Archives du mot-clef : Eco-social


Questions aux scientifiques

J’ai lu le long avertissement sur notre avenir que vous, 15.364 scientifiques de 184 pays, vous venez de publier : un catalogue de lieux communs que n’importe quel Lambda s’intéressant à la question connait déjà. J’aurais aimé que des scientifiques fidèles à la loi “cause-effet” abordent la question sous cet angle. Quelle est la cause [...]


La COP est vide !

Nous sommes dans une forme de folie collective, ultra matérialisée dernièrement par un lamentable “vendredi noir” hautement symbolique d’un monde consumériste qui va à sa perte, qui le sait mais qui décide de pas le savoir.

“La maison brûle et nous regardons ailleurs” ? Non, elle est déjà en partie détruite sous nos yeux mais nous persistons à la voir intacte. (...)


2018an, Alternatiba berriz Baionan

Lehen alternatiben herrixkaren arrakasta duela 5 urte iragan ondoren, Alternatiba berriz etorriko da Baionara, 2018ko urriaren 6 eta 7an.

Ezina ekinez egina dela erakusteko 1000 laguntzaileren parte hartzearekin antolatua izanen da eta bertan 30 000 pertsonari ongi etorria egiteko xedea dute antolatzaileek. (...)


Nork erranen zuen?

Lurrama 2017ak, arrakasta handia ezagutu du berriz ere 20.000 bisitariz gora hurbildu zaizkiolarik. 2017 edizoa biziki aberatsa izan da, kalitatezko parte hartzaile eta hizlariekin «Bioaniztasunaz goza!» tematikaren inguruan: mintzaldiek jende anitz interesatu dute. Bazkari eta afariak ere bete dira eta giroa ezin hobea izan da. Antolatzaileek jadanik 2018ko Lurramara gomitatzen zaituztete azaroaren 16, 17, eta 18an.

Han artean, hara jarraian Iñaki Berhocoirigoin-ek, Lurrama elkarteko lehendakariak igandeko Sukaldari Ospetsuen bazkari arrakastatsuaren bukaeran oholtza gainean luzatu duen antizipazio mezu mamitsua. Dudarik gabe, planetarentzat jasangarriago litaiken bizi modu eta laborantza eredu baten ezagutzeko parada ezin hobea. (...)


12. Lurraman… zer eta noiz?

Lurrama laborantza herrikoiaren 12. edizioa 2017-ko azaroaren 10, 11 eta 12an iraganen da Miarritzeko Irati erakustazokan, ostiraletik igandera. Laborariek eta 600 laguntzaileek hiru egunez 6000m² okupatuko dituzte. Publiko zabalarentzat erakusketak, animazioak, bazkari afariak eta konferentziak proposatuak izanen dira, beti ere Lurraman ezaguna den giro onean!

Baionan 5 edizio eta Miarritzen 6 eginik, Lurramak Euskal Herriko kostaldeko gertakari nagusienen artean kokatzea lortu du. Orain arte lortu duen arrakastak Lurramaren helburua egokia dela ongi adierazten du: etxaldeko kabalak, laborariak, kontsumitzaileak, heldu diren belaunaldiak, eta ingurumena zaintzen duen laborantza baten sustatzea! Jarraian aurtengo berritasunen aurkezpena (aurtengo ohorezko gomitak : PACAko laborariak, Bioaniztasuna, Lurramara heltzeko autobusak...) eta usaiako hitzorduetaz xehetasunak! (...)


En voulant être république nous avons appris à être peuple

Croire que la Catalogne pourra accepter de rester en Espagne par la seule peur des matraques et de la prison en dit long sur la conception de la démocratie qu'a le pouvoir espagnol. Enbata.Info publie ici un texte de David Fernandez, journaliste, ancien député de la CUP et militant indépendantiste, altermondialiste et internationaliste catalan, inlassable défenseur de la non-violence, du féminisme, de l'écologie, des migrants, de l'anti-fascisme... Écrit dans les jours qui ont suivi le référendum du 1er octobre, il aide à comprendre ce qu'est le processus catalan, et pourquoi la répression au lieu de le stopper ne fera que le renforcer.

Article publié le 7 octobre 2017 en catalan sur le site La Directa, traduit en espagnol sur le site Des Informemonos et traduit en français depuis l’espagnol par Marie Cosnay. (...)


Victoire syndicale et féministe après 360 jours de grève

Le syndicat ELA, Euskal Langileen Alkartasuna, la confédération syndicale majoritaire en Pays Basque Sud a confirmé le vendredi 27 octobre dernier une victoire hors norme suite à une intense mobilisation de plus de 2 ans incluant 360 journées effectives de grève menée avec 5 000 travailleur-ses, en très grande majorité des femmes, des maisons de retraite privatisées de Biscaye.

Alors qu’on entend souvent dire que «les grèves ne servent à rien», cette victoire totale a permis d’obtenir un partage concret du travail et des richesses avec une amélioration des conditions salariales et de travail (semaine de 35h00, prise en charge à 100% du salaire en cas d’accident de travail ou de maladie professionnelle, augmentation des salaires, etc.). La lutte paie. Victoire éclatante d’une lutte emblématique à la fois au niveau syndical et au niveau féministe ayant permis de rétablir la dignité refusée à des milliers de travailleuses exploitées et sous-payées en Biscaye. (...)


1000 milliards pour sauver le climat

A l’occasion de la COP23, Jean Jouzel, climatologue, médaille d’or du CNRS, ex-viceprésident du groupe scientifique du GIEC récipiendaire du Prix Nobel de la paix, et Pierre Larrouturou, ingénieur agronome et économiste, viendront présenter en exclusivité à Bayonne une proposition originale de financement de la transition écologique et de combat contre le dérèglement climatique. Cette conférence exceptionnelle, coorganisée par Bizi! et la Fondation Manu Robles-Arangiz, se tiendra le mercredi 8 novembre à 20h00 à la Bourse du Travail (entrée gratuite mais il est conseillé de réserver sa place en s’inscrivant au 05 59 59 33 23 ou à [email protected]).

Alda! s’est entretenu avec Pierre Larrouturou. Il explique qu’un des principaux défis que nous avons à relever dans les années et décennies à venir, la lutte contre le dérèglement climatique, n’est pas un obstacle au bien-être social. Il peut, au contraire, être une opportunité décisive pour combattre le chômage et la précarité. Revenant sur les conséquences du réchauffement, il ouvre le débat sur le financement de la transition énergétique. (...)


Une voie possible pour un avenir désirable au Pays Basque

Bixente Etcheçaharreta Président Du Pays Basque aux Grandes Ecoles - Agir pour une population mieux formée est un premier pas vers la reprise en main de notre économie.

Ce rattrapage agira mécaniquement sur notre écosystème en renforçant nos capacités d’innovations, d’anticipation et de projection.(...)