Maryse Cachenaut

Maryse Cachenaut

Paysanne à Itxassou, Présidente de Xapata (producteurs de cerises d'Itxassou), Présidente de Lurrama, Membre de Euskal Herriko Laborantza Ganbara et du syndicat Euskal Herriko Laborarien Batsasuna.

Lurzaindia, un bien collectif fête la terre

Le 5 mai prochain aura lieu la Fête de la terre, Lurzaindiaren pesta, à Donaixti (Saint-Just-Ibarre). En effet, c’est dans ce village que s’installe un jeune couple, Perrine et Bastien, avec un troupeau de brebis têtes noires et le projet de transformer le lait en différentes fabrications de fromage notamment lactiques.

Lurzaindia a acquis la ferme sur laquelle les deux jeunes vont développer leur nouvelle activité, tandis qu’eux-mêmes ont acheté la maison d’habitation. D’une pierre, trois coups ! (...)


Lurzaindia crée son fonds de dotation

Le monde agricole basque est en train de créer une société plus solidaire.

Elle se dote, pour cela, d'outils spécifiques dont Lurzaindia qui maîtrise le foncier et le bâtit. (...)


Vous avez dit lobbying?

Ils sont des milliers à hanter les couloirs des institutions européennes à Bruxelles ou à Strasbourg, pour tenter d'influer sur les décideurs dans le sens des intérêts des grands groupes qui les emploient. On les appelle lobbyistes. Emprunt à l'Anglo-saxon très négativement connoté.

Pourtant, faire du lobbying auprès des élus n'est-il pas indispensable pour faire avancer les bonnes causes ? (...)


Pour ou contre?

A maintes reprises, la société est contrainte de lutter contre des projets aussi inutiles que coûteux en termes économiques et sociaux.

Celles et ceux qui ont une préférence pour une mobilisation en faveur d'une agriculture paysanne respectueuse de l'environnement sont invité-e-s, toutes et tous, à fêter la terre nourricière à la journée de Lurzaindia, le 22 avril à Itsasu. (...)


La biodiversité à Lurrama

Comme chaque année, Lurrama, le salon de l'agriculture paysanne et durable, sera l'expression de toutes ces initiatives du Pays Basque et d'ailleurs qui visent à protéger notre terre nourricière.

Voici les spécificités de cette 12ème édition. (...)


Quel avenir agricole?

De notre coin de territoire, on peut souhaiter un renforcement de la loi sur la protection du foncier agricole, plus de moyens pour aider les paysans à travailler dans le respect de la nature et des consommateurs, une mise au rebut du projet de prospection de mines d'or, aussi.

Quelles seront les options d'Emmanuel Macron pour l'avenir de l'agriculture française ? Telle est la question qui se pose, tant le nouveau président de la République est resté discret sur ses choix en matière agricole. (...)


Urrats bat gehiago

Deux jours avant l’installation de la Communauté d’agglomération d’Iparralde, Laborantza Ganbara célébrait son douzième anniversaire à Ainiza. Occasion de préfigurer d’éventuelles coopérations avec l’agglo pour créer une instance agricole propre à Iparralde.

Voici les perspectives qu’ouvrirait une telle instance.


L’action en or

Dans le numéro de mai d'Enbata, j'évoquais la campagne de collecte de fonds que l'organisation Lurzaindia a lancée début mars pour financer deux nouvelles acquisitions de fermes en Iparralde en 2016. Ces deux fermes permettront trois installations.

Voici le point sur la collecte et l'avancée du projet.


La terre aux paysans

Ces dernières années, le rythme des ventes de terres agricoles au Pays Basque s'est fortement accéléré. Comment freiner cette spéculation? Lurzaindia, qui a pris la suite du GFAM Lurra, s'investit pour préserver la vocation première de la terre.

Voici quelques informations sur la campagne de collecte de fonds que l'organisation Lurzaindia a lancée début mars pour financer deux nouvelles acquisitions de fermes en 2016. Ces deux fermes permettront trois installations.