Archives du mot-clef : Eco-social


LGV zer berri ? (1/2)

Contrainte par sa dette faramineuse de 52 milliards d'euros et un réseau ferré de proximité laissé à l'abandon au bénéfice de la construction de lignes à grande vitesse ruineuses, SNCF et son donneur d'ordre, l'Etat français, ont décidé de mettre un terme à la fuite en avant et de consacrer leurs maigres ressources à l'amélioration des déplacements ferroviaires du quotidien.

Voici la première partie de mon approche de la question. (...)


Lurraldeen mespretxuaren erabaki eder bat

Estadoa tematzen da Baionako Herria eta Euskoa trabatu nahiz. Pirineo-Atlantikoko Prefetak dei egin du, joan den ortziralean, Paueko Auzitegi Administratiboko jujeak hartu erabakiaz. Baionako Herriak eta Euskoak hitzarmen bat izenpetu dute Herriak ordainketak euskotan egiteko boluntario diren hautetsier, elkarteer eta enpreser. Paueko jujeak hitzarmen horren legalitatea baieztatu zuen.

«Dei horrek borroka politiko baten eramaiterat behartzen gaitu. Euskoa trantsizio ekologikoaren alde eta bertokiratzearen alde den etorkizun handiko proiektu bat da eta gobernuak oztopatu nahi du, Paueko Auzitegiko erabakiaren ondotik kontrarioa espero zelarik. » damutu da Xebax Christy, Euskal Moneta elkarteko lehendakaria. (...)


Explorer les alternatives (2/2)

« Altertzen » est le nom de l’étude sociologique que mène Txomin Poveda dans le cadre de son doctorat de sociologie à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Suite à la présentation du parcours et du terrain de recherche du jeune doctorant, Enbata.Info publie la deuxième et dernière partie de cette interview permettant de mieux connaître les pratiques militantes dans ce territoire d’alternatives qu’est le Pays Basque Nord. (...)


Explorer les alternatives (1/2)

« Altertzen » est le nom de l’étude sociologique que mène Txomin Poveda dans le cadre de son doctorat de sociologie à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Enbata.Info publie la première partie de l’interview de ce jeune chercheur qui suit de près les pratiques militantes dans ce territoire d’alternatives qu’est le Pays Basque Nord. (...)


Une victoire importante… et on continue !

Euskal Moneta - Une mairie a bien le droit de verser en eusko des subventions, des indemnités d’élus ou le règlement de factures à des entreprises : c’est ce que vient de confirmer, jeudi, le Tribunal administratif de Pau. Le Préfet des Pyrénées-Atlantiques l’avait saisi pour tenter de bloquer la convention liant la Mairie de Bayonne et l’Eusko, en alignant 10 arguments divers et variés. Ces 10 arguments ont été balayés par la juge, qui a considéré qu’ils n’étaient pas « de nature à créer un doute sérieux quant à la légalité de la convention » entre l’Eusko et la Ville de Bayonne.

C’est une victoire importante pour l’Eusko et la Ville de Bayonne, mais aussi pour le Pays Basque car elle permet de renforcer un outil important pour son développement économique, pour sa transition écologique, et pour la sauvegarde de la langue basque. (...)


Zer lan bada Xiberoan?

Zuberoako gazteek lanik aurkitzen ez zutela, eta, aldi berean bertako lantokiek langilerik topatzen ez zutela ikusita abiatu zuten Zuberoako lanbideen gidaliburua egiteko xedea. Jarraian ikusiko duzuen bideoan, Joana Hoqui Azia elkarteko kideak iaz Topatu-ri egin elkarrizketan argiki presentatzen du Azia elkartea eta honen azken egitasmoa: "Xiberoko lanbideen gidalibürüa".

Apirilaren 7an, neskenegünarekin, goizeko 9 orenetan Irabarneko jauregian gomita luzatua zaigu Xiberoko lanbideen gidalibürüaren presentaketa ekitaldirat. Bertan "beste Xibero bat heldu dela ikusteko, Xiberoko aberastasunen deskubritzeko, han gazteek zer bide duten untsa edo hobeki bizitzeko... ezagutzeko parada ukanen dugu." Azia elkartean dioten bezala, izpiritu eraikigarrian: "eskas direnak kritikatzen egoiteko ordez, nahi dena faltan izanez geroz... egiten hasiz!". (...)


Aberri Eguna 2018

A l'occasion de l'Aberri Eguna 2018, ce dimanche 31 mars, deux grands rassemblements ont eu lieu. Le premier à Iruña à l'appel d'Independentistak Sarea. Le second à Donibane Garazi, à l'appel d'EH Bai et d'Aitzina, s'inscrivant dans la même logique de l'appel d'Independentistak, et ayant pour objectif de reconstruire et renforcer les liens sociaux, politiques, institutionnels et culturels que les états espagnol et français ont voulu détruire. L'engagement à "poursuivre la construction de notre pays" y a été renouvelé et "le droit de décider" à nouveau revendiqué.

Enbata.Info publie ici une traduction française de la déclaration du syndicat ELA, faite à l’occasion de l’Aberri Eguna 2018. C'est l'analyse spécifique qu'a le syndicat ELA de la situation politique actuelle en Pays Basque sud, et dans l'Etat espagnol. ELA y donne son point de vue sur les conclusions à tirer du processus Catalan, sur les conditions de mise en place d'une stratégie souverainiste gagnante en Hegoalde, en même temps qu'il applaudit le travail réalisé de manière générale en Iparralde et le rôle du Lehendakari Etchegaray. (...)


Aberri Eguna 2018

Aurtengo Aberri Egunaren harira, ELAk borroka sindikal eta sozialen balioa goraipatu nahi ditu nazio burujabe eta euskaldunaren eraikuntzan. Ildo beretik, ezinbestekotzat jotzen du prozesuaren erdigunean genero-ekitatea eta pertsona guztientzako eskubide guztien aitortza egotea. Bada halako borrokak iraungi direla esaten duenik, edota aurrera egiteko oztopotzat jotzen dituztenak ere. ELAk argi dauka sindikalgintza erresistentziarako funtsezko tresna dela, baita demokratizaziorako eta justiziarako faktorea ere.

Azken urtean hainbat borroka gidatu izan dugu –eta gehienak arrakastaz amaitu dira–; bada, borroka haiei enpresek eta gobernuek nolako grinaz aurre egin dieten ikusteak gure iritzia indartu besterik ez du egiten: sindikalismoa oraindik ere tresna erabilgarria da nazio eta klase ikuspegitik kaltegarria zaigun sistema ekonomiko eta sozialari aurre egiteko. (...)


Les défis de la gauche au Pays Basque (2/2)

L’analyse d’Unai Oñederra, directeur de la Fondation Manu Robles-Arangiz du syndicat ELA montre comment tout projet de société de gauche visant à être mis en pratique doit compter sur un rapport de forces favorable et disposer de compétences et de moyens.

Voici la deuxième et dernière partie de la version française de la transcription de l’intervention d’Unai Oñederra du mardi 6 février à Bergara lors de l’école citoyenne organisée par Sortu Bergara. (...)