Archives du mot-clef : International


Terre et Paix

Jean-Daniel Elichiry - Mixel possédait cette qualité indispensable à la réalisation d’un projet : la pensée stratégique.

La conviction ne suffit pas. (…)


Mixel

L’ensemble des témoignages reçus par Laborari hier, par Enbata aujourd’hui, par Izar Lore demain, dessinent, touche par touche, ce qu’aura été Mixel Berhocoirigoin, et qu’il restera longtemps encore. Le recensement des enseignements à tirer de son parcours, de sa pensée et de sa pratique militantes, leur publication ou transmission par divers moyens ne font à l’évidence que commencer.

Mixel continuera longtemps à inspirer notre action et notre travail pour une société plus juste et plus soutenable. (…)


Une lézarde de plus au Royaume-Uni

Analyse de la situation en Ecosse après les dernières élections où les partisans d’un nouveau referendum d’autodétermination ont gagné une majorité de 56% du Parlement.

Le Royaume-Uni a-t-il vécu ? (…)


Quelques secondes et une éternité

Le 18 février 2010, le procureur de la Cour d’appel de Pau interroge Mixel Berhocoirigoin sur ses revenus. Il risque jusqu’à un an de prison et 15.000€ d’amende pour prétendre créer une Chambre d’agriculture alternative. La réponse est aussi simple qu’une poignée d’euros, quelques centaines, même pas le SMIC. (...)

Dans l’interstice de ce procès comme dans ce temps éternel, depuis que Mixel nous a quittés ce samedi 8 mai, un matin où des centaines de marcheurs en faveur de la paix gravissaient symboliquement les sommets basques, les images se bousculent à la porte de ce journal dont il était un rédacteur indéfectible et avisé, dans la nécessité, toujours brûlante, d’expliquer. Et dans cet enterrement, aux allures de pastorale, on ne savait plus très bien qui pleurer ni applaudir, du compagnon, du bâtisseur, du militant, du syndicaliste, du faiseur de paix, du meneur de batailles ou de cette foule sans laquelle il n’aurait pas marché d’un pas aussi déterminé. (...)


Les observateurs étrangers tombent des nues lorsqu’ils découvrent la composition du Conseil constitutionnel

Deux juristes, Lauréline Fontaine et Alain Supiot, ont expliqué dans une tribune publiée par le quotidien Le Monde du 14 juin 2017, le « mélange des genres » et « les vices juridiques » qui caractérisent le fonctionnement du Conseil constitutionnel, cimetière des éléphants pour le personnel politique français. Ils appellent de leurs vœux à doter cette institution d’un « statut juridictionnel à la hauteur de ses missions ».

Rappelons que l’ONG les Amis de la terre a mené une enquête sur l’influence des lobbies dans un rapport intitulé « Des sages sous influence ». Elle y explique que les groupes de pression envoient au Conseil constitutionnel des « contributions extérieures » appelées dans le jargon maison « portes étroites », élaborées par des batteries de juristes d’entreprises dont les intérêts sont en jeu. (...)


Décision du Conseil Constitutionnel du 21 mai 2021 concernant la loi Molac

Enbata met en ligne la décision du Conseil Constitutionnel concernant la "Loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion".

A suivre les éléments pris en compte pour justifier la décision du Conseil Constitutionnel. (...)


« C’est la pratique qui créée le syndicalisme décolonial et féministe »

A l’occasion du 1er mai, les pages Gogoeta d’Enbata mettent le projecteur sur les évolutions intéressantes du syndicalisme basque, l’un des plus dynamiques, rénovateurs et combatifs de l’Union Européenne.

Unai Oñederra, directeur de la Fondation Manu Robles- Arangiz, revient sur un des nombreux combats remportés par le syndicat ELA, après 37 jours de grève des travailleurs immigrés de Ferrovial, un sous-traitant de la multinationale Michelin dans la plaine d’Alava. Il en tire une première conclusion sur le syndicalisme décolonial: il se construit de la même manière que le syndicalisme féministe, à partir de la pratique du terrain, et non pas sur de grands débats théoriques. Les bonnes pratiques et bons résultats étant contagieux, il juge important de communiquer sur chaque combat, sur chaque victoire. (...)


Élections en Palestine (ou pas)

En Palestine, la tenue d’élections ne semble autorisée que lorsque leur résultat prévisible peut satisfaire aux souhaits d’Israël, des USA, de l’Egypte ou d’autres Etats.

Retour sur cette curieuse conception de la démocratie. (...)


Aux Antilles aussi, Napoléon persona non grata

La commémoration du bicentenaire de la mort de l’Empereur le 5 mai, fait des vagues aux Antilles. En février 1794, la Convention vote un décret qui affranchit tous les esclaves et en fait des citoyens français. La Constitution de 1795 met fin au régime colonial, la Guadeloupe, la Guyane et Saint-Domingue deviennent des départements français soumis aux mêmes lois que la métropole.

Mais Bonaparte, peu après son coup d’État du 18 brumaire, rétablit ce régime colonial et ses lois spécifiques, avec l’article 91 de la nouvelle Constitution de 1799. Pire, la loi du 20 mai 1802 proclame que “l’esclavage sera maintenu conformément aux lois et règlements antérieurs à 1789”. (...)