Archives du mot-clef : Basque


La pratique de l’euskara stagne dans l’espace public

Plus 1,8% en 33 ans, telle est la progression dérisoire de l’usage de l’euskara dans l’espace public sur l’ensemble du Pays Basque. Notre langue est utilisée dans la rue par seulement 12,6 % des habitants. En Iparralde, la pratique a baissé de 3,6 points depuis 1997. Tels sont les résultats inquiétants d’une récente enquête sociolinguistique.

Le spectre d’une évolution “à l’irlandaise” menace. (...)


Bestak, aldarrikapenak eta alternatibak

Aurtengo Baionako Bestetan ere euskaraz eta euskotan arizaiteko, elkartasun giro herrikoi eta parekidearen gozatzeko… hainbat parada ukanen ditugu.

Hara zonbait gune eta xehetasun lagungarrri… ahantzi gabe, "Se loger au pays – Herrian bizi" plataformak uztailaren 31n, igandez, 13:00etan, Paul-Bert plazan, 2023ko apirilaren 1eko manifestaldira deia zabaltzeko eginen den argazki erraldoi eta aldarrikatzailearentzat finkatzen duen hitzordua. (...)


Vers la fin de la parenthèse balnéaire

Véritable institution qui rythme nos vies, le tourisme massif est pourtant une simple parenthèse, à l’échelle de notre histoire, qui pourrait bien se fermer à mesure que se résorbe le trait de côte.

Et si, pour une fois, nous anticipions ce tourisme sans plage ? (...)


Elebidun saila berriro mugatua

Euskara geroan elkartea - Kezka handi batekin, ohartzen gira berriro sail elebiduna mugatzen dela bigarrenean 2022ko Maiatzeko Affelnet gidan. Elebidun saila ez da opzio bat. Ama eskolatik lizeora segitzen den ibilbide bat da, eta hezkunde nazionalak laguntzen duen EEPk eramandako hizkuntza politikaren oinarrizko proiektu bat.

Gaur egun hezkunde nazionalak problematika hori ez du kondutan hartzen eta egoera hori gaitzesten dugu. Sail horren tokia Affelnet-en berriz ikertua izan behar da eta indar berezi bat eman behar da ikasleen estudio segida erraztua izaiteko eta elebidun saila balorizatuagoa izaiteko. (...)


Participez à une étude sur les alternatives en Iparralde !

Depuis quelques années, plusieurs chercheurs et chercheuses étudient l'eusko et les différentes alternatives qui se sont développées en Iparralde ces dernières décennies. Une partie d'entre eux (Mathilde Fois Duclerc de Sciences Po Bordeaux et Julien Milanesi de l'Université Paul Sabatier de Toulouse) lance en juillet un questionnaire en ligne à destination des membres et des soutiens de ces organisations locales.

Le questionnaire sera en ligne pendant tout le mois de juillet. Pour y répondre, il vous faudra une vingtaine de minutes. Un petit moment pour vous, un grand pas pour la recherche sur les alternatives en Iparralde ! (...)


Fêtes de Bayonne Euskaldun, Féministes et Populaires

Baionako Gazte Asanblada - A l’image du travail mené et des valeurs défendues tout au long de l’année par le biais du gaztetxe ZIZPA, nous organisons cette année encore à la place Patxa les fêtes de Bayonne EUSKALDUN, FEMINISTES et POPULAIRES.

En ces temps de sécheresse, il est évident que le changement climatique engendre des conséquences à Bayonne, comme partout dans le monde.
Les fêtes, dans leur modèle consumériste et déraisonnable, induisent du gaspillage, des déchets en masse, de la pollution... Une grande partie d’entre elles peuvent être évitées, ou limitées. D’année en année, nous nous sommes engagés à limiter notre empreinte écologique, en travaillant avec des fournisseurs locaux, en utilisant des matières réutilisables, ou en limitant nos déchets. (...)


Saiatzen gira nahasketa batzuk eragiten, jende ezberdina gomitatuz

Azken 26 urteetan Euskal Herria Zuzenean Festibalak alternatiben mintegi, formakuntza eta elkarlan espazioa izaiten segitzen du.

Gogoetak hainbat galdera pausatu dizkie azken urteetan EHZn koordinazio taldean ari diren Joana Barbier, Kattina Haran-Raizin eta Julen Oillarburu kideei. Jarraian, haien erantzunek, parte hartze anitza segurtatzeko, publiko gaztea hunkitzeko eta diskriminazioen kontrako egiteko moldeak hurbiletik ezagutzeko paradak eskaintzen dizkigute. (...)


Fin d’occupation

Tout d’abord, nous tenons à dénoncer l’intervention des forces de l'ordre mercredi soir sur ordre de la Rectrice de Bordeaux, Anne BISAGNI FAURE. Face à un acte pacifique et légitime, rien ne justifie l'utilisation de gaz, de coups et de violences portés de cette manière contre les parents, les enseignants et des élèves. Mme BISAGNI-FAURE s’est trompée de ministère, elle aura plus d'avenir au ministère de l'Intérieur qu'au ministère de l'Education nationale.

Seaska a été créée en 1969. En 53 ans, l’Etat français ne nous a jamais rien donné. Malheureusement nous avons dû toujours nous batte pour avancer pas à pas. Même si les ikastola scolarisent actuellement 13% des élèves du Pays Basque nord et même si nous avons le soutien de toutes les institutions et élus, l’Etat veut toujours interdire notre langue. Les Recteurs, les Ministres et autres sont de passage, mais nous nous serons toujours là pour faire vivre notre langue. (...)


Face au défi démographique

La chute constante de la natalité met en péril l’avenir économique des quatre provinces.

Le gouvernement autonome basque prend une série de mesures sociales et fiscales pour tenter de freiner cette évolution dramatique pour l’avenir de notre peuple. (...)

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video