Archives de l’auteur : Alda!


Qu’aux 1000 GPII répondent 1000 Alternatiba

Nous publions dans ce numéro la deuxième partie de l’intervention de Julien Milanesi, économiste, chercheur et maître de conférence à l’université de Toulouse sur L’intérêt général en crise, faite à l’occasion du sixième Forum international sur les grands projets imposés et inutiles (GPII) qui s’est déroulé à Bayonne en juillet dernier.

En posant la question de l’utilité des projets, c’est l’intérêt général que nous interrogeons.


L’intérêt général en crise

Le sixième Forum international sur les grands projets imposés et inutiles (GPII) organisé à Bayonne en juillet dernier par le Cade, Bizi, Attac et le Comité local de soutien à Notre Dame des Landes a rassemblé 150 militant-e-s venue- s de plusieurs pays européens.

Parmi toutes les conférences aussi riches les unes que les autres, voici la première partie de l’intervention de Julien Milanesi économiste, chercheur et maître de conférence à l’université de Toulouse sur “L’intérêt général en crise”.


Indépendance n’est pas nécessairement souveraineté

Quim Arrufat, a été député au Parlement Catalan de 2012 à 2015 pour la CUP (Candidatura d’Unitat Popular) et est actuellement responsable international de cette organisation.

A l’occasion de sa participation au Séminaire de la Fondation Manu Robles-Arangiz des 16 et 17 juin dernier à Gasteiz sur le thème de “Souveraineté Nationale et question sociale” il a répondu aux questions d’Alda !


Demokraziaren eta Euskal Herriaren garaipen eder bat: mobiliza gaiten haren ospatzeko eta zaintzeko!

Manu Robles-Arangiz Fundazioak Euskal Herriko biztanleak deitzen ditu behar den bezala ospatzerat Iparraldeko herriko etxeek Herri Elkargo bakar baten sortzeari buruz egin duten bozkatze historikoa.

Horregatik jendarte osoari asteazkenean, uztailaren 27an, arratseko 19:00etan Baionan Baterak antolatzen duen besta giroko elkarretaratzera joaiteko gomita luzatzen diogu.


“Il n’y a pas de justice sociale sur une planète malade”

Pablo Solón, ex-ambassadeur de Bolivie à l’ONU, est connu pour son engagement en faveur des droits de la Terre Mère. “Sans forêt, sans eau potable, avec l’élévation du niveau des océans, sans glacier dans les montagnes ou dans l’Arctique, des millions d’êtres humains seront obligés de migrer et de nombreux autres vont mourir. Bien sûr, les plus riches et puissants de la planète pourront continuer à vivre en prenant un avion avant que l’ouragan ne détruise leur ville, en achetant de la nourriture et de l’air non contaminé, ou en construisant des forteresses pour éviter que les migrants climatiques affectent leur vie quotidienne” prévenait-il récemment.

L’ex-ambassadeur a répondu aux questions d’Alda! à l’occasion de sa participation au Séminaire de la Fondation Manu Robles-Arangiz des 16 et 17 juin dernier à Gasteiz sur le thème de “Souveraineté Nationale et question sociale”.


Une belle victoire de la démocratie et du Pays Basque : Mobilisons-nous pour la célébrer et la préserver !

La Fondation Manu Robles-Arangiz appelle la population du Pays Basque à célébrer comme il se doit le vote historique des communes d'Iparralde au sujet de la création d'une Communauté Pays Basque Herri Elkargoa.

Pour cela, nous invitons tout le monde à se retrouver lors du rassemblement festif organisé par Batera le mercredi 27 juillet à 19h00 à Bayonne.


Casse du code du travail

Le code du travail c’est “l’indice du degré de développement d’une civilisation” et sa casse c’est “Mad Max à la porte des entreprises” nous dit Gérard Filoche, retraité de l’inspection du travail, militant à la CGT et membre du bureau national du PS.

Impliqué dès le mois de janvier contre la Loi travail, l’ancien inspecteur du travail donnera, à l’invitation de Bizi!, une conférence à la Bourse du Travail de Bayonne le vendredi 10 juin à 19h. Il répond aux questions d’Alda! qui publie aussi la pétition de Bizi! demandant aux députées Capdevielle et Alaux de signer la prochaine motion de censure de gauche et écologiste contre la loi Travail.


I-Ener, un renouveau d’énergie en Pays Basque

Il y a six mois, nous rencontrions Mathieu Iriart de la société I-ENER afin de faire un point sur l'avancée de ce projet de réappropriation citoyenne du secteur énergétique à l'échelle du Pays Basque. Parmi les objectifs affichés à l'époque, deux installations pour le premier semestre 2016 ainsi que des actions visant à réaliser des économies d'énergie dans les foyers.

Alda ! fait de nouveau le point avec Mathieu Iriart, mais aussi Bixente Uhalde, premier salarié de la structure depuis le 1er avril 2016.


Einstein avait raison

“Je ne pense pas que la connaissance des capacités de production et de consommation soit la panacée pour résoudre la crise actuelle […] il faut, selon moi une diminution légale et graduée, selon les professions, du temps de travail pour supprimer le chômage” (Einstein).

Au moment où la réforme du code du travail est présentée comme indispensable pour augmenter la croissance et son corollaire que serait l'emploi, les économistes Jean- Marie Harribey et Pierre Larrouturou donneront une conférence publique “Einstein avait raison” organisée par Bizi! et la Fondation Manu Robles-Arangiz le vendredi 15 avril à 19h00 à Zizpa Gaztetxea de Bayonne. Leur intervention permettra de mieux prendre conscience de l’impasse que représente la course à la croissance et à la compétitivité et de comprendre pourquoi la loi sur le travail est une aberration écologique et sociale. Ils répondent aux questions d’Alda !