Archives du mot-clef : Agriculture


Aldakortasunean orekatzaile

Manu Robles-Arangiz Fundazioak, Mixel Berhocoirigoin estratega paregabea eta lehen mailako ekintzailearekin egin hainbat formakuntza saioren transkripzioak lagun, “Aldakortasunean orekatzaile / Sur la ligne de crête” liburuxka argitaratzen du.

Mixel konbentzitua zen jendartearen eraldaketarako edozein proiektu kolektibotan formakuntza eta transmisioak izan behar luketen ezinbesteko lekuaz. Gogoeta sail honen bidez, aintzin jasta gisa, “formakuntza eta transmisio tresna” izaiteko xede duen liburuxkaren “Sindikatu lana” atala aurkezten dizuegu. Estrategiatik formara, jendarte eredutik militantzia eredura, sistema aldatzeko hainbat giltza elementu ezagutzeko parada. (...)


Hommage à Michel Berhocoirigoin

Pour le premier anniversaire de sa disparition le 7 mai, ses compagnons de route ont rendu au leader basque un hommage à la hauteur de sa dimension.

Grand moment que cet hommage au siège d’Euskal Herriko Laborantxa Ganbara, à Ainhize Monjolose. Certes le parcours de Michel Berhocoirigoin est connu, mais les organisateurs de cette journée ont eu d’abord le souci de mettre en relief son message, sa démarche de rassembleur, ses convictions et ses choix stratégiques et sa méthode. Avec sa capacité à fédérer, à argumenter, à mettre en oeuvre l’intelligence collective, sa patience et sa pédagogie comme sa fermeté sur l’essentiel empreint de radicalité pragmatique, le leader basque, à la fois semeur de graines et homme d’action, restera dans notre combat un modèle à suivre pour les militants d’aujourd’hui et de demain. Ce fut le point fort de cette journée du 7 mai. (...)


Journée d’hommage à Mixel Berhocoirigoin

Samedi 7 mai, l’association Euskal Herriko Laborantza Ganbara fêtera ses 17 ans et rendra hommage à Mixel Berhocoirigoin, membre fondateur d'EHLG, disparu il y a un an.

Cette journée spéciale débutera à 10h00. Des témoignages vidéos et bertso sur Mixel aideront à nous souvenir de sa personne et de son engagement. (...)


Foncier, au pied du mur

Il y a un peu plus de vingt ans, un vieux niçois que je croisai à Sare m’exprimait la douleur de constater que ses petits enfants ne pouvaient plus se loger dans sa ville natale.

Je trouvais ça bien triste et avec la naïveté de mes vingt ans, je ne pouvais imaginer que ce phénomène nous rattraperait ici et que c’est à la même sauce que nos enfants seraient man-gés quelques années plus tard. (...)


Vivre de manière responsable et solidaire

La défense du plateau agricole de Marienia est emblématique de la nécessaire implication de tous pour que le Pays Basque permette à ses habitants de vivre de manière responsable et solidaire. Cette complémentarité, elle est visible depuis le début du combat qui réunit une association représentante la sauvegarde des terres agricoles (Lurzaindia), les habitants de Cambo (et l'association Nahi Dugun Herria) et une association environnementale (le CADE).

On ne peut pas traiter le problème du logement avec cette réponse unique : il faudrait construire du neuf en étalement urbain. Car cela empiète sur nos terres, cela met en péril l'agriculture paysanne de proximité dont nous avons tant besoin, cela crée des habitants qui resteront dépendants de leur voiture. (...)


Bon sens paysan versus restructuration agricole

Le bon sens paysan est-il une espèce en voie de disparition ? Ce bon sens utilisé par nos aïeux en connexion avec les lois de la nature, lois immuables ! L’évolution de l’agriculture ces dernières décennies a modifié le schéma de nos exploitations de celles d’il y a 30 ans. Comment en est-on arrivé là ?

Le bon vieux paysan a toujours été trop gentil pour se rebeller envers ceux qui n’ont pas su —ou voulu— lui payer ses bons produits de la ferme au bon prix ; il a donc dû s’agrandir pour pouvoir payer toutes ses charges, qui elles, n’ont fait qu’augmenter. Etait-ce la solution sur le long terme ? (...)


Reprendre les bases

Les réponses à la pandémie dans la plupart des Etats occidentaux révèlent à quel point la perte du sens de l’interdépendance, alliée à la verticalité des injonctions, amènent à une déresponsabilisation générale dont les plus faibles paient le prix.

De quoi en tirer quelques enseignements pour tout ce que nous avons à construire. (...)


Les ZAD font débat !

On connaissait la ZAD de Notre Dame des Landes contre le projet d’aéroport… On connaît moins la ZAD (zone d’aménagement différé), outil au service des collectivités. Aujourd’hui le SCOT (Schéma de cohérence territoriale) nous indique que près de 30 ZAD sont déjà programmées à ce jour sur notre territoire. Le principal avantage d’une ZAD est de donner une priorité aux communes en cas de vente du foncier “ZADé”, mais ne permet pas l’expropriation.

On peut admettre que la ZAD peut être un outil de maîtrise du foncier pour les collectivités et éventuellement un outil anti-spéculatif intéressant sur un terrain classé “urbanisable”. Cependant nous ne comprenons pas qu’une commune négocie avec le propriétaire d’un terrain agricole faisant partie d’une ZAD mais encore classé comme agricole, un prix inacceptable pour du terrain agricole. (...)


Utz ezazkizue gure hegaztiak kanpoan!

ELB - Azken sei urteetan hegazti gripa krisiak biderkatzen ari dira. Aurten, kanpoko hazkuntzaren sakrifikatzeari esker hegazti industriak iraun behar zuela sinetsarazi nahi zaukuten. Maleruski errealitatea besterik da. Kabalen zerratzeak eta hegaztien hiltze prebentiboek ez dute birusaren hedapen kontrola ezina saihetsi.

Hitzordua urtarrilaren 29an, ibiakoitzez, arratsaldeko 14:00etan, Donapaleuko Merkatu Plazan, ministeritzaren zentzugabeko politika sanitarioaren salatzeko. Etxaldeen eta hazkuntzen industrializazioa gelditu behar da, laborariek ez dituzte errepikatzen ari diren krisi hauen aintzinean egina den kudeaketa txarraren ondorioak pairatzen ahal, Denak Donapaleurat! (...)