Archives du mot-clef : Société


Une étape décisive

Dans les mois qui viennent, nous allons vivre une étape décisive pour l’avenir du Pays Basque. En février une Coordination de cinq structures* s’est mise en place pour porter d’une seule voix cette affirmation: une Collectivité territoriale à statut particulier est urgente pour le Pays Basque!

Concernant la réformes des EPFL (Etablissement foncier public local), il nous faut prendre conscience de ces dispositions nouvelles, des coups tordus en préparation dans quelques officines et réaliser que ce qui avait été difficilement obtenu au début des années 2000 est en voie de disparition.


Elkarlana eraginkortzeaz

Garai guzietan, «denak elgarrekin» edo «denak batera» arizaiteak beti ukan du oihartzun ona militantzia ezberdinetan. Gaur egun, «estrategia bateratua» eta «indar metaketa» formulak arrakastatsuak dira. Intuitiboki denak ados dire horiekin.

Joxerra Bustillo kazetariaren eta Manu Robles-Arangiz Funazioko kide den Unai Oñederra-ren artikuluaren bidez elkarlanren eraginkortzeari buruzko googeta hasten du Alda!ren maiatzeko ale honek.


Le muguet peine à affronter la Rose

1er Mai en Pays Basque : A l'image de l'hexagone, le cortège bayonnais a été mesurée et en ordre dispersé, alors qu'au Pays Basque sud, sur fond d'appels à la grève générale, la mobilisation a été forte.

Division syndicale et contexte politique délétère marquent le 1er mai en France, avec des manifestations bien moins fournies qu'en 2012, année de mobilisation générale anti-Sarkozy.


Manifestation 1er juin 2013 à Bayonne pour la Collectivité Territoriale !

Ensemble pour porter la "voix" du Pays Basque !

La collectivité territoriale, c'est maintenant ! Il ne reste plus qu'un mois pour convaincre et faire que des milliers de voix atteignent Paris grâce au succès du grand rassemblement de Bayonne ce 1er juin 2013


Le mouvement Enbata entre dans l’histoire

L'histoire d'Enbata révèle l’importance de nos pionniers dans un Pays Basque bien différent de celui d’aujourd’hui.

Le livre de Jon et Peio Etcheverry-Ainchart ne cache rien. Il nous restitue Enbata dans sa complexité, il ne tourne pas à l’hagiographie ou à l’histoire officielle et rend un bel hommage aux militants des premiers jours. Il met en relief et nous permet de mesurer l’immense dette que nous avons à l’égard de ces pionniers.


Enbata: Iparraldeko historia aldatu zuen mugimendua

1960an Enbataren sortzeak ukan dituen sekulako ondorioeri buruzko elkarrizketa honek erakusten du nola Enbata 50 urtez eztabaida, esperimentazioa eta proposamen indarra izan den.

Hastapenetik Enbatak galdezkatzen du, trabatzen... eta esplikatzen. Galdea haustura moduan pausatzen du. Abertzale mugimenduak ezagutu dituen oztopo guzien gainetik, Enbata aldizkariak, mende erdi batez, lotura rola ukan du, etengabe. Bertan trukatzen eta nahasten bai eta isladatzen ziren eraikitzen ari ziren mugimendu bateko osagarri guziak, bai eta ere jendarte zibileko eta kulturaleko eragileak.


«L’implication française dans le conflit basque»

Ce n'est pas en occultant le passé qu'on peut arriver et à la paix et à la réconciliation qui sont maintenant à l'ordre du jour. C'est pour cela que nous parlons de toutes les victimes du conflit basque, y compris de celles des forces de l'ordre.

Ce qu'attend Anai-Artea de l'Etat français : "Qu'il arrête de suivre servilement la politique de Madrid. Qu'il applique ses propres lois et les directives européennes en cessant la politique d'éloignement et de dispersion des prisonniers politiques basques, qu'il libère ceux qui sont malades."


Pour un revenu maximum autorisé, vidéo de l’action Bizi à Ferrari !

Le samedi 20 avril à 11H00 à Bayonne, 35 militant(e)s du mouvement altermondialiste basque Bizi ! ont investi les locaux du concessionnaire Ferrari de Bayonne pour y fêter les meilleurs résultats de l’histoire de cette marque automobile, obtenus en 2012.

Ils entendaient dénoncer ainsi l’enrichissement grandissant d’une minorité profitant de la crise et des politiques d’austérité, et également exiger l’instauration d’un revenu maximum autorisé.


La crise ? Quelle crise ?

A Bayonne, une Fiesta chez Ferrari pour fêter une année historique.

Golfeurs, clubbers, jet-setteurs et ultra-riches allongés sur des transats sablaient le champagne sur la pelouse longeant les vitrines du concessionnaire. Bizi! fêtait les meilleurs résultats, en 66 ans d'existence, de la marque Ferrari.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video