Archives du mot-clef : Ecologie


Climat : la réussite d’Alternatiba ouvre la voie aux mobilisations futures

En mobilisant plus de 10 000 personnes sur l'urgence et la justice climatique, Alternatiba a tenu ses promesses ce dimanche 6 octobre à Bayonne.

Un manifeste rédigé par les organisateurs d'Alternatiba a été lu en basque par Juan Lopez de Uralde, ancien directeur de Greenpeace Espagne, incarcéré au Sommet de Copenhague en 2009 pour l'action réalisée au diner de Gala des chefs d'Etat, et par l'épouse de Stéphane Hessel, Christiane Hessel Chabry. Un Appel à multiplier les villages des alternatives !


Lurrama badator!

Lurrama, Euskal Herriko laborantza iraunkorraren pesta, Miarritzeko Irati erakustazokara heldu da urriaren 18, 19 eta 20ean, egitarau aberats batekin.

Pesta haundi hunen antolaketan parte hartu nahi baduzu, ez duda, ez astirik gal, izan zaitez laguntzaile!


Austeritate zentzuzkoa

Zazpi milar gaur egun, laster hamar edo hamabi, mende batez lur huntako bizitzalegoaren kopurua ikaragarri goititu da. Ber denboran, gure eskualdeetan janari soberakinak botatzen direlarik, herrialde txiroetan hazkurria eskas da.

Egoera hori ezin onartua dela dio Andde Sainte-Marie laborariak. Hona hemen ikusten dituen aterabide posibilitate batzuk.


La part de Colibri du Pays Basque

A quelques jours d'Alternatiba, Village des alternatives sociales et écologiques, qui se déroulera dimanche 6 octobre à Bayonne, Txetx Etcheverry, un des organisateurs de cet événement exceptionnel, pointe la lourde responsabilité de notre génération dans la lutte contre le changement climatique.

Mais, ajoute-t-il, en organisant cette journée de mobilisation le Pays Basque aura fait sa part de Colibri dans cette bataille gigantesque et décisive.


« Notre maison brūle et nous regardons ailleurs »

24 personnalités appellent à Alternatiba. Rien n’a changé depuis le célèbre constat “Notre maison brûle et nous regardons ailleurs”. Pire, depuis l’échec du Sommet de Copenhague en 2009 et l’éclatement de la crise financière, l’urgence climatique semble avoir disparu de l’agenda des décideurs.

Le projet Alternatiba est né dans ce contexte. Il veut contribuer à relancer une mobilisation citoyenne, au niveau européen, dans la perspective d’un sommet décisif pour les négociations internationales sur le climat qui se tiendra fin 2015 à Paris. Le dimanche 6 octobre, à Bayonne, nous serons des milliers à nous retrouver pour débattre des questions climatiques.


Le Pays Basque, terre de mobilisation et d’alternatives

Dans une Europe marquée par la démobilisation et le fatalisme face aux crises économiques, sociales et écologiques, le Pays Basque fait figure d’exception.

Il y a longtemps qu’existe ici une dynamique de militance et de résistance au modèle dominant qui a permis la création et le développement des ikastolas, d'EHLG, d’Hemen Herrikoa, de l'Eusko…


A Bayonne aussi

Les articles abordant la thématique des éco-quartiers se multiplient à l’heure actuelle et beaucoup d’exemples lointains nous sont proposés. Cette terminologie d’éco-quartiers mérite qu’on s’y arrête un instant.

Pour Martine Bisauta, maire-adjointe de Bayonne, il s’agit d’abord, de répondre à toute urbanisation nouvelle en prenant en compte les défis nouveaux: épuisement des ressources, pollution, transition énergétique, mobilité mais aussi la qualité du vivre ensemble.


Démonstrations collectives

Peggy Kançal (déléguée au Plan Climat Région Aquitaine) et Françoise Verchère (co-présidente du CéDpa, le Collectif des élus doutant de la pertinence de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes) participeront, avec près d'une centaine de conférencier-e-s à Alternatiba 2013 à Bayonne. Toujours militantes, elles témoignent pour Alda ! sur le parcours qui les amène à avoir actuellement des responsabilités politiques.

Grâce à cette interview croisée de Peggy Kançal et de Françoise Verchère le lecteur d’Enbata aura un avant-goût de tout ce qu’Alternatiba permettra de découvrir en une riche journée d’expositions, de stands, de projections, de démonstrations pratiques dans toutes les rues et places du Petit Bayonne.


Des communes éco-citoyennes innovantes à Alternatiba

Le dimanche 6 octobre, de 10h à 22h, Alternatiba présentera, au centre-ville de Bayonne, des alternatives concrètes permettant dès aujourd’hui à chacun (individu, communes, associations, etc.) de lutter contre la crise énergétique et le changement climatique en cours.

Gérard Poujade, ingénieur Arts et Métiers, maire du Séquestre et président du réseau national des agences régionales de l’énergie et de l’environnement et Marc Théry, consultant en stratégies énergétiques de territoires et d’entreprises, chargé de mission “Développement des énergies renouvelables” à la Communauté de communes du Mené, évoqueront les mesures innovantes prises sur leurs territoires.