Archives du mot-clef : International


Covid et entreprises

Tout sera prêt pour que l’entreprise redémarre et puisse relancer la machine socioéconomique.

Reste un dilemme extrême : mourir du virus ou être collectivement en faillite? (...)


Bestiaire chinois

La pandémie qui nous frappe a fait la célébrité du pangolin asiatique dont les écailles réduites en poudre sont réputées soigner les humains.

Le père Armand David en avait fait la découverte dans les années 1869-70. (...)


Kantu baten hegoak

Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Ereserki baten pare hedatzen zen “Eusko Gudariak” kantuaren oihartzuna Euskal Herriko plazetan, manifestazioen bukaeran. “Eusko gudariak” ez zen kantatzen kantu-afarietan, ostatu izkin bateko besta bukaezinetan… Ez. Edo “Gernikako arbola”. Hau ere ez da kantatzen besta baten erdian. Beti ekitaldi politiko edo kultural baten bukaeran. ...

Baina, gaur egun oraino, Euskal Herriak ez dauka himnorik. Azkenaldian hainbat kantu proposatu dira, eta jendeari galdetu zaio zein izan litekeen himno egokia Euskal Herrirako. (...)


« Euskal kulturaren presentzia handitzea eguneroko bizitzan eta gure baitan »

"Eta etorkizuna... hemen balitz?" proiektuaren zabaltzeko 5 000 liburuxka urririk eskuragarri izanen dira Ipar Euskal herriko okindegietan, saltegi ezberdinetan, elkarte eta kirol egoitzetan, eta berriz idekiak izanen diren bezain laster ostatuetan. Marie Cosnay eta Txetx Etcheverry-k egin testu batez eta Magali Etcheverria-k egin irudietaz osatua den libruxka honen ezagutarazteko "Bihar" kantua ere sortu du Jurgi Ekizak.

Enbata.Info-k hainbat galdera luzatu dizkio Jurgi Ekiza, euskal kantagintzako kide aktiboari pandemia garai honek kultur munduan sortzen duen egoera eta gogoetei buruz. (...)


Le Covid, jusqu’aux confins du monde

Durement touché par la pandémie, la politique de Jair Bolsonaro menace les populations indigènes d’Amazonie, particulièrement sensibles et déjà dévastées, dans leur histoire, par les “maladies de blancs”.

Des organisations s’alarment des “conséquences génocidaires” de la crise. (...)


Coronavirus : Et si demain… c’était ici ?

C’est le livre du déconfinement en Pays Basque Nord. Réalisé la dernière semaine de cette longue période de confinement, le projet “Et si demain…” voit le jour ce lundi 11 mai. D’abord en format électronique, puis dès ce vendredi 15 mai, sous forme de livret papier distribué gratuitement dans les boulangeries, commerces divers, locaux associatifs et sportifs, et, dès leur réouverture, les bars du Pays Basque nord, avec un premier tirage de 5000 exemplaires.

Le projet "Et si demain..." est constitué d'un texte de Marie Cosnay et Txetx Etcheverry, illustré par les dessins de Magali Etcheverria, accompagné d'une chanson de Jurgi Ekiza et d'une postface d'Edgar Morin.(...)


Covid-19, mode Länders

L'Édito du mensuel Enbata - Version cocorico, le Français habite un pays béni, patrie des droits de l’homme, de la gastronomie et de la débrouille que le monde entier envierait. De l’extérieur, on appelle cela de l’arrogance nourrie du peu glorieux classement universitaire de Shanghaï ou de l’irrépressible appel à quitter l’Hexagone pour l’eldorado britannique des réfugiés confinés à Calais.

La seule comparaison qu’il accepte est celle avec son voisin et partenaire européen, l’Allemagne. L’analyse comparative de la présente crise du Covid-19, de part et d’autre du Rhin, relève d’un abîme. Le bilan en termes de contamination, d’hospitalisation, de réanimation, est accablant pour la France où on y meurt quatre fois plus. (...)


Coronavirus : sept leçons de la crise

Maintenant que “le roi est nu” (Enbata d’avril 2020), la crise sanitaire rend pertinente l’organisation collective.

La métamorphose sociale et économique est tangible et il est possible de remettre les pieds sur terre, au plus près de nos territoires. Un enjeu qui n’est pas seulement environnemental et redéfinit une hiérarchie des valeurs. (...)


Zumeta dans sa géo-poétique

Un des grands acteurs du renouveau de la peinture basque des années soixante vient de mourir à l’âge de 81 ans. Ses tableaux illuminent depuis des décennies notre pays et sa vie sociale.

Sa disparition le 22 avril laisse un grand vide. Il nous reste son oeuvre prolifique de peintre mais aussi, moins connues, ses sculptures et ses céramiques. (...)

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video