Gernika

A Gernika, enfin un “geste” de l’Espagne

1 Commentaire
Anne-Marie Bordes - Après que le président ukrainien Volodymyr Zelenski ait évoqué le bombardement de Gernika devant les parlementaires espagnols, pour évoquer la situation de son pays, le gouvernement espagnol a dénoncé, pour la première fois, ce massacre contre des populations civiles.
On ne remerciera jamais assez le journaliste sud-africain, George Steer d’avoir relaté pour The Times et The New York Times le martyre subi par Gernika. Son premier reportage daté du 27 avril 1937, publié le lendemain, eut un retentissement considérable, d’autant qu’il évoquait l’implication nazie et franquiste dans l’attaque aérienne. Il y expliquait notamment que l’essentiel de la ville “n’était pas devenu un amas de cendres” comme les Insurgés tentèrent de le faire croire, mais “un amas de débris” imputables aux bombardements. C’est d’abord grâce à lui que la vérité de Gernika, victime de la “guerre moderne” dont il fut un témoin direct, allait être établie en dépit des mensonges officiels éhontés. (...)

Girondin-Jacobin

Le roi rempile

Jean-Louis Davant - Le président Macron va donc rempiler, non sans mal. Un moment, le vent du boulet l’a décoiffé, presque découronné. Lui a-t-il écorné le logiciel jupitérien ? C’est peu probable.
Qu’attendre de son second mandat ? A l’intérieur de la République, rien de bien nouveau à mon avis, et tant mieux si je me trompe. On l’avait d’abord pris pour un girondin, décentralisateur et transversal ; il s’est montré jacobin, champion de la verticalité olympienne, dans une Ve République déclinante mais dopée. (...)
BagaraBagoaz

Bagara-Bagoaz!

Argitxu Dufau - Culture participative, organisation des nouveaux secteurs précaires, lutte contre les politiques migratoires ou contre le racisme, à la veille de sa première Assemblée générale en Pays Basque Nord, les 16 et 17 juin prochains, le syndicat LAB déploie de nouveaux chantiers.
Voici le détail de ces enjeux. (...)
ArtisansJusticde

Justice ou vengeance d’Etat ?

Anaiz Funosas - Au lendemain du désarmement de l’ETA, Louis Joinet s’exprimait dans le quotidien Libération sur le rôle majeur qu’avaient à jouer les juges d’application de peine dans le processus de Paix au Pays Basque. Il est vrai que le Tribunal d’Application de peine (TAPAT) a radicalement évolué sur son positionnement ces dix dernières années.
Un nouveau gouvernement a été désigné le 20 mai, un gouvernement qui en apparence, semble indiquer la volonté du Président de la République de s’inscrire dans une continuité d'action, même Ministre de la Justice et même Ministre de l'intérieur. Nous n’accepterons pas que le processus de paix reste dans une impasse, que le Président de la République reste dans l’indifférence, dans le silence et le mépris. Dans le contexte des décisions concernant les demandes de libération conditionnelle de Jakes Esnal et de Jon Parot, il sera important que nous nous mobilisions le 11 juin dans les rues de Bayonne face au mépris de Paris et à l’aveuglement de la logique antiterroriste. (...)
SarHitzaPanpiD

Zer ikasi dugu?

Panpi Dirassar - Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - Oroit gaitezen nolako inarrosaldia bizi izan genuen koronabirus garaiko konfinamenduekin. Ez da hain aspaldikoa. Harritu ginen gertakariaz, ulertezina gertatzen ari zen... Eta orduan anitzek pentsatu genuen gauzak aldatzen ahalko zirela, gauzak aldatuko zirela. Entzun genuen beste mundu bat posible zela, beste lehentasun batzuekin.
Nehork ez du gehiago pandemia aipatzen. Beste zerbaitetara pasatuak gira. Ahantziak ditugu hartzen ahal genituen erabaki berriak. Segitzen dugu lehen bezala bizitzen, deus gertatu ez balitz bezala. Pandemia urrundu zaigu eta hala ere ezin erran gauzak hobetzen ari direnik. Larrialdi argi guziak gorrian ditugu: sozial arloa, ingurumena, klima aldaketa, hizkuntza, presoen egoera, etxebizitza, garraioa, elikadura, laborantza, etab… sail guzi horietan larrialdi alerta piztua da.... Ekainaren 12 eta 19ko legebiltzarreko hauteskundeak izanen dira momentu berezia, huts egin ezina. Bakoitzak ulertu behar du non diren hautagaien arteko desberdintasunak, bakoitzak ulertu behar du nolako arriskuak izan daitezkeen bozkaren arabera. Eta bozkatu behar du. (...)
Centralisation

Futur simple

1 Commentaire
Rémi Rivière - L'Édito du mensuel Enbata - Les élections législatives annoncent un deuxième carambolage, cette fois entre une vision centralisée et jacobine et les aspirations des territoires. Imposés de manière verticale depuis Paris, les candidats de l’alliance de gauche Nupes espèrent rejouer les présidentielles et leur état-major, qui lorgne Matignon, déplace à la règle de bien mal nommés insoumis sur la carte de France, se taillant au passage la part du lion et générant des frustrations ou des humiliations jusque dans leurs rangs.
Mais à l’heure où les crises alimentaires, écologiques, sociales ou économiques ne peuvent espérer de salut qu’à la plus petite échelle, —celle de la commune ou d’un territoire cohérent— cette vision s’annonce désastreuse... Prétendre rassembler les forces de gauche au Pays Basque sans même maîtriser le b.a.-ba de la défense de l’euskara ou de la collectivité territoriale est bien pire que de mélanger son passé simple. C’est compromettre son futur immédiat. (...)
Législatives

Un sillon

Peio Etcheverry-Ainchart - Le scrutin des législatives présente une configuration inédite qui pourrait profiter au vote abertzale, mouvement marqué par sa constance et sa progression.
Seule me semble dominer l’image d’un sillon, patiemment tracé depuis des décennies et aujourd’hui creusé par six candidat. es prêts à la bataille et qui me confirment dans cette conviction : les 12 et 19 juin, voter abertzale ! (...)
Législatives2022

Elections : piège à fond !

Jean-Marc Abadie - Et voici le troisième tour des présidentielles! Structurellement rien ne change en France dans l’organisation de ces législatives : mêmes circonscriptions, pas de proportionnelle, système uninominal à deux tours où très majoritairement ne se retrouvent que deux candidats sauf à terminer troisième avec au moins 12,5% des inscrits. Avec une moyenne de 52% d’abstention, une seule triangulaire avait pu se tenir en 2017 sur 577 circonscriptions. .
Ce qui se renforce par contre, c’est un fonctionnement complètement centralisé dans le choix des candidatures au niveau des partis politiques français : c’est Paris qui décide et parfois un seul homme est aux manettes, comme Emmanuel Macron qui a pris de son temps pour valider les candidatures de Ensemble !, la nouvelle étiquette de la majorité présidentielle. Sans parler du Pays Basque Nord, les spécificités dans les territoires n’existent pas, avec des rapports de force sensiblement différents et des personnalités connues qui peuvent rassembler au-delà de leur camp… Nous sommes dans un Etat jacobin, pyramidal, qui nie la diversité et la proximité. (...)
RenardLibre

Le renard libre dans le poulailler libre

2 Commentaires
Txetx Etcheverry - La bataille actuelle du logement pose un certain nombre de questions et de réflexions de fond la dépassant largement. En résumé, celles de la liberté de faire ce qu’on veut de son argent, du droit sacré à la propriété, et de l’intouchable loi du marché. Quel sens ont ces notions dans un monde aux limites de plus en plus tangibles ?
J’imagine que ces réflexions traverseront les débats et échanges du Forum « Se loger au Pays – Herrian bizi » organisé le samedi 4 juin à Saint Pierre d’Irube par la plateforme du même nom, issue de la grande manifestation du 20 novembre 2021. Une journée à ne pas rater pour celles et ceux qui suivent de près le débat actuel sur le logement et veulent contribuer à la bataille qui se mène aujourd’hui pour imposer le droit de vivre et de se loger au Pays face à l’argent tout puissant... (...)
  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video