Archives de l’auteur : Courrier des Lecteurs


Batera : les symboles d’une ouverture

Claude LABAT - Mercredi soir sur l'esplanade Roland Barthes, au moment où Bayonne s'interdisait de jeter les clés depuis le balcon de la mairie, une partie de la population ouvrait la porte de la maison EPCI.

Faut-il que l'actualité soit taquine pour oser jouer ainsi avec les symboles… et nous rappeler que EPCI ne pourra fonctionner que si les villes de la côte acceptent de donner leurs clés.


Jean-Louis Davant-en testuaren komentario zenbait eta bertze…

Beñat CASTORENE - Ekaineko Enbata aldizkarian, Jean-Louis Davant idazlearen artikulua irakur dezakegu, Independentzia zertako? titulu erakargarriaren pean. Erakargarria diot, zeren azken hilabete edo urte hauetan independentzia oso guti aipu baita Iparraldean.

Jakin behar dugu nora doan euskal nazioa Iparraldean; berreuskaldunduz sendotzera edo, gero ta frantsesagotuz, asimilaziora eta heriotzara. Diagnostiko hori gabe, posible ote da helburu egokia finkatzea, estrategia eraikitzea?


Septembre 2016

Kattalin Gorri - La Ceta (Accord Canada Europe) conclu depuis 2014 (le savions-nous ?) sera ratifié en septembre, par le Conseil européen. En vertu de cet accord il n’y aura pas d’obstacle pour le commerce avec le Canada. Là bas n’existent que les marques, pas les AOP. En plus le Canada ne veillerait pas à leur respect.

Quelqu’un pourra produire du jambon de Bayonne made in Canada ! Et le reste à l’avenant. Pas de droit de douane pour 75.000 tonnes de viande porcine et 50.000 tonnes de viande de boeuf canadien qui viendront bien sûr des fermes usines (3.500 vaches !).


« Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens »

Txomin Davant - Pour que les bons peuples comprennent une fois pour toute, Jean-Claude Junker les avertit « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens ». Comme le disait un certain Paquito « todo está atado y bien atado ».

Tous ceux qui prennent conscience de leur confinement dans ce corral politique sans débat possible, sinon pour le choix d’un proconsul, en tirent pour conclusion qu’il ne sert à rien de faire semblant de s’intéresser aux jeux politiques, ou bien ils s’orientent vers des options dont ils attendent le blocage du système. Les qualifier de « populistes » et faire comme si le problème qu’ils posent n’existait pas est-il une solution viable ?


Quel 8 mai?

Xipri Arbelbide - C'est en grandes pompes que la France a célébré le 8 mai, la fin de la guerre la plus sanglante de l'histoire : plus de 60 millions de morts. Parmi eux, Hiroshima et son record de 100.000 morts en une seconde, exploit de grands scientifiques du monde moderne. Rappelons pour mémoire que le 27 mars 1944, à 14h22, une vague de 44 bombardiers américains lâcha 45 tonnes de bombes sur l'aérodrome de Parme. Celles qui manquèrent leur cible laissèrent en 7-8 minutes, environ 250 morts Biarrots et Allemands.

Mais le 8 mai est aussi l'anniversaire des massacres de Sétif : 8 à 45.000 morts


A la louche

C'est une drôle de garbure que nous préparent les opposants à l'EPCI unique ces jours-ci.

Les légumes locales y baignent dans un jus pas très appétissant. La carotte biarrotte qui s'y était plongée refuse à présent de s'y fondre. Fanes trop fanées? L'olive angloye se récrie: sa place est avec les amuse-gueule, pas dans ce brouet que peu de tables veulent au menu. Le navet de Luxe s'y voit bien, pourvu que ses lasagnes l'accompagnent. Les pois chiches sans goût qui ne sont là que pour épaissir un peu le consommé, eux, flottent.


Rafraîchir la mémoire

C’était sans doute l’intention de Monsieur G. d’Alençon (haut fonctionnaire de l’évêché de Bayonne) lorsqu’il annonça dans Notre Eglise n° 24 de mars 2012 p. 33, la réédition du «best-seller», Pour qu’Il règne , du théoricien de l’extrême droite, Jean Ousset.

Aucun doute, l’extrême droite était bien dans la place, je veux dire au palais épiscopal de Bayonne. Je n’avais pas manqué de dénoncer cette publicité de l’organe officiel de l’Eglise de Bayonne.


TAFTA or not TAFTA

Martxa - Les descendants de la célèbre Dolly seraient-ils dans nos assiettes?

La commission européenne et les chefs d’Etat ferment les yeux, et pourtant certains scientifiques dont Christophe Then se posent des questions, avertissent.


Racines, origines

Mikel Dalbret, Ciboure / Ziburu - Un voyage récent m’ayant conduit sur les rives de l’Ardèche au sud est du Massif Central, je sais désormais que nos origines directes remontent à -36.000 ans, plus précisément que nous sommes inconsciemment porteurs d’un héritage des plus précieux venu de la nuit des temps.

En voici les raisons exposées aussi schématiquement et clairement que possible, ce qui n’est pas une mince affaire vu l’épaisseur du sujet.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video