Archives de l’auteur : Ellande Duny-Pétré


Le rite funéraire ezkoa renaît

Disparu des pratiques religieuses, ezkoa (une longue et fine cire de deuil, enroulée sur elle-même ou autour d’une planchette sculptée) a été à nouveau mis en oeuvre le 6 juin en l’église Saint-André de Bayonne, pour les obsèques de Mattin Larzabal.

L’ayant vu pratiqué étant enfant, Mattin Larzabal connaissait ce rite. Nous en avions parlé au début des années 70, lors d’une rencontre avec l’abbé Pierre Lafitte à propos du droit basque. Son entourage a donc tenu à le faire revivre pour ses obsèques. (...)


Henri Etcheto et Falloux

Pour s’opposer à la réhabilitation des bâtiments du collège Estitxu Robles financée en partie sur des fonds municipaux, Henri Etcheto prend appui sur «la loi Falloux et les autres qui l’ont suivie», il soutient ainsi que la délibération municipale du 13 décembre 2018 «est manifestement entachée d’illégalité». La loi Falloux du 15 mars 1850 organise l’enseignement primaire et secondaire. Largement remaniée depuis, elle demeure l’étendard de ceux qui refusent le financement par les collectivités publiques des écoles basques.

Mais savent-ils qui fut son auteur, le comte Frédéric Alfred Pierre de Falloux du Coudray (1811-1886). Ministre de l’Instruction publique et des cultes, député influent de la droite la plus réactionnaire à l’assemblée nationale, il fut un adversaire acharné des Ateliers Nationaux, symbole de la fraternité républicaine et de la politique sociale à cette époque. (...)


Du financement de l’ikastola à la loi travail, Colette Capdevielle ou l’art de se défausser

Madame Colette CAPDEVIELLE, Lorsque vous étiez députée, vous avez déployé des efforts pour faire évoluer le cadre législatif des langues et cultures régionales. Soit. Sans grand résultat, vous le reconnaissez vous-même.

Le colloque dont vous me faites part est le nième du genre et malheureusement les colloques n’ont jamais eu force de loi. (...)


Tensions entre autonomies et Etat

L’État s’est recentralisé dans l’urgence, il entend profiter de la situation pour le coup d’après. Catalans et Basques ne veulent rien lâcher sur le vote du budget espagnol, la récupération des compétences et le droit à l’autodétermination.

Telle une loupe grossissante, la pandémie révèle les blocages, les questions non résolues d’un Etat et ses fragilités. (...)


Gurutzi Arregi

L’ethnologue biscayenne Gurutzi Arregi a rendu l’âme le 6 mai à l’âge de 84 ans, le Pays Basque perd un des piliers de sa culture.

Notre dette à son égard est immense. Sans son œuvre au sein d’Etniker, nous ne connaîtrions pas sérieusement ce qu’est la société traditionnelle basque, son mode de vie, ses structures et ses valeurs. (...)


Zumeta dans sa géo-poétique

Un des grands acteurs du renouveau de la peinture basque des années soixante vient de mourir à l’âge de 81 ans. Ses tableaux illuminent depuis des décennies notre pays et sa vie sociale.

Sa disparition le 22 avril laisse un grand vide. Il nous reste son oeuvre prolifique de peintre mais aussi, moins connues, ses sculptures et ses céramiques. (...)


Colette Capdevielle s’oppose aux travaux de réhabilitation du collège Estitxu

La conseillère municipale socialiste vote comme son chef de file Henri Etcheto pour refuser que la ville de Bayonne réhabilite les locaux vétustes du collège Estitxu Robles loués à Seaska.

Aux élections 2020, elle est en 4e position sur la liste socialiste conduite par Etcheto. (...)


Alain Duzert: le conflit basque n’existe pas

Le conseiller municipal communiste est en septième position sur la liste de candidats de Henri Etcheto.

Au conseil municipal bayonnais du 5 avril 2018, il s’opposait à une délibération qui acceptait d’installer la sculpture de Koldobika Jauregi sur l’esplanade Roland Barthes, consacrée à la commémoration de la paix en Pays Basque. (...)


Quand Henri Etcheto et ses amis votent contre la création de l’Agglo Pays Basque

Le candidat socialiste qui avec son groupe brigue aujourd’hui la mairie de Bayonne, s’est opposé à la création de la Communauté d’Agglomération Pays Basque, lors d’un débat suivi d’un vote.

C’était le 24 mars 2016, au conseil municipal de Bayonne où Henri Etcheto siège en tant que leader de l’opposition de gauche PS-PC. (...)

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video