Le député européen Max Simeoni, le leader des Verts Antoine Weachter et Ramuntxo Camblong, aux côtés de Jakes Abeberry en juin 1989 pour le soutenir dans sa lutte contre la bétonisation du littoral biarrot.
Opinion

En campagne électorale

Ellande Duny-Pétré - L’enfer des passions, Biarritz est à feu et à sang. Trente familles se font la guerre. L’enjeu est de taille, le cap est fixé : abattre le clan Marie, se débarrasser du cacique RPR, tirer un trait sur ses projets d’aménagements immobiliers désastreux. Le maire vient d’être mis en minorité par une opposition atypique, une alliance entre centristes, PS et abertzale. Nous sommes en mars 1991, des élections anticipées vont avoir lieu, feu sur le quartier général.
Jakes Abeberry conduit la liste Biarritze bestelakoa, Biarritz autrement. Il met en oeuvre une méthode éprouvée. D’abord rassembler la totalité de son camp « tous derrière son panache blanc », puis ouvrir la liste à des compagnons de route. Parmi eux figure le Dr Pierre Pradier, une personnalité d’envergure internationale : avec Bernard Kouchner, il est co-fondateur de Médecins du monde. Pierre et Jakes se connaissent de longue date, du temps où Pierre Pradier était le leader local du PSU, seul parti politique français à avoir eu de bonnes relations avec le mouvement Enbata. (...)

PasDeJakes
Comprendre

Sur les pas de Jakes par Ramuntxo Garbisu

Enbata - En 2012, Ramuntxo Garbisu réalise un film sur la trajectoire politique et culturelle de Jakes Abeberry.
De nombreuses images d’archives parfois très peu connues et les interviews de plusieurs témoins remettent en situation le parcours du leader abertzale, avec les interventions de Zigor, Julen Madariaga, Didier Borotra, Peio Etcheverry-Ainchart, Thierry Malandain, Christiane Etchalus et Koldo Zabala. Le film s’achève en un bel élan sur les images d’un peuple en marche et dansant, alors que Mikel Laboa déroule son Baga biga higa. (...)
Antso III.aren Nafarroa heriotzaren unean (1035)
Opinion

Euskaldunen erresuma

1 Commentaire
Jean-Louis Davant - 824an sortzen da Iruñeko erresuma, Ebro aldeko baskoi musulmanen laguntzarekin. Bi aitzindariak, Eneko Arista eta Musa ibn Musa, elkarren askazi dira. Baina horien ondokoek kartak nahasiko dituzte. Beraz nafar kristauek usu buru eman beharko dute mahomatar armaden erasoei. Guduka handirik galduko dute, hala nola Junkera Ibarrekoa 920an. Almanzor edo Al-Mansurrek euskaldunak sei aldiz erasanen ditu, bi aldiz Iruñen sartuz.
Baina 1002an hiltzen da, eta ber denboran agertzen zaigu Antso Handia (1004-1035). Antso III. horrek Euskal Herriari aire puska bat emanen dio, gerlaz baino gehiago musulmanekiko tratuz eta kristau handikien arteko ezkontzaz. (...)
AldaManif
Opinion

Alda appelle à manifester contre le recul de l’âge de la retraite !

1 Commentaire
Alda - Alda s’élève vigoureusement contre le projet gouvernemental de réforme du système de retraite. Reporter l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans traduit un choix de société clair, allant contre l’intérêt des populations et de la planète. Le gouvernement choisit de régler les éventuels déficits à venir du système de retraite en produisant plus, et donc en faisant travailler plus longtemps, et non en partageant les richesses.
Alda ne peut accepter cette aberration et cette injustice et appelle ses membres et sympathisants à participer massivement à la grande manifestation appelée par l’ensemble des syndicats ce jeudi 19 janvier à Bayonne. Rendez-vous à 10h30 devant l’Église Saint-Esprit face à la gare de Bayonne. (...)
Michel Duvert, Ethnologue basque, disciple de Barandiaran
Opinion

« La découverte de la main d’Irulegi ouvre sur des recherches à venir »

3 Commentaires
Interview - Michel Duvert - Ce que l’on peut en savoir actuellement dépend surtout de plusieurs grandes disciplines : l’archéologie (étude du milieu et des restes matériels), l’anthropologie qui englobe l’étude des fossiles humains dont le Type pyrénéen occidental ou TPO décrit par Aranzadi, ainsi que la biologie, en particulier la sérologie (l’étude des groupes sanguins) et la paléontologie moléculaire (études à partir de l’ADN actuel et passé).
Cependant dans ces études, l’euskara n’est qu’un simple avertisseur et non datable. Avec Barandiaran et d’autres, on peut actuellement dire que le TPO, Type pyrénéen occidental, constitue le fond du peuplement basque ; il est en place à la fin des temps néolithiques ; on le repère grâce à un mécanisme évolutif bien identifié au niveau de son crâne. Le TPO n’est pas limité aux sept provinces actuelles, on le retrouve dans la chaîne pyrénéenne et son piémont où l’on rencontre des toponymes compris par l’euskara. (...)
Jakes Abeberri, 2003ko Aberri Egunean
Opinion

Itzal haundiko haritza

Tribune Libre - Jean-Louis Laka

Iparraldeko abertzaleon akulu biziki ona,
Jakes, obratu duzu hain luzaz izigarri lan sakona.
Jaunak zeruan onartu gabe ez zaitzala abandona
Euskal Herriko historiara igana zaren gizona.
Larrazkenean erori zira itzal haundiko haritza,
bainan oraino hemen gaudenon eskutan utzirik giltza:
eraikitzeko lanetan jarrai, etsaiekin ere mintza
betiko herri euskaldunari segurtatzeko bizitza! (...)
Omenaldia - 2022-12-05 - Biarritz
Opinion

Vaincre et convaincre

Tribune Libre - Aña Mari Grenié - « Un être d’exception... notre Pays Basque a perdu un homme d’exception, un guide, un visionnaire, un constructeur ». Ces mots ne sont pas de moi mais, vous l’admettrez, pourraient très bien s’appliquer à l’homme que nous accompagnons aujourd’hui. Ces mots, Jakes me les avait dictés début juin 2021 pour son avant-dernier éditorial d’Enbata. Il rendait hommage à Mixel Berhocoirigoin, le paysan-syndicaliste, l’artisan de paix, l’ami. Celui-là même qui avait voulu associer Basques des villes et Basques des champs pour construire ensemble un nouveau pays.
Est-ce justement parce qu’il était de la ville que Jakes prit tout jeune conscience de la débasquisation galopante du pays ? À la fin de la seconde guerre mondiale, à Biarritz, certes l’on chantait et l’on dansait basque, mais on l’entendait beaucoup moins parler. Et, en octobre 1949, au lendemain du crash de l’avion qui menait Marcel Cerdan à New York, Jakes eut une révélation de la situation tragique du Pays Basque. Cinq bergers basques avaient également péri dans ce crash. On n’en parlait guère. Mais ces bergers symbolisaient le drame d’un pays qui était en train de se vider de sa jeunesse. Jakes devenait alors « abertzale »... il avait choisi sa patrie et nourri des convictions qu’il partageait avec les fondateurs d’Enbata. Rien d’évident pour la société basque de l’époque et l’expression « Enbata zikina! » est restée dans les mémoires. Il en fallait du courage, de l’obstination et de l’abnégation. (...)
Irantzu Idoate Funosasen bertsoa, Jakes Abeberriren omenaldia, Biarritzen, 2022ko abenduaren 5ean
Opinion

Jakesen ibilbidea

Tribune Libre - Irantzu Idoate Funosas

Abertzalea, kulturgilea, Zein Enbatako kidea,
Nahiz gazteek urrun ikusten dugun, Jakesen ibilbidea
Etorkizuna badugu amets, Handi bezain posiblea
Zure herria, nirea, Gurea, behingoz librea
Zuen urratsak izan daitezen, Borroka adibidea
Bidea ireki zutenei esker, Inen baitugu bidea (...)
Jakes se fait embarquer en 1971 lors de l’Aberri Eguna interdit à Saint-Jean-de-Luz. © Daniel Velez.
Opinion

Le chemin à parcourir

Nikolas Blain - Le chemin parcouru… C’était le titre de ton premier édito dans Enbata en mars 1963. Et quel chemin parcouru effectivement ces 92 ans. 92 années bien pleines dont 60 ans à faire émerger, structurer et vivre un mouvement politique abertzale de gauche en Iparralde.
Dans un parcours militant, croiser et côtoyer des personnes du niveau de Jakes n’est pas donné à tout le monde. Sûrement le meilleur tribun que le monde politique d’Iparralde ait connu ces dernières décennies, capable d’interpeller et contredire un ministre en quelques phrases, de retourner une réunion en une seule intervention. Un caractère bien trempé et un niveau d’exigence important. À l’oral comme à l’écrit, le verbe habile pour poser des mots et appuyer exactement là où il faut pour toucher l’adversaire et convaincre les foules. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video