Archives du mot-clef : Eco-social


Txapela buruan, ibili munduan (1)

Uda bukatzerat doala eta udatiarrak etxerat itzultzen ari direla, memento aproposa oporren iragaiteko moldeaz bi gogoeta egiteko.

Zergatik jendea, bederen ahal duena, are ta toki urrunagoetara bidaiatzen da? Zergatik milaka kilometro egin urtero gauza berdintsuak ikusteko? (...)


1000 personnes bloquent un pont de Bayonne suite à une marche climat

La marche pour la justice climatique à Bayonne a rassemblé 1000 personnes ce samedi 21 septembre et s'est conclue par une occupation festive et déterminée du Pont Saint-Esprit. Celle organisée par Bizi Barnekalde, Avenir et l’Université Populaire du Pays Basque en a réuni 70 au même moment à Saint-Étienne-de-Baïgorry. La veille, 500 lycéennes et lycéens avaient réalisé une marche climat ponctuée de diverses actions et interventions.

La rentrée se place d'emblée sous le signe d'une mobilisation active pour le climat et la justice sociale. (...)


Mercosur

CETAren ondotik, hona orai Mercosurekilako ituna, omen Europako ekonomiari zernahi abantail ekarriko dizkiona. Nork sinets holakoak, jakinez munduan zehar ibilki diren elikagai edo ekoizpenen idustrialen produkzioak eta garraioak ingurumenari ekartzen dizkion kalte ikaragarriak.

Hara argitasun zenbait. (...)


Marche climat et blocage de pont à Bayonne le 21 septembre

Le samedi 21 septembre, dans le cadre d’un appel international à se mobiliser à l’occasion du sommet de l’ONU pour le climat, une grande marche populaire et familiale aura lieu à Bayonne à l'appel de Bizi!. Elle partira à 15h00 de la place Paul-Bert et traversera une partie du centre ancien. A la fin de cette marche, Bizi! mettra en pratique l'indispensable fermeture d’axes routiers intra-muros en bloquant le Pont-Saint Esprit aux voitures.

Les vélos, les piétons et les bus pourront bien évidemment passer et les collectifs, associations, syndicats, mouvements divers, porteurs et porteuses d’alternatives concrètes sont invités à y installer leurs stands, appels, pétitions, démonstrations, expérimentations ! Artistes de rue, musiciens, producteurs ou artisans locaux, sont aussi invités à donner une dimension festive et ludique à cette mobilisation d’un nouveau genre ! (...)


Agir pour le climat

Nahia Briault, en Terminale à Cantau, est une lycéenne engagée à Fridays For Future Pays Basque et à Youth For Climate France. Depuis le début de l’année elle est impliquée dans les mobilisations climatiques lycéennes, du Pays Basque à Lausanne, en passant par Paris.

A la veille d’une rentrée climatique riche en mobilisations, comme la “Climate Week” du 20 au 27 septembre, elle répond aux questions d’ALDA. (...)


La zone arc-en-ciel contre le G7, une occasion manquée

De même que le bilan d’un évènement de l’ampleur du G7, celui du contre- G7 comporte plusieurs niveaux et de multiples facettes.

Il sera fait par les différents acteurs dans les prochains jours alors que les réseaux sociaux se font l’écho de sévères critiques envers les plateformes G7EZ et Alternatives G7, maîtres d’oeuvre des principaux rendez-vous du 19 au 26 août. (...)


Contre G7, un bilan en demi-teinte

Voici un bilan du contre sommet G7 dans sa globalité complexe.

Il faudra cependant en tirer les leçons afin de ne plus commettre certaines erreurs en Pays Basque. (...)


Regards sur l’été

A quelques jours de l’automne, j’ai jeté un regard sur l’été. Comment oublier ce scandale mondial qui a fait la une du Guardian de Londres, du Soir de Bruxelles, d’El Pais de Madrid et de tant d‘autres : un de nos pelotaris avait tué un coq avec ses dents. Quelques jours après je voyais deux pages entières de mon quotidien préféré, à la louange des courses de taureaux qui devaient avoir lieu à Bayonne en présence du ministre chargé du bien être des animaux...

J’avoue n’avoir toujours pas réussi à comprendre comment des « responsables » politiques ont pu avoir l’idée d’organiser le G 7 à Biarritz, en pleine saison. Pas plus que l’occupation policière du Pays Basque : qu’il fallait assurer la sécurité, d’accord. Fallait-il entasser chez nous plus de la moitié des CRS de France ? Plus de 40 % des gendarmes de Gaule? (...)


Beti Bizi ! Climat d’urgence (2-2)

Cet été, Alda vous offre quelques unes des bonnes feuilles du livre Beti Bizi ! Climat d’urgence en vente à 10 eusko dans toutes les bonnes librairies.

Le livre fait 300 pages, dont une moitié faite des photos et affiches des actions et campagnes menées par le mouvement basque oeuvrant sur les fronts de l’urgence climatique et de la justice sociale. Il révèle de nombreux aspects de la méthode spécifique qui a permis le travail intense réalisé par Bizi cette dernière décennie, et décrit plusieurs épisodes clefs de son histoire. (...)