Archives du mot-clef : Eco-social


Quelques secondes et une éternité

Le 18 février 2010, le procureur de la Cour d’appel de Pau interroge Mixel Berhocoirigoin sur ses revenus. Il risque jusqu’à un an de prison et 15.000€ d’amende pour prétendre créer une Chambre d’agriculture alternative. La réponse est aussi simple qu’une poignée d’euros, quelques centaines, même pas le SMIC. (...)

Dans l’interstice de ce procès comme dans ce temps éternel, depuis que Mixel nous a quittés ce samedi 8 mai, un matin où des centaines de marcheurs en faveur de la paix gravissaient symboliquement les sommets basques, les images se bousculent à la porte de ce journal dont il était un rédacteur indéfectible et avisé, dans la nécessité, toujours brûlante, d’expliquer. Et dans cet enterrement, aux allures de pastorale, on ne savait plus très bien qui pleurer ni applaudir, du compagnon, du bâtisseur, du militant, du syndicaliste, du faiseur de paix, du meneur de batailles ou de cette foule sans laquelle il n’aurait pas marché d’un pas aussi déterminé. (...)


La permanence d’Alda inaugurée à la ZUP de Bayonne

160 personnes ont participé ce samedi 29 mai à l’inauguration de la permanence d’Alda à la ZUP de Bayonne, plus précisément au 25, place des Gascons.Chants, bertsus, danses hip hop ont animé la cérémonie à la foi festive et revendicative.

Une prise de parole a rappelé les objectifs du mouvement travaillant depuis octobre dernier sur les quartiers populaires de Bayonne, ses premières actions et ses projets immédiats. (...)


Dans les coulisses du travail de Bizi! (2/2)

Coup de projecteur sur une des dernières batailles menées par Bizi contre le retard pris en Iparralde par rapport aux mobilités alternatives au tout-voiture.

Les actions médiatiques de l’association ne constituent que la face visible de l’iceberg, et font partie de stratégies mûrement réfléchies, précédées et accompagnées par un travail aussi important qu’invisible. (...)


Propositions locales, pour une mobilité globale

Julien Delion, porte parole Génération.s - Alain Rousset au nom du Conseil Régional, et Philippe Neys du MEDEF, pour des raisons diverses, appellent de leurs vœux la relance de la LGV et du projet GPSO Grand Projet du Sud Ouest. Ces travaux impacteraient durablement notre environnement, détruisant des espaces biologiques, mettant en péril la faune et la flore, et ne répondraient pas aux enjeux réels de mobilité du quotidien…

Génération.s Pays Basque s’oppose à ce projet et porte des propositions locales, de mobilité globale. (...)


L’envahisseur, c’est l’argent !

Il y a quelques semaines des banderoles anti-parisiens sont apparues sur les murs d’Urruña offrant à certains élu·es l’occasion de polémiquer inutilement sur la question.

De l’opposition municipale à l’exécutif de la CAPB, certains ont voulu faire passer les abertzale de gauche pour des personnes fermées, xénophobes et repliées sur elles-mêmes. (...)


Eztabaida instituzionalaren jarraipena Iparraldean

Berriki, “PLH” (Programme Local de l’Habitat) delakoak sortu duen eztabaida elkargoaren ibilmoldearen adierazlea dugu. Izan ere, noiz ikusi dugu Iparraldeko instituzioetan planifikazio dokumentu baten erabakiak halako eztabaida pizten jendartean?

Dakidala, 10 herri elkargo genituelarik, egon diren gisa hortako erabakiek ez zuten halako girorik sortzen jendartean... Egia da etxebizitzaren eremuan egoera larri bizi dugula, baina elementu berria da Ipar Euskal Herriaren instituzioak Iparralde mailako politikak behartzen dituela, eta ondorioz, Iparralde mailako eztabaida giro bat sortzeko baldintzak eskaintzen dituela. (...)


Ensemble, on assure grave !

Victime d’un assureur peu scrupuleux, un travailleur bayonnais trouve du soutien auprès de l'association Alda : un exemple parlant de son travail quotidien de défense des intérêts des populations, familles et personnes des quartiers et milieux populaires du Pays Basque.

La nouvelle association inaugure sa permanence de la place des Gascons à la ZUP ce samedi 29 mai à 11h00. (...)


Dans les coulisses du travail de Bizi! (1/2)

Les déplacements automobiles constituent une grande part des émissions de gaz à effet de serre du Pays Basque nord, émissions qui contribuent au dérèglement climatique mondial et local.

Le travail mené par Bizi ces dernières années pour promouvoir les alternatives au tout voiture est très loin de se résumer aux quelques actions spectaculaires dont la population a connaissance. (...)


« C’est la pratique qui créée le syndicalisme décolonial et féministe »

A l’occasion du 1er mai, les pages Gogoeta d’Enbata mettent le projecteur sur les évolutions intéressantes du syndicalisme basque, l’un des plus dynamiques, rénovateurs et combatifs de l’Union Européenne.

Unai Oñederra, directeur de la Fondation Manu Robles- Arangiz, revient sur un des nombreux combats remportés par le syndicat ELA, après 37 jours de grève des travailleurs immigrés de Ferrovial, un sous-traitant de la multinationale Michelin dans la plaine d’Alava. Il en tire une première conclusion sur le syndicalisme décolonial: il se construit de la même manière que le syndicalisme féministe, à partir de la pratique du terrain, et non pas sur de grands débats théoriques. Les bonnes pratiques et bons résultats étant contagieux, il juge important de communiquer sur chaque combat, sur chaque victoire. (...)