Lurrama
Opinion

La biodiversité à Lurrama

Maryse Cachenaut - Comme chaque année, Lurrama, le salon de l'agriculture paysanne et durable, sera l'expression de toutes ces initiatives du Pays Basque et d'ailleurs qui visent à protéger notre terre nourricière.
Voici les spécificités de cette 12ème édition. (...)

Bakegileak9ro2
Opinion

Réussir ensemble un nouveau Louhossoa

Txetx Etcheverry - Depuis les évènements de décembre dernier à Luhuso et la journée du 8 avril, le désarmement d'ETA et le processus de paix se sont imposés au centre de l'agenda politique en Iparralde.
Voici les enjeux du rassemblement du 9 décembre à Paris. (...)
Katalunia&Gu
Opinion

Katalunia eta gu

Eneko Bidegain - Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Arazoa estrukturala da. Demokrazia, diktadura, errepublika edo monarkia izan, ezkerra ala eskuina, Espainia inperio bat da, eta zapaldurik dauzkan herriak espainoltzean oinarritzen da bere indarra. Eta baita Frantziarena ere. Baldintza horietan, guretzat demokraziak diren ala ez eztabaidatzea, denbora galtzea da.
Utz dezagun Katalunia bidea egiten. Bitartean, lantokiz lantoki, elkartez elkarte, etxez etxe, egin dezagun lan isil bezain sakona: argituz zer den (eta zer ez) autodeterminazioa, demokrazia, zer den herria, zer den gizartea, herri zapaldu batean… Eta bakoitzak gure arloan lan egin dezagun herri kontzientzia indarberritzeko... (...)
Francohamuerto
Comprendre

Déclaration d’indépendance, destitution, exil, prison, dissolution et élections

Ellande Duny-Pétré - En l’espace d’une semaine, tout est allé «en urgence absolue». Une heure après la déclaration d’indépendance par le parlement catalan, Madrid destitue le gouvernement et dissout son assemblée. Le président Carles Puigdemont et quatre de ses ministres choisissent l’exil 48h plus tard. Puis vient l’incarcération des autres ministres catalans par l’audiencia nacional.
De nouvelles élections régionales auront lieu le 21 décembre. (...)
DNAGT_yWsAEzKvH
Opinion

En voulant être république nous avons appris à être peuple

Enbata - Croire que la Catalogne pourra accepter de rester en Espagne par la seule peur des matraques et de la prison en dit long sur la conception de la démocratie qu'a le pouvoir espagnol. Enbata.Info publie ici un texte de David Fernandez, journaliste, ancien député de la CUP et militant indépendantiste, altermondialiste et internationaliste catalan, inlassable défenseur de la non-violence, du féminisme, de l'écologie, des migrants, de l'anti-fascisme... Écrit dans les jours qui ont suivi le référendum du 1er octobre, il aide à comprendre ce qu'est le processus catalan, et pourquoi la répression au lieu de le stopper ne fera que le renforcer.
Article publié le 7 octobre 2017 en catalan sur le site La Directa, traduit en espagnol sur le site Des Informemonos et traduit en français depuis l’espagnol par Marie Cosnay. (...)
La maison commune européenne est encore lointaine.
Opinion

Catalogne, une double faillite

1 Commentaire
Peio Etcheverry-Ainchart - Le spectacle qu'offre la situation catalane a déjà suscité d’innombrables commentaires, tantôt hispanophiles tantôt catalanophiles, et c’est souvent avec quelque difficulté qu’une chatte y retrouverait ses petits.
La situation est désolante pour des raisons qui dépassent la seule question catalane. (...)
Rajoy&MAcron
Opinion

Le «bon sens» et «l’illusion» ou l’illusion du «bon sens».

David Grosclaude - Petites réflexions lexicales a l’intention des autorités françaises sur la question catalane.
Pour vous, vous qui nous avez fait un beau discours sur l’Europe il y a quelques semaines, les choses sont simples. Il y a d’un côté un État et de l’autre une région, une province même. Et pour vous l’ordre des choses est évident : le bon sens veut que l’État soumette la Région et ses habitants à sa volonté, à sa loi. (...)
Frankismoaz
Tartaro

Tartaro s’est étonné…

Tartaro - ●●● pas tant que ça que le roi d’Espagne téléphone aux dirigeants de Volkswagen pour leur demander que la marque quitte la Catalogne.
Ein volk, ein reich, ein fureur. (...)
Célébration de la victoire le vendredi 27 octobre : on fait voler les TShirts verts symboles de plus de 2 ans de luttes.
Comprendre

Victoire syndicale et féministe après 360 jours de grève

1 Commentaire
Enbata - Le syndicat ELA, Euskal Langileen Alkartasuna, la confédération syndicale majoritaire en Pays Basque Sud a confirmé le vendredi 27 octobre dernier une victoire hors norme suite à une intense mobilisation de plus de 2 ans incluant 360 journées effectives de grève menée avec 5 000 travailleur-ses, en très grande majorité des femmes, des maisons de retraite privatisées de Biscaye.
Alors qu’on entend souvent dire que «les grèves ne servent à rien», cette victoire totale a permis d’obtenir un partage concret du travail et des richesses avec une amélioration des conditions salariales et de travail (semaine de 35h00, prise en charge à 100% du salaire en cas d’accident de travail ou de maladie professionnelle, augmentation des salaires, etc.). La lutte paie. Victoire éclatante d’une lutte emblématique à la fois au niveau syndical et au niveau féministe ayant permis de rétablir la dignité refusée à des milliers de travailleuses exploitées et sous-payées en Biscaye. (...)