Ikastola
Focus

Aux premiers jours de Seaska

Tribune Libre - Argitxu NOBLIA - Certains se demandent comment et pourquoi Seaska est né... En fait, Seaska est là depuis un demi siècle... après avoir été le berceau de ce qui est devenu une institution reconnue dans le paysage scolaire du Pays basque en France...
Seaska est un des piliers qui ont participé à l’éclosion et le développement des ikastola-s en France. Simple association de type juillet 1901, Seaska a été et est encore le socle administratif du mouvement éducatif et scolaire qui a permis l’enseignement en langue basque de façon officielle et légale. Et si je peux retracer quelques éléments de son histoire, c’est que j’ai présidé à sa fondation et assuré la responsabilité de sa présidence durant les six premières années. (...)

50Urte
Focus

Seaska 50 urte : « La situation n’est toujours pas normalisée »

Enbata - Entretien - Hur Gorostiaga Directeur de Seaska - "Il y a aujourd’hui 36 ikastola, dont 31 écoles primaires, quatre collèges et un lycée. Cela représente 4.000 élèves et plus de 400 emplois. Seaska est une petite entreprise…"
"La loi Falloux nous interdit toujours de recevoir des financements publics. Les langues régionales, malgré leur inscription au patrimoine, ne sont pas reconnues. Cette politique publique n’a pas changé et nos revendications non plus, c’est à dire que tous les enfants du Pays Basque aient la possibilité d’apprendre en Euskara. (...) Cinquante ans après la création des premières ikastola, la situation n’est toujours pas normalisée." (...)
Formation-à-Garazi-surlhistoire-du-Pays-Basque
Focus

Se former et agir pour la métamorphose sociale et écologique du Pays Basque

Alda! - Dix jours de formation sur la bataille du climat, le capitalisme, les stratégies et modes d’action, et le projet Euskal herria Burujabe. Ou comment comprendre les enjeux et les moyens de changer le système et pas le climat et d’engager la métamorphose sociale et écologique du Pays Basque.
C’est le programme que propose Bizi ! du vendredi 22 février au dimanche 3 mars, dans un gîte de Saint-Jean- Pied-de-Port, avec formation et hébergement gratuit et participation aux frais de repas. (...)
2019 Otsail Osteguneko 4 hizlariak!
Focus

2019ko Otsail ostegunak hor dira!

Enbata - 1997an Amikuzeko Zabalik elkarteak abiatu zuen abentura, eta aurten ere bere alea utziko dauku. Lau ostegun, lau hitzaldi, arratseko 8ak30etarik 11ak arte, tragoa eta bere bixkotxa barne.
Euskaratik eta euskaraz bizitzeko nahikariak bultzaturik antolatua da hitzordua Donapaleuko Auzitegi karrikan den herri elkargoko gelan. Xehetasun guziak jarraian. (...)
Dans la cour de leur prison, sept des douze leaders indépendantistes catalans jugés en février par la cour suprême. De gauche à droite : Jordi Sanchez (président de l’ANC), Oriol Junqueras (vice-président du gouvernement et ministre de l’économie et du budget), Jordi Turull (porte-parole du gouvernement), Joaquim Forn (ministre de l’Intérieur), Jordi Cuixart (président d’Omnium cultural), Josep Rull (ministre de l’aménagement du territoire et du développement durable) et Raül Romeva (ministre des Affaires étrangères set des relations institutionnelles).
Focus

Semaines décisives

Ellande Duny-Pétré - Les négociations entamées entre les gouvernements catalan et espagnol traverseront début février une phase décisive. A même moment, douze dirigeants catalans seront jugés par la cour suprême.
Le premier ministre espagnol espère obtenir aux forceps le soutien des députés souverainistes pour faire approuver le budget 2019 de l’État. S’il y parvient, il sera en bonne position pour contrer la montée de la droite aux élections municipales, autonomiques et européennes du mois de mai. (...)
1-BelanURANGA
Focus

Jendarte iraunkorra, kultur eta hizkuntz aniztasunaz

Alda! - Hizkuntzaren ekologia edo ekolinguistika hizkuntzalaritza eta ekologia uztartzen dituen korrontea da. Osagai sozialez gain ingurumenaren eragile batzuk ere aztertzen ditu. Ekosistemetan eragina duenak hiztunengan eta beraz hizkuntzetan ere eragiten duelako.
Azaroaren 30ean, Baionako Euskal Erakustokian, Bizi! mugimenduko “Euskaraz Bizi!n” lan taldeak gomitaturik, Belen Uranga Soziolinguistika Klusterreko teknikariak jorratu du “hizkuntz aniztasun jasangarria”ren gaia. Jarraian aurkituko dituzue hizkuntz-ekologiaren adituak Alda!ren galderei ekarri dituen erantzunak. (...)
SaharaFP
Focus

L’Europe veut-elle la fin du conflit au Sahara Occidental ?

David Lannes - A peine Juan-Carlos avait-il annoncé l’abandon par l’Espagne de sa possession coloniale sur le Sahara maritime, que le roi du Maroc mit en branle des milliers de ses sujets dans une “marche verte” pour reconquérir cette partie de son prétendu territoire historique.
La population sahraoui est depuis en révolte. (...)
Audita
Focus

Ipar Euskal Herriko Gobernantzari buruzko Herritar Audita

Enbata - Batera-k nahi izan du herritarrei berriro hitza eman, heien sentimendua biltzeko Ipar Euskal Herriko Gobernantzari buruz. Ariketa demokratiko honen emaitza Txosten baten bidez zehaztu du.
Laborantza Ganbararen 14. Urtemugaren karietara egina izan den Biltzar Nagusiaren bukaeran, larunbatean, urtarrilaren 19an, Baterak herriko gobernantzari buruzko herritar auditaren emaitzak aurkeztu ditu parte hartzaileei eta Jean-René Etchegaray lehendakariaren esku utzi. (...)
Remise du “3% Eusko”, le 22 décembre 2018 à Garazi, avec 18 940 eusko distribués à 46 associations bénéficiaires.
Focus

Question de cohérence

1 Commentaire
Dante Edme-Sanjurjo - Cherchez l’erreur : une femme au comptoir, Enbata dépassant de son sac, sortant un billet de 5 euros pour payer son café. Ou encore : un jeune homme remplissant un chèque bancaire pour payer ses courses dans une épicerie bio. Ni l’un ni l’autre n’utilise l’eusko dans ses achats du quotidien. Ils sont pourtant sans aucun doute d’accord avec le projet de l’Eusko, qui est de construire un Pays Basque plus écolo, euskaldun et solidaire.
Payer en euros quand on pourrait payer en eusko devrait bientôt devenir, parmi les militants, et au-delà, aussi choquant que jeter un papier par terre ou organiser une fête avec des verres jetables, et non des basoberri. (...)