Beñat Etchebest
Opinion

60 ans de prise de conscience et d’action

Tribune Libre - ENBATAk 60 urte - Beñat Etchebest, Président d’Etxalde - Rendre visible, nommer, c’est faire exister !
Le mouvement abertzale aura, très tôt, mis la problématique du foncier sur la place du village. Crédit inoxydable pour le mouvement ! (...)

Iratzargailu
Opinion

Ezkerraren iratzargailua?

Andde Sainte-Marie - Krisia sanitarioaren lehen erakaspenetarik bat da produktibismo salbaiaren orria itzuli behar dela, atsulutoki eta ahal bezain fite.
Beste modelo sozial eta ekonomiko bat sortzeko kolektibitate guzien engaiamenduaren beharra, Elkorgotik hasirik Europaraino. (...)
Onyest
Opinion

On y est !

Martine Bisauta - La période de confinement à laquelle nous avons été soumis récemment a agi comme un accélérateur de prise de conscience…
Nous avons à cette occasion pu mesurer à quel point nous étions vulnérables et la fragilité du système dans lequel nous vivions !
img
Comprendre

Et si demain… c’était ici ?

Enbata - Enbata publie ici le texte principal du livret "Et si demain..." diffusé à 10 000 exemplaires sur tout Iparralde par Bizi et la Fondation Manu Robles-Arangiz (*).
Rédigé par Marie Cosnay et Txetx Etcheverry lors des derniers jours de confinement, il imagine ce que pourraient être le monde et nos vies si l'on profitait de cette crise du Covid-19 pour nous interroger sur notre société, et si l'on repensait tout à partir du bas, bref si l'on inventait une relocalisation soutenable et solidaire. (...)
ColetteCapdevielle
Tartaro

Tartaro s’est étonné…

1 Commentaire
Tartaro - ●●● que l’ancienne député Colette Capdevielle fustige les nouvelles pistes cyclables bayonnaises et son prétendu coût de 650.000€ pour de la peinture jaune.
Et le prix de la baguette c’est combien ? (...)
Alain Iriart et Jean-René Etchegaray
Opinion

Un abertzale à la présidence de la CAPB ?

21 Commentaires
Txetx Etcheverry - A Bayonne, les abertzale de gauche ont voté en masse pour faire barrage à leur adversaire le plus déterminé Henri Etcheto. Ce dernier est décidément une véritable machine à faire perdre son camp, de plus de 1000 voix cette fois-ci contre à peine 26 voix de différence il y a 6 ans. La liste abertzale – Front de gauche qui s'était en 2014 maintenue au second tour avait récolté 1574 voix (il y avait à l'époque moins d'électeurs mais une participation nettement plus élevée).
C'est justement parce qu'on s'attendait à un résultat beaucoup plus serré que beaucoup ont été étonnés, voir choqués, par la déclaration de candidature d'Alain Iriart à la présidence de la Communauté d'agglomération Pays Basque (CAPB), trois jours avant ce scrutin décisif. Le maire de Saint Pierre d'Irube, membre d'EH Bai, prenait ainsi le risque de faire élire Henri Etcheto à la tête de la ville-capitale du Pays Basque. (...)
Enargia
Comprendre

Zorionak Enargia!

Enbata - Uztailaren 1ean, Enargia, %100ean berriztagarria den elektrizitate eskaintzaren idekitzearen lehen urtemuga ospatu da. Urte batez, Enargiak, 1750 kontratu gauzatu ditu, 612 bazkiderekin 393.400€ko kapitala biltzea lortu.
Osasun krisia izan arren, Enargiaren hazkundeak segitzen du eta egitasmoak aurrekonduan finkatu zituen helburuak segitu ditu aurreikusi bezala. (...)
Couverture de l'Enbata n° 2359 du 1er Juillet 2020 "Municipales, les Abertzale en force" avec les maires abertzale Philippe Aramendi (Urruña), Mikel Hiribarren (Itsasu),  Bruno Carrere (Uztaritze), Eneko Aldana Douat (Ziburu).
Opinion

La vague abertzale

8 Commentaires
Jakes Abeberri - L'Édito du mensuel Enbata - Sur fond de forte abstention, le deuxième tour des élections municipales du 28 juin en Iparralde a vu déferler une vague abertzale dans la plupart des 18 communes ouvertes au scrutin.
Cette nouvelle avancée est le reflet d’une société totalement bouleversée depuis un demi-siècle. (...)
AvantApres
Opinion

Municipales, un avant et un après ?

4 Commentaires
Peio Etcheverry-Ainchart - Le second tour de ce cru électoral, à nul autre pareil du fait de la crise sanitaire, vient à peine de s’achever que de nombreuses questions taraudent déjà mon pauvre esprit de militant déboussolé, la déception de médiocres résultats luziens n’arrangeant rien à l’affaire.
Une fois n’est pas coutume –euphémisme me laissant au contraire penser que j’ai trop tendance à confondre chronique politique et divan de psychanalyse–, je vide mon sac. (...)