Encadrer les loyers

Sans l’actuel dispositif d’encadrement des loyers à la relocation, la situation du logement en Pays Basque pourrait être bien pire aujourd’hui !
Et elle pourrait être meilleure demain avec l’encadrement renforcé des loyers. (...)

Habiter frugal !

Bien loger les gens tout en minimisant l’empreinte carbone et écologique de leur territoire est une équation complexe à résoudre.
Focus sur une initiative originale visant à le permettre. (...)

Aberastasunen banaketa

Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Gertakari batzuek markatzen dute gizartea, eta horietarik zenbaitek belaunaldi oso batzuk. Duela berrogeita hamar urte, Ezpeletako kasko batean, zuharretako lepoan xuxen izateko, hiru gorputz atzemanak izan ziren. Hiru Maliar, akiduraz et gosez han hil ziren.
Berrikitan gertakaria berriz aipatua izan da, Ezpeletar batzuek nahi ukan baitute gertakaria ez dadin ahantzia izan. Adin bateko herritar guziek ezagutzen dute historia, beste zenbaitek zerbait entzuna, baina belaunaldi gazteenek eta kanpotik etorri egoiliarrek ez. Berrogeita hamar urte barne gertakaria ezeztatua izan balitz bezala. (...)

Contourner l’incontournable

La énième démonstration de l’exclusion de LAB par l’intersyndicale permet de rappeler celle d’acteurs locaux comme Alda, ELB ou encore EHBai.
Le slogan « vivre, travailler et décider au pays » n’a jamais été aussi soutenu. Pourtant, les organisations qui le portent sont encore et toujours confrontées à des oppositions dangereuses. (...)

Forte poussée d’EH Bildu

L'Edito du mensuel Enbata - La gauche abertzale dispute son hégémonie au PNV dans la Communauté autonome basque (CAV) où elle réalise un score historique de plus de 29%. Elle franchit la barre des 1000 élus hier seulement atteinte par le parti jeltzale. En tête à Gasteiz, EH Bildu est à un cheveu de devancer son rival à Donostia et il il peut ravir au PNV la députation de Gipuzkoa. En Navarre, l’ancien maire souverainiste Joseba Asiron gagne son pari en arrivant en seconde position derrière la droite régionaliste, il pourrait retrouver son fauteuil de maire. Avec une baisse de participation d’environ 5 points par rapport à 2019, le total des voix des abertzale se maintient à 60% de l’électorat de la CAV. (...)
Les abertzale sont le sel de cette terre. En Iparralde, nous avons franchi plusieurs étapes, souvent contre vents et marées, elles sont irréversibles. Mais notre construction nationale doit aller plus avant. Elle passe par l’élaboration d’outils nouveaux. Pleinement conscients des réalités, nous sommes aussi portés par la part du rêve et nos convictions. Pour cela, Bagira ouvre un temps de diagnostic, de réflexion et de débat. Le processus durera près d’un an. Anita Lopepe et Pantxika Ibarboure présentent dans ce numéro d’Enbata le coup d’envoi de cette démarche. Sa première étape est une grande enquête. Chaque abertzale d’Iparralde se doit d’y prendre part, quelle que soit sa sensibilité, qu’il soit encarté ou non, quelles que soient la nature ou l’ampleur de ses engagements. (...)

L’hymne des Basques

Pour l’opinion publique, Gernikako Arbola est l’hymne universel des Basques, à officialiser. Le beau chant si touchant de l’aimable poète Iparragirre pénétra tôt dans nos trois territoires historiques du Pays Basque nord et s’y propagea rapidement. Les habitants l’adoptèrent aussitôt comme hymne des Basques qu’ils chantaient la tête découverte.
Les organisations sociales et les institutions officielles prirent la même voie, en particulier les municipalités, joignant la musique aux voix dans leurs cérémonies publiques, en grande union, par dessus les diverses options idéologiques et politiques, sans faire de différence entre gens de droite et gens de gauche. (...)