Archives du mot-clef : Eco-social


Premier Mai : Confiné·e·s mais mobilisé·e·s

BIZI - Cette année les mobilisations du 1er mai ont un sens très particulier en plein confinement. Mais ne lâchons rien ! La crise sanitaire actuelle nous montre encore une fois qu’il est nécessaire de changer nos modes de vie et de construire une société solidaire, plus proche de nos besoins.

Pour une reprise écologique et solidaire, nous vous proposons donc de nous donner rendez-vous le 1er mai à 12h et d’occuper l’espace visuel, sonore et numérique ! Transformer nos fenêtres et nos façades en vitrines revendicatives, passer de la musique à fond, crier des slogans… (...)


Senpere, la spoliation des terres

Un livre numérique bilingue d’Henri Duhau présente l’affaire de St-Pée sur la spoliation des terres exploitées par les paysans.

Elle a débuté dans les années 60. Aujourd’hui encore, les plaies sont à vif. (...)


Pourquoi c’est le moment d’utiliser l’eusko ?

En cette période de pandémie et de confinement, la question de l'utilisation d'une monnaie locale peut paraître secondaire aux yeux de certains habitants du Pays Basque.

Pourtant, l'Eusko constitue l'une des solutions pour construire, par la mobilisation de tous, un territoire plus résilient dans les domaines économique, financier, alimentaire, énergétique, et ainsi mieux faire face aux crises à venir. (...)


Réciprocités économiques

Il y a un foisonnement d’initiatives économiques ou sociales dans cette moitié de département que nous nommons Pays Basque.

Rien que dans le mécénat d’entreprise, les supports récents Geroa et Mezenasgo sont visibles et présents. Ils répondent à une préoccupation des entreprises qui s’efforcent d’amorcer un embryon de politique sociétale et de toute façon, concurrencent des supports outre Pays Basque qui viendraient “faire leur marché” ici. (...)


Coronavirus : le roi est nu

L’épidémie actuelle souligne les carences d’un système incapable de prévenir une situation malgré son caractère prévisible.

Le coût social, humain et économique de cette crise historique annonce les catastrophes de demain, liées au dérèglement climatique que les gouvernants ne parviennent pas plus à anticiper. (...)


Aukerak eta mehatxuak

Terra incognita batean ibilki gara. Egoeraren larria egunez egun deskubritu eta barneratzen dugu, bakoitzak bizi dugun egoera pertsonalaren eskalarekin neurtuz: gure ezagunen artean diren eriak, gure osasuna eta bizi baldintzak segurtatzeko lanean ari direnak, besteen konfinamendu baldintzak,

Europako beste erresumetako hildakoak, osasungintza sistema sendorik gabeko herrialdeetako etorkizun hurbila... (...)


Aberri Eguna 2020: Autodeterminatzea da klase eta herri gisa askapenaren alde borrokatzea eta antolatzea

ELAren Nazio Batzordeak 2020ko Aberri Egunaren adierazpena onartu du. Autodeterminatzea da klase eta herri gisa askapenaren alde borrokatzea eta antolatzea. Egungo osasun eta gizarte krisian esanahi berria hartzen du zera kolektiboak, botere eta erakunde publiko zein herritarrak eraikitzeak.

Horregatik, Aberri Eguna ospatzerakoan berresten dugu, gure nazioaren existentziarekin batera, haren eraikuntzan sindikatu garen aldetik dagokigun eginkizuna ere. Horrela ospatzen dugu harro gaudela langile izateaz, antolakunde kolektiboaz eta lan munduan nahiz gure gizartean boterea eraikitzeaz. (...)


Qui fera perdre la gauche bayonnaise ?

Dans le confinement général, les trois formations de gauche en lice pour le second tour des élections municipales bayonnaises tentent un rapprochement contre-nature, notamment entre abertzale et jacobins.

Cette stratégie de la carpe et du lapin est vouée à l’échec et prend le risque de profondes divisions. (...)


A Bayonne, le péril Etcheto

S’il y a bien une constance dans les élections municipales bayonnaises, c’est le cas de la division de la gauche. Le candidat Henri Etcheto ne fait pas l’unanimité parmi les forces en présence et c’est un euphémisme.

Le problème se pose d’autant plus cruellement après ce premier tour qu’il sort aussi en tête des forces de l’opposition avec près de 30% des suffrages, loin devant les abertzale, écologistes, Ensemble et France Insoumise (13,12%) et Bayonne demain - Bihar Baiona (11,21). (...)