ForoSoziala

De Gernika à Gernika

Anne-Marie Bordes - 80 ans ont passé depuis le bombardement de Gernika par des escadrons de la Légion Condor allemande et de l’Aviation légionnaire italienne, venues à la rescousse des troupes franquistes du général Franco. Osons croire que l’anniversaire célébré ce 26 avril 2017 signifiera la fin du cycle infernal de violences qui aura été la marque sanglante du XXe siècle en Pays Basque , durant la guerre civile espagnole et la dictature totalitaire franquiste bien sûr, mais bien au-delà de la Transition qui permit à l’Espagne de faire l’apprentissage de la démocratie, aussi imparfaite fut-elle.
En janvier 2016 Gernika avait accueilli un premier forum consacré au désarmement, avec la participation du mouvement civil Bake Bidea (Chemin de la paix). Ce 29 avril, la cité accueille un nouveau forum consacré à «la construction du vivre-ensemble» dans une perspective de réconciliation. La donne a changé, un long chemin a été parcouru, beaucoup reste à faire.

Batera

Quel avenir pour Batera?

Jakes Bortayrou - Sans la mobilisation des forces sociales et d’une partie de la classe politique au sein de Batera, un début de mise en oeuvre d’une reconnaissance institutionnelle d’Iparralde sous la forme d’une communauté d’agglomération unique aurait-il été gagné?
La création d’une entité institutionnelle Pays Basque avec des compétences va ouvrir d’autres enjeux, non plus sur les outils, mais sur les politiques linguistiques, agricoles, de formation, d’aménagement et autres à définir et à mener sur le territoire.
LGV1

La LGV Bordeaux-Espagne n’est pas une exigence européenne

Tribune Libre - Pierre Recarte, vice-président du CADE - Le 27 mars dernier dans un article intitulé « 2017, tournant pour le ferroviaire en Nouvelle-Aquitaine ? » paru dans la Tribune de Bordeaux, Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge des infrastructures et des transports, déclarait : « Quant à la question de la LGV au sud de Bordeaux, elle reste d'actualité. Je précise que ce n'est pas une demande de la Région mais de la Commission européenne. »
Pour que cette demande ne soit pas considérée comme un caprice onéreux, les élus se réfugient derrière l’Europe, laissant entendre que celle-ci imposerait la construction d’une ligne à grande vitesse pour rejoindre l’Espagne...
Trois maires autour d’une première pierre.

Commerce et contraintes

Pantxoa Bimboire - La multiplication des grands ensembles commerciaux dans notre bassin de vie pose question. Jusqu'où ira-t-on dans l'extension des galeries existantes ou l'implantation de nouveaux ensembles, avec comme corollaire une concentration accrue de la distribution dans les mains de quelques enseignes monopolistiques?
Je m'interroge sur les effets de cette tendance lourde sur le petit commerce de détail.
ManièreDeVoir

L’engrenage identitaire

1 Commentaire
Ellande Duny-Pétré - Le Monde diplomatique publie un numéro de son supplément Manière de voir, intitulé «L’engrenage identitaire, ethnicité, minorités, diversité». Le titre et la couverture faisaient craindre le pire: un énième brulot contre le communautarisme. Mais il n’en est rien.
Avec les questions posées par l’immigration, l’affaiblissement des Etats et des religions européennes traditionnelles, enfin l’émergence des combats pour la différence sexuelle, le débat public sur ces questions a pris une nouvelle vigueur sur notre continent.
ConquêteAlgérieLuciendeMontagnacUne

Macron a-t-il raison?

Jean-Louis Davant - Au début de son règne (1830-1848) le roi Louis-Philippe se demande ce qu’il doit faire de l’Algérie, dont la conquête a commencé sous son prédécesseur Charles X par la prise d’Alger le 5 juillet 1830. Pour éclairer sa lanterne, il nomme le 7 juillet 1833 une commission d’enquête qu’il envoie sonder la nouvelle colonie encore embryonnaire. La commission, tout en restant favorable au maintien de la présence française, remettra au roi un rapport accablant...
Je ne ferai pas de commentaire à ce texte français officiel (dont un passage dit "...en un mot, nous avons débordé en barbarie les barbares que nous venions civiliser, et nous nous plaignons de n’avoir pas réussi auprès d’eux... ") qui conforte ce que je savais déjà sur la conquête de l’Algérie. Je demande seulement si le candidat Macron a eu raison de déclarer que la colonisation fut un crime contre l’humanité. (...)
Xabi Anza, responsable formation du syndicat ELA.

Souveraineté : quel point de départ ?

Xabi Anza - L’Aberri Eguna 2017, le dimanche 16 avril se déroulera à Gernika et à Uztaritze. Les citoyen-ne-s appelant à participer à ce nouveau départ de l’Aberri Eguna en Iparralde ont choisi comme thème “Urratsez urrats Euskal Herria eraiki”, c’est-à-dire “Construire le Pays Basque pas à pas”.
Alda apporte ici une réflexion que Xabi Anza, responsable formation du syndicat ELA a publiée en euskara sur www.zuzeu.eus concernant le processus souverainiste en Pays Basque. Une analyse utile pour réfléchir sur une stratégie souverainiste gagnante ou permettant d’avoir l’adhésion de la majorité des habitants du Pays Basque. Voici le texte de Xabi Antza. (...)
EditoBrexitEcosse

Le moment est venu

Jakes Abeberri - L'Edito du mensuel Enbata - Lundi 13 mars, double déflagration institutionnelle au Royaume-Uni. La Première ministre britannique, Theresa May, fait voter par le parlement de Westminster la demande de sortie de l’Union européenne voulue, à 52% des votes, par le référendum de juin 2016.
En écho, le même jour, la Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, annonce qu’elle saisira le parlement d’Edimbourg pour l’organisation d’un référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, entre l’automne 2018 et le printemps 2019. “Les Ecossais ne se laisseront pas expulser de l’Europe contre leur gré” dit-elle, eux qui ont repoussé le Brexit à 62% des électeurs. (...)
MassimiliannoF

Éviter le piège tendu par le Front national à Bayonne

Jean-Sébastien Mora - La tenue du meeting au Pays Basque de Marion Maréchal Le Pen, à quelques jours du scrutin, laisse deviner une stratégie électorale fondée sur la provocation.
Pour autant, difficile de ne pas se mobiliser pour dénoncer le racisme, le sexisme et l'autoritarisme, mais aussi pour défendre le droit à l'avortement. (...)