TTATTOLAGaztetxea

L’occupation, un outil de contestation légitime

Tribune Libre - Julen Oillarburu - Ttattola Gaztetxea - “Arbonatik Hazparnera gora okupazioa” : c’est le slogan qu’on pouvait apercevoir, il y a encore quelques jours, en levant les yeux au niveau des numéros 18 et 20 de la rue Jean Lissar à Hasparren, à quelques mètres de la mairie.
Nous, membres du Gaztetxe d’Hasparren, avions occupé une maison inhabitée et abandonnée par sa propriétaire, jusqu’à notre expulsion le 13 septembre dernier. Si l’occupation n’aura duré “que” trois semaines, ce fut un moment d’intense politisation, d’échange, d’entraide et de réflexion, qui nous a permis de lancer une nouvelle dynamique en vue de l’acquisition d’un Gaztetxe et peut-être d’ouvrir de nouvelles perspectives de luttes.(...)

Constructions

Ne pas désarmer

Ellande Duny-Pétré - L'Édito du mensuel Enbata - La guerre du logement en Iparralde bat son plein. Lurzaindia et le syndicat agricole ELB, comme tous ceux qui les confortent, ont gagné la première manche à la bataille d’Arbona. Nous fêterons Lurrama sur place le 24 octobre. Après Bayonne et Urrugne, Alda, infatigable poursuit sa campagne de dénonciation contre les meublés saisonniers de courte durée, cette fois-ci à Biarritz. Il est en passe d’obtenir gain de cause auprès de la CAPB. Un nouveau front s’ouvre à Baigorri avec la mise en vente d’une ferme à un prix exorbitant.
Le “la” est donné, les enjeux posés. Mais des forces contraires sont à l’oeuvre. (...)
GIEC

Beroketaren beroaz

1 Commentaire
Andde Sainte-Marie - GIEC edo Nazio Batuen Erakundeak sortu klimaren ikertze berezitu zientifikoen taldeak bere azken txosten sakondua plazaratu du. Gisa hortako txostena zazpi urtetarik eguneratzen dute klimaren “egoera” neurtuz eta erran daiteke txosten horiek direla erreferentzia nagusi gisa planetako gobernu edo erabakitzaile guzientzat.
Frantziako gobernuak txostenari eman dion erantzuna: eskasa eta ia alferra. (...)
Vue aérienne de la mobilisation sur les lieux de la future zone constructible (Marienia, Cambo-les-Bains)

La lettre et l’esprit

1 Commentaire
Martine Bouchet - Retour sur le dossier polémique des terres agricoles de Marienia à Cambo, rendues constructibles par une modification du PLU début 2019.
Ne faut-il pas requestionner cette décision pour tenir compte des projets structurels adoptés par la CAPB depuis, ainsi que d'un dérèglement climatique de plus en plus marquant et préoccupant ? (...)
Idoki

Le monde d’après (2/2)

Txomin Poveda - La pandémie a mis à nu les atouts et les faiblesses des différentes échelles territoriales en faisant émerger un nouvel intérêt pour le niveau local.
L’occasion également de mesurer les ressources et les fragilités de notre territoire. (...)
Vaccination

Liberté, j’écris ton … NON !

5 Commentaires
Jean-Marc Abadie - S’il n’existait pas, il faudrait inventer le genre humain. Surtout le genre français. La Covid et ses corolaires —qui a supplanté dans la sémantique le coronavirus— est un sujet tellement élastique qu’il donne l’occasion à celles et ceux qui en parlent de le malaxer à l’infini.
En France, comme dans les pays les plus riches, ce sont prioritairement des personnes des classes moyennes et basses qui refusent la vaccination, seul remède existant pour éviter décès, formes graves de la maladie et diminuer la propagation virale. (...)
Alfonso Etxegarai et Christiane Etchalus

Un si long voyage

Anne-Marie Bordes - Dans Caminho longe, le réalisateur Josu Martinez accompagne le retour “de déportation” d’Alfonso Etxegarai, après 33 ans en Equateur et à Sao Tomé, dans un exercice de “mémoire immédiate” réussi et une plongée sensible dans l’univers de ce militant basque.
Musclagne

L’été de toutes les “musclagnes”

2 Commentaires
Martine Bisauta - Sommes- nous devenus fous ? Le doute, l’angoisse, la contestation constante de tout ce qui permet à une société de fonctionner, sont-ils les nouveaux paramètres de notre existence collective ?
On se proclame “résistant.e” avec une facilité déconcertante, les mots perdent tout leur sens et l’apogée est atteinte quand ils se confondent avec des comparaisons qui, dans l’Histoire contemporaine, ont laissé de très douloureuses traces. Non, non tout n’est pas égal à tout ! Si la critique est légitime, le débat sain, on ne peut, comme il est de règle maintenant, se prévaloir des théories les plus fumeuses au nom de la liberté d’expression, tout en clamant que l’on vit en dictature… (...)
GAFAM

Promouvoir notre territoire

1 Commentaire
Pantxoa Bimboire - Les entreprises ont été aidées très correctement (au moins certaines avec lesquelles j’ai des contacts). Les tests PCR et les vaccins ont été gratuits. Les chômages techniques ont aussi participé du maintien de l’effectif dans les entreprises (même si pour les entreprises privées il y avait une petite baisse sur le taux horaire à la charge du salarié, ce qui n’était pas le cas dans le secteur public…).
Les plus grosses fortunes de l’Hexagone ont gagné de l’argent (dividendes élevés des 5 big five, de la distribution et d’autres fabricants de vaccin, pour ne citer que ceux-là). Il serait légitime que les plus riches participent de l’effort de “reprise”. (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video