Pantxoa Bimboire

Pantxoa Bimboire

Gérant Sarl (chocolat), conseil de surveillance d’une SA, vice président Chambre de Commerce Bayonne Pays Basque (chargé de l’industrie), élu Chambre de Commerce Régionale (commission finances), administrateur de banque (Société Locale Caisse d’Epargne Pays Basque), adhérent Lantegiak (association des entreprises et entrepreneurs Pays Basque).

Promouvoir notre territoire

Les entreprises ont été aidées très correctement (au moins certaines avec lesquelles j’ai des contacts). Les tests PCR et les vaccins ont été gratuits. Les chômages techniques ont aussi participé du maintien de l’effectif dans les entreprises (même si pour les entreprises privées il y avait une petite baisse sur le taux horaire à la charge du salarié, ce qui n’était pas le cas dans le secteur public…).

Les plus grosses fortunes de l’Hexagone ont gagné de l’argent (dividendes élevés des 5 big five, de la distribution et d’autres fabricants de vaccin, pour ne citer que ceux-là). Il serait légitime que les plus riches participent de l’effort de “reprise”. (...)


Pistes pour le rééquilibrage

La France souffre du manque d’ETI (entreprise de taille moyenne), la typologie de ces entreprises n’est pas homogène (ni par rapport à l’Allemagne, ni par rapport au bon sens) et ses entreprises (petites et quelque fois grandes) sont soit sous capitalisées, soit soumises, par diktat de ses actionnaires, trop souvent des « hedge funds », à privilégier les dividendes par rapport aux réserves.

Néanmoins, leur participation au budget de l’Etat, en déficit chronique depuis « Giscard » est le pilier trop oublié du monde politique : la TVA collectée est plus de 4 fois l’impôt sur le revenu, les retenues sociales sont la garantie du chômage ou de la retraite, etc. (…)


Habiter un pays de rêve

Avec l’augmentation des ressortissants de la CCI Euskal Herri (de 17.000 à 24.000 entreprises), avec les écoles à succès : Kedge, Isa btp mais aussi Estia et ses opportunités d’essaimage, on assiste aussi à l’afflux de la jeunesse et des créateurs d’emploi, ce qui existait moins autrefois avec la typologie unique des retraités friqués.

Dès lors, ni la pluie, ni le déplacement du trait de côte, ni les embouteillages, ne freineront cet élan vers notre territoire. (...)


Nouvelle mandature

Le Président a été élu et la gouvernance est constituée, meilleure réussite à l’équipe et longue vie à la première collectivité dont le périmètre est le Pays Basque.

Après avoir été fortement attaquée lors de sa création, il est à espérer que, d’années en années, elle développera de mieux en mieux ce pourquoi elle a été créée une stratégie de développement et de mieux vivre ensemble ici. (...)


Covid et entreprises

Tout sera prêt pour que l’entreprise redémarre et puisse relancer la machine socioéconomique.

Reste un dilemme extrême : mourir du virus ou être collectivement en faillite? (...)


Réciprocités économiques

Il y a un foisonnement d’initiatives économiques ou sociales dans cette moitié de département que nous nommons Pays Basque.

Rien que dans le mécénat d’entreprise, les supports récents Geroa et Mezenasgo sont visibles et présents. Ils répondent à une préoccupation des entreprises qui s’efforcent d’amorcer un embryon de politique sociétale et de toute façon, concurrencent des supports outre Pays Basque qui viendraient “faire leur marché” ici. (...)


Etude sociale et complément retraite

Le 22 novembre dernier a eu lieu, à Ficoba, un séminaire transfrontalier consacré aux Politiques sociales et services sociaux, organisé par Eusko Ikaskuntza.

A cette occasion, une étude intéressante, réalisée par l’observatoire Gaindegia, a été diffusée. (...)


Du concept d’entreprise basque

La dynamique économique qui s’est imposée ces dernières décennies en Iparralde dit cependant peu de choses sur la réalité identitaire de nos entreprises.

Il faut reconnaître l’élan vertueux de la Charte de Responsabilité Sociétale d’Iparralde engageant, à ce jour, 58 entreprises de ce pays. (...)


G7, modes d’emploi

Le rendez-vous d’août à Biarritz agite la mouvance abertzale.

Voici le défi posé au monde des entreprises. (...)

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video