Archives du mot-clef : Politique


Euskal Herriko bake prozesua urgentziaz aitzinarazi behar da

Ostiralean, maiatzaren 20an, Baionako Auzitegian, 25 Bakegilek Desobedientzia zibileko ekintza burutu dute Ion Parot eta Jakes Esnalen baldintzapeko askatasun eskaeren kontra agertu den PNATen jarrera mendekaria salatzeko.

Ekintza bukaeran, Bakegileek eta Bake Bideak, Giza Eskubideen Ligaren sustenguarekin, ekainaren 11n, Baionan antolatzen duten manifestaldirako deia berretsi dute. (...)


Les petits pas, ça ne suffit pas !

Les élections présidentielles ont balayé l’espoir d’une action efficace contre le dérèglement climatique à l’échelle de l’État français, comme les grand-messes internationales qui ne brillent que par leur impuissance.

C’est au plus près de nous que doit désormais s’organiser un nécessaire changement et c’est le sens de l’action de Bizi auprès des collectivités. (...)


Aldak kanpaleku bat plantan ematen du Baionako Suprefeturan iruzurrezko alokatze kontratuak salatzeko

Aldako 42 militantek kanpalekua plantan eman dute Baionako Suprefeturaren aitzinean, alokatzaileak udan beren etxebizitzen uztera eta ber-aloitzeko aterabide prekario batzuren atzematera behartzen dituzten iruzurrezko alokatze kontratuen biderkatzea salatzeko.

Elkarteko ordezkariek Pirinio Atlantikoetako Prefetarekin hitzordu-galdea pausatu ondoren, gai minbera hori ahal bezain laster aipatzeko, Aldak kanpalekua altxatu du, botere publikoen erreakzio eskasa balitz, laster ekintzak burutuak izanen direla jakinaraziz. (...)


Amaiur le 5 juin, 500e anniversaire de la fin de la souveraineté basque

Cette première journée inaugure une série de commémorations qui s’égrèneront jusqu’en août, dans le village du Baztan en Navarre, haut de la résistance basque en 1522.

Ils se nommaient Tristan de Maia, Alain de Bertiz, de Belzunze, Juan de Orbara, les seigneurs de Sada et d’Etcharren, Miguel de Jasso, le frère aîné du futur St François Xavier, Léon d’Espelette, Juan de Jasso, Víctor de Mauléon, Juan de Aguerre… La fine fleur de la jeunesse navarraise, ils avaient entre 18 et 28 ans, et faisaient partie des 200 chevaliers et hommes d’armes qui défendirent le château d’Amaiur, ultime bastion d’un royaume souverain, assiégé par une armée espagnole de 5000 hommes. (...)


Un recours pour empêcher de sauver 20 000 logements

Alors que le référé suspension déposé par 55 propriétaires voulant attaquer le règlement de compensation sera examiné par le juge le lundi 30 mai, Alda estime à 20 000 le nombre de logements sauvés ou regagnés grâce à la compensation adoptée le 5 mars dernier par la Communauté d’Agglomération Pays Basque.

L’association de défense des locataires dénonce ainsi une démarche visant à faire primer l’intérêt individuel d’une poignée de multi-propriétaires au détriment de l’intérêt collectif. (...)


Aльтернатива (2/2)

La crise mondiale provoquée par la guerre en Ukraine et notamment l’augmentation du prix des énergies fossiles, rappelle un précédent lors de l’invasion de l’Irak qui, sur notre territoire, a été le déclencheur d’une aventure militante pour une bande de jeunes abertzale engagés dans les dynamiques altermondialistes qui ont notamment inventé le Baso berri.

Sur la base d’une indignation face à un événement géopolitique insaisissable, une poignée de jeunes déterminés et éclairés par l’idée du“penser global et agir local” a donné naissance aux alternatives territoriales parmi les plus répandues et normalisées que nous connaissons. (...)


Le chandelier de St Sauveur d’Iraty réapparaît

Volé il y a trois ans et demi, le chandelier de la chapelle de montagne a été déposé devant la porte de la mairie de Mendive dans la nuit du 19 mai.

La messe annuelle aura lieu à St Sauveur le 26 juin prochain à 10h30. Gageons qu’elle sera animée d’une ferveur toute particulière. (...)


Tartaro s’est étonné…

●●● qu’Emmanuel Macron salue la mémoire de Bernard Pons, disparu ce mois d’avril, connu pour être le responsable politique du massacre de la grotte d’Ouvéa.

Il est vrai que ses mémoires s’intitulent : Aucun combat n’est jamais perdu. Un vrai Pons bête. (...)


Eleketa, mémoires orales

Avec l’exposition itinérante audiovisuelle et interactive Eleketa, Baigorri présente jusqu’au 21 mai une partie d’un trésor culturel recueilli auprès des habitants du Sud de la Basse Navarre: ils ont été interrogés depuis 2007 sur leurs pratiques sociales, leurs savoirs et savoir-faire, leurs loisirs, leurs usages et leurs statuts.

Prenez le temps d’écouter et de regarder ces femmes et ces hommes, de boire leurs paroles. Revenez-y plusieurs fois, pour tenter d’en épuiser le contenu. Eleketa montre les pesanteurs initiales et les efforts, éclaire un parcours imprévu dans l’histoire d’un peuple. La plupart des témoignages présentés sont en euskara et sous titrés. (...)

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video