justice (*), a ouvert la manifestation dès 12H30. (....)
Ilsétaientlà!
Opinion

Ils étaient là

3 Commentaires
Tribune Libre - Tandis que la France “d'en haut” célébrait un braillard alcoolo, un fraudeur fiscal accro à l'arbre à cames, pour complaire à une France “populaire” décérébrée, à quelques centaines de mètres de là, le Pays Basque marchait pour demander à la même France d'en haut, de faire mouvement en faveur de la paix et des prisonniers basques dispersés dans l'hexagone et la péninsule.
Ils étaient venus de nos lointaines provinces pour faire entendre leur voix à l'endroit même où la France d'en haut se sait toute puissante. Ils étaient des milliers, jeunes et aussi moins jeunes, bravant la lassitude d'un long voyage et de nuits blanches, partageant le temps d'un week-end la fatigue des familles des preso qui vivent ce calvaire chaque semaine, pour rendre visite à l'enfant, au parent, incarcéré à des centaines de kilomètres. (...)
Luhuso
Opinion

Les presos c’est maintenant !

Xabi Larralde - “Maintenant les prisonniers!” Ce mot d’ordre lancé par les artisans de la paix après le désarmement devrait sceller avec la manifestion du 9 décembre à Paris un nouveau point d’inflexion dans le processus de résolution du conflit en Pays Basque.
Voici les enjeux du rassemblement parisien.
Jeudi 7 décembre 2017, 45 000 partisans de l’indépendance de la Catalogne dans les rues de Bruxelles.
Comprendre

Yeux rivés sur le 21 décembre

Ellande Duny-Pétré - Gagner les élections régionales du 21 décembre imposées par le gouvernement espagnol, tel est l’objectif des partis catalans. Carles Puigdemont et quatre de ses ministres exilés à Bruxelles sont à la manœuvre. D’autres font le choix de se soumettre à un odieux chantage pour sortir de prison et mener campagne. Sur les 10 dirigeants incarcérés, quatre d’entre eux dont le vice-président du gouvernement, demeurent en prison.
Les sondages n’annoncent pas de grands changements dans la carte politique du pays. Tout se jouera à la marge. (...)
Le président français, Emmanuel Macron, le Premier ministre des îles Fidji et président de la COP23, Frank Bainimarama, la chancelière allemande, Angela Merkel, et le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, mercredi 15 novembre, à Bonn (Allemagne)
Opinion

La COP est vide !

Martine Bisauta - Nous sommes dans une forme de folie collective, ultra matérialisée dernièrement par un lamentable “vendredi noir” hautement symbolique d’un monde consumériste qui va à sa perte, qui le sait mais qui décide de pas le savoir.
“La maison brûle et nous regardons ailleurs” ? Non, elle est déjà en partie détruite sous nos yeux mais nous persistons à la voir intacte. (...)
Tartaro1000Elus!
Tartaro

Tartaro s’est étonné…

Tartaro - ●●● et réjoui que plus de 1.000 élu(e)s de tous bords, à l'exception du FN, aient signé l'appel à manifester le 9 décembre à Paris en faveur des preso.
Ça c'est un front national ! (...)
PrentsaAgiria1007Hautetsi
Solidarités

Bakea Euskal Herrian: abenduaren 9an, orain presoak!

Enbata - Bakegileen mobilizazio ezberdinak direla eta, justizia ministerioarekin lan eremu bat idekia izan da, bakearen eta presoen alde 10 000 Euskal Herritar Parisen mobilizatzeko prestatzen ari dira, 40 erakunde eta 100 frantses pertsonalitatetik goitik bai eta ere Iparraldeko 1007 hautetsik sustengatzen dute abenduaren 9ko elkarretaratzea, Pariseko Kontseiluak ahobatez onartu du Euskal Herriko bake prozesua sustatzen duen mozioa. Gauzak mugitzen dira!
Hortarako, denek indartu dezagun bake bidean urrats berri baten emaiteko den abenduaren 9ko mobilizazio berri hau, presoei aplikatzen zaizkien salbuespenezko neurrien bukaera lortu dadin. (...)
Kortsika1
Comprendre

52% des suffrages pour les abertzale corses

2 Commentaires
Enbata - Emmenée par Gilles Simeoni, la liste commune «Pè a Corsica» conclue entre autonomistes et indépendantistes remporte haut la main le premier tour de l’élection de la Collectivité territoriale unique de Corse. Avec 45,36 % de voix au premier tour, elle devrait obtenir une large victoire dimanche prochain à l’issue du second tour.
En y ajoutant les 6,69% de voix de Core in Fronte, portée par Paul Félix Benedetti, le mouvement national peut afficher 52% des suffrages pour les revendications essentielles du peuple corse alors que les listes adverses sont laminées par la vague de fond. (...)