MagUniUna
Opinion

Mensonges de prédateur

4 Commentaires
Ellande Duny-Pétré - L'Édito du mensuel Enbata - Consulter les sites des agences immobilières — en particulier celles de luxe qui orientent le mouvement — nous apprend beaucoup sur l’état d’Iparralde. Nous y lisons noir sur blanc à quel prix et sur quels arguments elles vendent le pays des Basques sommé d’accueillir toute la richesse du monde.
Nous savons comment la surfréquentation tue un pays...Tout est dû à cette arrogante ploutocratie. Les abertzale et nos compagnons de route en sont convaincus. Avec d’autres, EHBai a pris le problème à bras le corps et i entend poursuivre le mouvement lors de son prochain congrès du 26 novembre. (...)

Aniztasuna
Opinion

Aniztasunaren ispilu

Ainize Butron - Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Gutxitan izaten da aukera Euskal Herrian dagoen aniztasuna plazaratzen duten irudiak begiztatzeko. Bereziki Ipar Euskal Herriari dagokionez.
Gogoratu dezagun, aniztasunaz mintzo garelarik, izan ere, kolorez eta jatorriz zabala den gizarte baten bidez islatzen den hori dela, eta, Hego Euskal Herrian ez bezala, Ipar Euskal Herrian ez da oraindik eman elkartze horren irudirik. Edo, behintzat ez da orain arte sekula islatu. (...)
Cécile Duflot © Maxime Riché
Comprendre

Crise du logement, “ il y a une possibilité d’action ”

Gogoeta - Le lundi 21 novembre aura lieu à Bayonne une soirée spéciale Urgence logement. Aux côtés des têtes de liste Alda aux élections HLM, on pourra y entendre le député et journaliste François Ruffin, la responsable Europe de la Fondation Abbé Pierre Sarah Coupechoux, le fondateur et porte-parole du DAL Jean-Baptiste Eyraud et la directrice générale d’Oxfam et ancienne ministre du logement Cécile Duflot.
En amont de cette conférence exceptionnelle, qui se tiendra à la Maison des Associations de Glain, Cécile Duflot répond aux questions d’Enbata. (...)
L’ex-ministre de l’Intérieur socialiste espagnol José Barrionuevo
Comprendre

GAL : José Barrionuevo avoue

1 Commentaire
Enbata - L’ex-ministre de l’Intérieur socialiste espagnol avoue dans une interview au quotidien de centre gauche El País du 6 novembre, qu’il donna l’ordre aux policiers de libérer Secundo Marey, enlevé par erreur à Hendaye en 1983. L’homme n’avait rien à voir avec le conflit basque. Or, les policiers espagnols croyaient qu’il s’agissait d’un militant d’ETA. L’enlèvement fut revendiqué au nom du GAL et Segundo Marey fut séquestré pendant neuf jours en Espagne.
José Barrionuevo confirme à demi-mot la pratique d’une « guerre sale » mise en œuvre pendant des années par la police espagnole en Iparralde. Le GAL intervint de 1983 à 1987 (27 morts), il fit souvent appel à des mercenaires du milieu pour tuer des militants basques réfugiés sur le sol de l’Etat français. Sous des étiquettes diverses, de 1975 à 1987 —Triple A (Alianza Apostólica Anticomunista), Batallón Vasco español, Guerrilleros del Christo Rey— les escadrons de la mort commirent de très nombreux attentats et meurtres en Iparralde. (...)
Le ministre québécois de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, est venu fin juin 2022 à l'Académie française, à Paris, prendre la parole sous la célèbre coupole du quai de Conti devant un parterre d'académiciens et de 150 invités venus apprendre de quoi est faite la nouvelle mouture de la Charte de la langue française, adoptée en 1977 et revue par son gouvernement cette année.
Opinion

Protection du français au Canada : les contradictions de l’Académie française

Tribune Libre - Michel Feltin-Palas - Les Immortels se réjouissent des actions menées en faveur du français au Canada, où il est une langue minoritaire. Et si elle en tirait les leçons pour la France ?
L'Académie soutient pour le français, langue minoritaire au Canada, des mesures auxquelles elle s'oppose quand il s'agit du breton, de l'alsacien, du créole réunionnais ou du normand, langues minoritaires de France. (...)
Portrait of Cecile Duflot, Oxfam
Comprendre

Egunez egun…

Enbata - 30 septembre : « paillettes plutôt que crottin, champagne plutôt que fromage », expliquent les abertzale-verts biarrots qui votent contre l’octroi d’une subvention municipale de 2500 € à la fondation Stand Speak Rise Up, présidée par Marie-Thérèse, Altesse royale Grande-duchesse de Luxembourg, héritière de Nassau et princesse de Bourbon-Parme... alors qu’en même temps, la cité se désengage de Lurrama. / 1er octobre : Ametza ikastola de Saint-Pierre d’Irube fête ses 20 ans. (...)
21-23 octobre : un collectif d’abertzale, d’écologistes, d’élus et d’altermondialistes dressent pendant trois jours un camp pour occuper le plateau de Marienia à Kanbo menacé par un projet immobilier de Bouygue, l’installation d’une ZAD ou Zone à défendre plus pérenne serait dans l’air. (...)
Au centre, les deux hommes forts d’ERC, Pere Aragonés et Oriol Junqueras.
Comprendre

ERC dirigera seule la Catalogne

Ellande Duny-Pétré - La rupture est consommée entre les Républicains catalans et leur allié indépendantiste Junts qui quitte le gouvernement.
Cette crise traduit la difficulté d’élaborer une feuille de route commune autour du projet souverainiste, tout en gérant des institutions, en lien et sous la coupe de leur adversaire principal, l’État central. (...)
Vasconia
Opinion

Baskoniaren izenaz

Jean-Louis Davant - Lehen Akitaniak, Zesarrek La guerre des Gaules libürüan aipatüak, bi mente eta erdi berantago Novempopulania deitüak, VII. mende hastean izen berri bat hartü züan, Baskonia, IX.ean Gaskonia bilakatüko zena.
Izen kanbio hori nola esplika ? (...)
Gudari
Solidarités

Nos gudaris incarcérés presque tous rapprochés

Enbata - La politique de dispersion mise en œuvre par l’État espagnol en 1989 tire à sa fin. Onze ans après l’arrêt définitif de la lutte armée, onze ex-militants d’ETA vont rapidement intégrer les prisons de Zaballa, Martutene ou Basauri en Pays Basque, a annoncé le 14 octobre le Secrétariat général des institutions pénitentiaires.
Sur nos 175 prisonniers de guerre incarcérés en Espagne et en France, une douzaine se trouve à entre 300 et 450 km de leur domicile, 145 sont en Euskal Herria. Une vingtaine sont dans les prisons de territoires limitrophes, Cantabrie, Soria ou Saragosse. Douze des quatorze presos en France sont à la prison de Lannemezan, à 230 km de Donostia. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video