Empire
Chroniques

L’empire d’essence (2)

1 Commentaire
Jean-Marc Abadie - Cela a très mal commencé. Le choix de la couleur, d’abord. Celle du Ricard — poufferont les railleurs— mais aussi de cette maudite étoile. Et de ce terme moqueur à l’endroit des ouvriers qui ne participent pas aux mouvements de solidarité et/ou de grèves dont ils seraient pourtant potentiellement bénéficiaires en cas de succès d’une lutte.
A la décharge des initiateurs du mouvement des gilets jaunes, il faut dire que tout le monde est détenteur de cet apparat intimement lié à la voiture. La tenue est à la fois accessible et reconnaissable. D’autant qu’elle peut aussi faire référence aux salariés des travaux publics. Elle est donc aussi marquée du sceau des travailleurs confrontés à de dures conditions d’exercice de leur métier. (...)

ELB1
Tribunes Libres

Beti laborarien alde

Interview - Beñat Molimos, ELB laborari sindikatuaren 2019ko urtarrileko hauteskunde sindikaletarako 12 gizonek eta 8 emaztek osatutako zerrendaren burua da.
Zerrendaren aldarrikapen nagusiak aurkezten dizkigu eta zehazkiago Laborantzaren erakunde publikoaren erronka. (...)
LonguesPeines1
Chroniques

A l’ombre des “longues peines”

Anne-Marie Bordes - Comme Edmond Siméoni le fit en Corse, il nous faut revenir sur le drame des prisonniers politiques basques.
Re-situons cette ardente obligation dans l’esprit du prix Nobel de la paix, le bayonnais René Cassin. (...)
AzarokoBlokatzeenHitzorduak
Courriers des lecteurs

Jantzimotz horiak hasarre

Courrier des Lecteurs - Gabi OYARZABAL - Ohiko frantses erran molde batek dio, “Ahal balitz, Parise botoila batean eman genezake”.
Macron-ek iragarri zituen berri guziak gauzatu balira, seguraski jantzimotz horien balentriak ez ziren gertatuko. (...)
Bourse
Courriers des lecteurs

Les gilets jaunes s’insurgent : avec raison ?

Courrier des Lecteurs - Txomin DAVANT - Vendredi 14 Décembre 2018, le Gouverneur de la Banque de France expose son diagnostic des économies française et européenne. D’après ses dires les “réformes” menées par le Président Macron ont, paraît-il, mis sur les rails de la croissance l’économie française : l’indice de croissance français aurait progressé de -0,6, voici 18 mois, à -0,4 , actuellement! La France serait en bonne voie de rattraper l’Allemagne. La zone Euro se porterait bien. Ce monsieur a à peine mentionné les “Gilets jaunes”.
Mais de quoi se mêlent-ils, “ces gens qui ne sont rien”, diront ceux d’entre nous se reconnaissant parmi les 15 à 18% du corps électoral qui nous ont imposé ce Président qui fait, enfin ! “les-réformes-dont-le-pays-a-tant-besoin” ! (...)
Bilan2018
Chroniques

Bilan de l’année 2018

Xabi Larralde - Il n’est pas facile de dresser en quelques lignes le bilan d’une année…
Pour ce qui est de l’actualité de 2018 en Pays Basque, je retiendrai quant à moi trois éléments. (...)
Lurzaindia
Chroniques

Lurzaindia crée son fonds de dotation

Maryse Cachenaut - Le monde agricole basque est en train de créer une société plus solidaire.
Elle se dote, pour cela, d'outils spécifiques dont Lurzaindia qui maîtrise le foncier et le bâtit. (...)
Burujabe logoa 2
Chroniques

Burujabetza, ekologia, kapitalismoa

Xabi Larralde - Begibistakoak dira kapitalismoak ingurumenari eta gizartearen koherentziari egiten dizkien kalte ikaragarriak. Ba ahal da aterabiderik mundua bere bukaerarat laster eraman dezakeen itsukeriari aurre egiteko?
Ontasun komunalen inguruan molda daitezke alternatiba konkretuak. (...)
MacronPikutara1
Communiqués de presse

Macron persona non grata au Pays Basque !

Bizi! - Ce mardi 18 décembre, Emmanuel Macron devait venir à Biarritz préparer le G7, sommet des États riches programmé en août 2019. Le Président des riches a apparemment compris qu'il n'était pas le bienvenu au Pays Basque. Il annule sa visite et se fait remplacer par Le Drian.
Le mouvement Urgence climatique et justice sociale Bizi! avait présenté 7 raisons de déclarer Macron "persona non grata" au Pays Basque. (...)