ALDA
Communiqués de presse

Alda suspend son enquête durant le confinement

Tribune Libre - Le 12 octobre dernier, le nouveau mouvement Alda lançait sur Bayonne sa vaste enquête de rue "Et si ça changeait ?". Les débuts ont été très encourageants : à Lahubiague, au Polo-Beyris, à Balichon, à Habas La Plaine, au quartier de la Citadelle, au marché de la place des Gascons, à la grande barre de la ZUP ou encore au Grand Basque, les militant·e·s d'Alda ont en quelques jours rencontré près d'une centaine de personnes.
Pour s'adapter au reconfirment, Alda a décidé de suspendre provisoirement cette enquête dans sa version de rue. Alda la reprendra dès que le confinement se terminera. En attendant, celles et ceux qui le souhaitent peuvent répondre en ligne à cette enquête. (...)

Arbona
Courriers des lecteurs

Droit de réponse de Mme Marie José Mialocq

Courrier des Lecteurs - Suite à la publication de l’Édito du mensuel Enbata "D'un scrutin à l'autre", Mme Marie José Mialocq a souhaité exercer son droit de réponse.
Enbata.Info publie ici l'intégralité du message reçu de Mme Marie José Mialocq et souligne que l’Édito du mensuel n'est autre qu'une opinion en phase avec le verdict du tribunal administratif déclarant que "Les opérations électorales qui se sont déroulées le 15 mars 2020 dans la commune d’Arbonne sont annulées." (...)
UPPA-Une-a
Tribunes Libres

“Il serait temps de demander des comptes à l’UPPA”

2 Commentaires
Juliette Bergouignan - ENBATAk 60 urte - Il s'en est fallu de peu pour que naisse, en Iparralde une université technologique autonome (type Compiègne) regroupant toutes les composantes de l'enseignement supérieur, (ESTIA, IUT, Fac de Sciences, IAE, Fac de droit, lettres), à l'occasion de la visite en Pays Basque de Francine Demichel, Directrice de l’Enseignement supérieur de 1998 à 2002.
Malheureusement, les élections présidentielles ayant été perdues par Lionel Jospin, ce beau projet n'a pas pu voir le jour, l’ère Sarkozyste se caractérisant par une baisse des subventions à l'enseignement supérieur au nom de « L'autonomie des universités » s'accompagnant de la multiplication de contrats précaires et de financement privés, type TOTAL pour l'UPPA. (...)
DéclarationDDLH
Chroniques

Frantses unibertsalismoaz

Jean-Louis Davant - Frantses pentsakera bat badago, bere ustez unibertsala. Batean hala da, bestean ez hainbeste.
1789an, Iraultza hastean, Frantziako Legebiltzar Konstituziogileak bozkatu zuen “Déclaration des droits de l'homme et du citoyen” delako idazkia, hots “Gizonaren eta herritarraren eskubideen aldarria”. Beraz frantsesek uste dute delako eskubideen herrialdea direla, “le pays des droits de l'Homme”. Haatik egiaz aldarriaren herrialdea bada Frantzia, ez da beti eskubide horiena. (...)
Indep
Chroniques

Independentismoa berpiztu

5 Commentaires
Eneko Bidegain - Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Euskal Herria kolonizatua ote da? “Kolonizazio” hitzaren definizio hau proposatzen du Wikipediak: “Kolonizazioa gizaki talde batek lurralde bat populatzea da. Prozesu horren helburua izaten da baliabide berri eta ugariagoak eskuratzea, taldea zabaltzea edo beste populazio edo herri bat mendean hartzea. Lurralde bat kolonizatzen duena kolonizatzailea da; eta kolonizazioaz lurraldean bizi direnak, kolonoak”.
Zer gertatu da Euskal Herrian? Zer gertatzen da? (...)
Bayonne, le 18 octobre 2020, rassemblement devant la Sous-Préfecture en hommage à  Samuel Paty et en solidarité avec la communauté éducative.
Courriers des lecteurs

Assassinat et liberté

3 Commentaires
Xipri Arbelbide - Je n'étais pas à la manif de l'autre jour alors qu'en 2015 j'avais été un des quatre millions descendus dans la rue pour manifester notre indignation contre l'assassinat de 20 personnes dont les victimes de Charlie. C'est l'horreur de ce massacre qui nous avait choqués. Comme d'autres, je n’étais pas sorti dans la rue pour approuver les caricatures iconoclastes de Charlie avec lesquelles je n'étais pas du tout d'accord, mais pour protester contre ce massacre. La vie est le bien le plus appréciable dont nous jouissons et nul n'a le droit de nous l'enlever. Notre respect de la vie est tel que nous avions manifesté malgré notre désaccord total avec Charlie.
Il y a des choses que tous doivent respecter si nous voulons vivre en paix entre nous, au nom du vivre ensemble. Personne n'approuvera de tags contre une synagogue, une mosquée, une église ou un monument aux morts. Charlie ignore le respect. Il avait voulu couvrir de ridicule Mahomet, et il blessait des centaines de millions de musulmans, suggérant de plus, qu'un disciple de Mahomet est un poseur de bombe en puissance. Alors que la très grande majorité des victimes des extrémistes islamistes sont des musulmans. (...)
RafaVALDIVIELSO
Tribunes Libres

« Les abertzales sont dans un projet pour leur pays »

1 Commentaire
Tribune Libre - ENBATAk 60 urte - Rafa VALDIVIELSO - L'abertzalisme avance, dans un engagement bien perçu celui d'un combat quotidien en défense en tout premier lieu de son cadre et territoire de vie, de l'euskara et de sa culture.
Sur les luttes citoyennes actuelles, les abertzale dénoncent le centralisme, les systèmes en place, interviennent sur les questions sociales, environnementales, soulevant maints dossiers. (...)
Ordre
Tribunes Libres

L’ombre brune s’étend sur Bayonne

Tribune Libre - Pierre VIGNON - Dans son dernier ouvrage, Michel Oronos dresse, en parallèle, deux portraits basques pour réussir en pointillé sa critique idéologique de l’évêque de Bayonne et appeler à la résistance.
L’évêque Aillet étend peu à peu son manteau brun sur le Pays Basque, et bien qu’il en revendique le nom, ce n’est pas celui charitable de saint Martin. (...)
Le 8 juin 1970, Franco rencontre à Madrid Charles de Gaulle, qui racontera son entretien à Michel Droit : « Je lui ai dit ceci : en définitive, vous avez été positif pour l'Espagne. Et c'est vrai, je le pense. Et que serait devenue l'Espagne si elle avait été la proie du communisme ? »
Chroniques

Concordance des temps

Peio Etcheverry-Ainchart - L’exercice est connu, celui d’observer dans l’histoire plus ou moins récente les parallèles qu’elle peut offrir à des situations actuelles. Alors que vient d’être encore une fois rejetée la demande de libération conditionnelle de Jakes Esnal, après que le furent celles de ses compagnons “Txistor” et les frères Parot, la concordance de cette situation avec un événement vieux de cinquante ans quasiment jour pour jour me vient à l’esprit.
Les situations sont évidemment incomparables. Mais à 50 ans d’écart, il reste saisissant de se dire qu’un dictateur avait gracié des militants alors même qu’un conflit armé cherchait à saper son régime et qu’aujourd’hui un Etat démocratique refuse un geste de justice, d’humanité et de politique. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video