Archives du mot-clef : Identités


Eta gero hau!

Aspaldikoa da hastapena! Duela hogeita hamabost urte lagun batekin izan ginen Kortsikan oporretan. Ugartearen edertasunaz gain, herritarrekin nahi ginuen kurutzatu...

Pentsatzen ginuen hizkuntza egoera berdina izanez, baginuela zer partika, zer aipa Kortsikar jendearekin. Ez ginen gutti harritu hango abertzale zonbaitekin mintzatu eta, ohartu ginelarik ez ginela batere ikusmolde eta estrategia beretan. Guk pentsatzen ginuen gure eskolak sortu behar ginituela, berehala gure gisarat, hots gauzak eskuetan hartu behar ginituela hizkuntza bizirik atxikitzeko. Haiek aldiz honela zioten: «Guk politikoki poderea hartuko dugu eta gero hizkuntza inposatuko...» (...)


Euskal kirol selekzioen ofizialtasunaz

Euskal kirol selekzioen onarpena ez da oraiko eztabaida. Badu 50 urte kirol arduradun batzuk, guziz zangobaloiekoak eta pilotakoak, ari direla euskal kirol erakunde ofizialak sortu nahiz.

Hara zein diren ofizialtasun hori lortzeko trabak eta zein litzatekeen atekatik ateratzeko bidea. (...)


L’accent des régions… et alors ?

J.-B. Hiriart-Urruty - Quand, au début du mois de juillet, j’ai entendu les médias parler de la nomination du nouveau premier ministre, je me demandais de qui il s’agissait... On parlait de JEAN CASTE (comme on dirait un jeu podcasté)... puis on a bien prononcé le x final. Aussitôt les réseaux sociaux et quelques m’as-tu-vu parisiens se sont moqués de son accent du Sud- Ouest, bien léger pourtant.

Ce fut néanmoins l’occasion de parler de glottophobie, terme sous lequel le collègue Philippe Blanchet, professeur à l’université de Rennes, à théorisé les moqueries sur l’accent des régions. J’ai échangé sur le sujet avec lui il y a deux ans, je mets ci-dessous ce que je lui avais transmis. Je ne pensais pas que l’actualité nous rattraperait si vite.(...)


Loi sur le séparatisme : une vigilance de mise

Depuis quelques semaines, le landernau bascophone s’émeut à juste titre contre la décision du rectorat d’interdire l’ouverture d’une classe immersive en langue basque à l’école publique de Saint-Pierre-d’Irube, interdiction ayant vocation à en entraîner d’autres à l’avenir, mettant en péril le développement de cette filière essentielle à la normalisation linguistique en Pays Basque.

N’ayant pas de légitimité particulière à parler de ce sujet, et d’ailleurs quasiment tout ayant déjà été dit à la fois par le monde associatif et par celui des élus locaux, je ne m’appesantirai pas davantage sur cette question. Par contre, il me paraît important de mettre cet événement en perspective avec une autre annonce presque concomitante, mais qui n’a pas eu beaucoup d’écho au Pays Basque : la programmation d’un projet de loi contre le “séparatisme” et le repli communautaire. (...)


Ürrüstoiko pastoralez

Birus berri horren kausaz, aurten Arrast-Larrebieu / Ürrüstoi-Larrabilen eman beharra zen Abdelkader trajeria 2021eko utzi behar ukan dugu, baina karia horretara jakinarazten dut ez dateala herri horretan emaniko lehena.

Pastoral guztien zerrendan, bat agertzen da Ürrüstoin antzeztua 1796an, Frantziako Iraultza denboran : Prodiga (Prodigoa). Berezitasunik badu, eta lehena izenburuan: lehenagoko pastoral guztiek titulua frantsesez dute, Ürrüstoiko horrek salbu, eta pieza hori ere beste tokietan frantses izenburuz L'Enfant prodigue deitua zen. Bigarrena, azken peredikuko bertsoetan, garai hartako ürrüstoitarrak ber denboran errepublikano eta katoliko agertzen zaizkigula, euskaldun eta frantses ere bai, oraikoak bezala funtsean. (...)


Le village gaulois

Les élus abertzale sont en Pays Basque aux avant-postes de la défense de l’environnement.

Dernier avatar dénoncé ici : une énorme piscine à vagues pour l’apprentissage du surf à Saint-Jean-de-Luz… en surplomb de l’océan. (...)


Crispations en kanaky à l’approche du référendum

Le compromis historique réalisé par Michel Rocard à la sortie du drame de la grotte d’Ouvea, trouve aujourd’hui son épilogue.

Voici une restitution de l’actuel décor, où le projet indépendantiste Kanak n’est pas marginal, à la veille du deuxième referendum d’autodétermination. (...)


Frontière, les Etats toujours là !

Nous étions habitués à un Zazpiak Bat sans frontière. Le Covid 19 a fait ressurgir ce que l’Union Européenne avait “effacé”.

Retour sur ce double confinement de trois mois. (...)


60 ans de prise de conscience et d’action

ENBATAk 60 urte - Beñat Etchebest, Président d’Etxalde - Rendre visible, nommer, c’est faire exister !

Le mouvement abertzale aura, très tôt, mis la problématique du foncier sur la place du village. Crédit inoxydable pour le mouvement ! (...)

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video