Sauve qui peut

L'Edito du mensuel Enbata - Mes amis Samia et Fayed s’en vont. Ils avaient un confortable appartement parisien, des boulots qui les passionnent, leur fils adore son école primaire et son copain Joaquim. (...)
Il n’y a pas de recette magique instantanée. Mais ce qu’on construit ici, petit à petit, au Pays Basque, est un laboratoire de résistance. Au repli sur soi et à l’individualisme, qui font le lit de la haine aveugle, on répond par la démonstration de l’action collective, que ce soit pour protéger les logements à l’année, pour relocaliser l’économie, pour développer d’autres façons de vivre et de consommer pas cher, basées sur la débrouille et le système D. (...)

Jauzi egiteko garaia da, Jauzi Ekosoziala! 2024

BIDEOA - Jauzi Ekosoziala eragilearen aurkezpen bideoa. Sistema ekozidaren aitzinean, eta krisi anizkoitzen kontestu batean, Euskal Herrian justizia sozialean oinarrituriko trantsizio ekosoziala bultzatzea du xede.
Horretarako, "borroka kulturala disputatzea eta gehiengoak artikulatzea" dute bide eta Euskal Herriko lurralde guzietako ikuspegiak batzeari lehentasuna ematen diote. (...)

Izan zaite Amillubitar!

BIDEOA - Biolur Gipuzkoa - Eusten gaituen lurra ondasun kolektibo bilakatzeko helburuarekin abiatu dugu Amillubi Taupaka proiektua. Herritarrek elikagaiak eta nekazariek lurrak izan ditzaten, elkarrengana batu garen mugimendu agroekologikoa gara eta lurra babestea dugu helburu. Amillubi baserria eta bere lurrak erostera goaz.
Amillubi lurrak eta baserria babestu eta eskuratzeko guztion ekarpena beharrezkoa da. Amillubitarrak nahi ditugu. Izan zaite Amillubitar!

Plus qu’un mois pour commander Herri Bidea

BAGIRA - Herri Bidea, c’est le résultat du processus Bagira, la feuille de route du Mouvement Abertzale du Pays Basque Nord et sa boussole pour les 10 prochaines années ! C’est un petit livret de 72 pages, facile à lire, qui se base sur les résultats de l’enquête, les discussions et les moments partagés dans le cadre du processus Bagira.
C’est LE livre que tout abertzale se doit d’avoir dans sa bibliothèque !! Tu n’as pas récupéré ton exemplaire lors de l’Aberri Eguna ? Clique en suivant pour te le procurer ! (...)

Indarkeria matxista lehen mailako arazo politikotzat hartua izan behar da

Euskal Herriko Emakumeon Mundu Martxa - Maiatzaren 3an, Donibane Lohitzunetik iritsi zaigu berririk txarrena; hotel batean 34 urteko emakumea indarkeria zantzuekin hilda agertu da. Emakume honek apirilaren 14an Ziburuko hotel bateko bostgarren pisutik salto egin zuen eta egoera larrian ospitalean egon da,maiatzaren 1era arte. Behin eta berriro exijitzen dugu indarkeria matxista kasuen aurrean, epaileek “iragazki bereziki zehatza” izan behar dutela, eta biktimak ezin dituztela babesgabe utzi. Are gehiago, halako kasuetan, non biktimaren bizitza argi eta garbi arrisku larrian dagoen eta indakeria matxistaren zantzuak oso agerikoak diren.
Kasu hau bezalakoekin, argi geratzen da egungo justizia ereduak ez duela funtzionatzen. Erailketa hau 2024ko indarkeria matxistaren ondorioz gertatutako lehen hilketa izan da. Aski da! Nazkatuta, amorratuta eta haserre gaude! Elkarretaratzeetan parte hartzeko deia egiten dugu. Adi! (...)

25 mai, journée de mobilisation unitaire

CADE / ELB / ELB Gazte / Lurzaindia / Nahi Dugun Herria / Réseau OSTIA - Devenu emblématique, le dossier Marienia est un défi pour tout le Pays Basque nord dans la lutte contre l’artificialisation des terres agricoles. 2024, sera-t-elle l’année de l’abandon du projet destructeur de Bouygues sur ces terres nourricières ? Cela dépendra de notre capacité collective de mobilisation et d’organisation. Il est clair qu’il faudra une mobilisation puissante pour arrêter le projet de la multinationale.
Dans l’attente des décisions judiciaires sur la modification du PLU et le permis de construire, après l’emballement politico-médiatique ayant suivi la mobilisation tonitruante des paysan.nes et la chute malencontreuse du maire de Kanbo, les structures impliquées dans ce combat organisent une journée de mobilisation le samedi 25 mai à Kanbo sur le thème « Ensemble jusqu’à l’arrêt du projet d’artificialisation ». (...)

Qui sont les 3000 nouveaux arrivants annuels ?

Nous avons voulu en savoir plus sur ce phénomène. Denis Caniaux, urbaniste et directeur général de l’AUDAP (Agence d’urbanisme atlantique et Pyrénées) décrypte pour Enbata un mouvement structurel de populations qui a de lourdes conséquences sur l’aménagement, l’habitat, l’organisation, la culture de notre pays et l’avenir de sa langue. Y voir plus clair permettra d’ouvrir un débat public serein et sans tabou sur un sujet délicat, propice aux dérives. Et, espérons-le, de proposer des solutions efficaces dans de nombreux domaines.
La première partie de cette interview porte sur les origines géographiques, l’âge et les catégories socio-professionnelles des personnes entrant et sortant du Pays Basque. Seront ensuite abordées le mois prochain les causes possibles de ces mouvements migratoires, leur évolution dans le temps et selon les contextes. Enfin dans une approche prospective, Denis Caniaux traitera de l’effet des politiques publiques sur ces phénomènes qui engagent l’avenir d’Iparralde. (...)